AccueilLa planification urbaine à Amsterdam après 1986

La planification urbaine à Amsterdam après 1986

Atelier du GTMS-EHESS: "Anthropologie, villes et architectures".

*  *  *

Publié le vendredi 15 décembre 2006 par Inès Secondat de Montesquieu

Résumé

Dans cette séance, Maarten Kloos, architecte, critique d'architecture et directeur de l'ARCAM à Amsterdam, interviendra à partir de son ouvrage intitulé "IMPACT. Amsterdamse stedebouw na 1986, Urban planning in Amsterdam after 1986", en engageant une réflexion à partir de cas spécifiques, sur les processus de transformation urbaine aux Pays-Bas.

Annonce

L’année 1986, marquait pour la ville d’Amsterdam le début d’un nouveau processus de planification urbaine fortement significatif à l’échelle de la ville et de sa région. Cette amorce était intimement liée à une décision rendue durant la même année par le Comité Olympique International : à savoir que les prochains jeux olympiques ne se tiendraient pas à Amsterdam.

Les espaces, qui devaient accueillir les structures de la manifestation sportive, pris dans ce changement d’orientation et par le renversement de leur fonction initiale, feront l’objet de nouvelles politiques urbaines. Les architectes et urbanistes ne vont pas uniquement repenser ces lieux mais engageront une réflexion plus vaste sur l’ensemble de la ville.

Dans l’histoire des exercices urbains propres à la ville d'Amsterdam qui consistent à transmuer les plans d’eau en espaces de terre et vice-versa, dans la continuité de cette dynamique spécifique de jeux d’inversion des volumes, une série de nouveaux projets vont voir le jour et avoir un impact conséquent sur la structure de la ville.

Parmi ceux-ci figurent les restructurations des systèmes routiers, les plans d’expansions urbains de "Nieuw Sloten", le développements des « fronts de mer », avec la réhabilitation des zones portuaires : l’ile de "KNSM", l’ile de "Java" et "Borneo-sporenburg", ainsi que la rénovation des anciens quartiers d’après-guerre comme celui de "Bijlmermeer". Loin d’impliquer uniquement l’espace physique, ces processus de transformation renvoient à la genèse du site et à la ville saisie à diverses échelles. Il s’agira donc d’analyser comment les constantes formelles architecturales et urbaines, spécifiques à Amsterdam, sont reprises ou réinterprétées dans les nouveaux projets. Quels sont les enjeux impliqués dans la conversion des anciens sites industriels, comme celui de "Westergasfabriekterrein", en un parc publique, enfin selon quelles modalités la mise en place d’un nouvel ordre et de nouvelles structures, s’articulent avec la volonté de garder des éléments tangibles du patrimoine historique de la ville.

Atelier "Anthropologie, villes et architectures". Coordinateurs: Alban Bensa, Antonella Di Trani, Miguel Mazeri.

EHESS, 17h00 -19H00, salle 9, 105, boulevard Raspail 75006 Paris

Catégories

Dates

  • jeudi 21 décembre 2006

Contacts

  • Antonella Di Trani
    courriel : Antonella [dot] Di-Trani [at] ehess [dot] fr

Source de l'information

  • Antonella Di Trani
    courriel : Antonella [dot] Di-Trani [at] ehess [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La planification urbaine à Amsterdam après 1986 », Séminaire, Calenda, Publié le vendredi 15 décembre 2006, http://calenda.org/192409