AccueilL’anthropologie face à ses objets : nouveaux contextes ethnographiques

*  *  *

Publié le vendredi 05 janvier 2007 par Natalie Petiteau

Résumé

L’histoire de l’anthropologie est scandée par des débats de nature épistémologique et méthodologique sur les conditions de déploiement de son regard : sont alors interrogés les pratiques du terrain, les dispositifs d’analyse, les procédures de restitution et les rapports aux instances politiques. Ce nécessaire souci réflexif dans la démarche de l’anthropologue doit de nos jours être réévalué à l’aune d’une série de transformations sur lesquelles l’anthropologie porte son attention : la multiplication de situations conflictuelles ; les expressions multiformes de la « transnationalisation » des religions, des codes culturels et des économies ; les références revisitées au passé… Face à ces nouveaux contextes, l’exercice anthropologique voit ses contours et ses enjeux inévitablement interrogés. A partir de la confrontation d’expériences empiriques, l’objectif de ce colloque est donc de débattre - autour de trois thèmes complémentaires - de l’actualité de la démarche réflexive en anthropologie et, au-delà, de contribuer à dresser un état des lieux de la discipline.

Annonce

L’histoire de l’anthropologie est scandée par des débats de nature épistémologique et méthodologique sur les conditions de déploiement de son regard : sont alors interrogés les pratiques du terrain, les dispositifs d’analyse, les procédures de restitution et les rapports aux instances politiques. Ce nécessaire souci réflexif dans la démarche de l’anthropologue doit de nos jours être réévalué à l’aune d’une série de transformations sur lesquelles l’anthropologie porte son attention : la multiplication de situations conflictuelles ; les expressions multiformes de la « transnationalisation » des religions, des codes culturels et des économies ; les références revisitées au passé…
Face à ces nouveaux contextes, l’exercice anthropologique voit ses contours et ses enjeux inévitablement interrogés. A partir de la confrontation d’expériences empiriques, l’objectif de ce colloque est donc de débattre - autour de trois thèmes complémentaires - de l’actualité de la démarche réflexive en anthropologie et, au-delà, de contribuer à dresser un état des lieux de la discipline.

L’exercice réflexif au service de la production de savoirs
Si la démarche réflexive permet de montrer comment l’objet d’étude se révèle pleinement lors des situations d’enquête, elle se présente également comme un instrument d’investigation, un moyen de recoupement des données recueillies, et une étape nécessaire à l’ouverture de nouvelles pistes de recherche. De fait, se pencher sur ses cadres d’analyse et sur ses méthodes dans des terrains transformés par ce que l’on nommera du terme générique de « crises » (identitaires, politiques, économiques…) doit permettre de discuter et d’illustrer l’idée selon laquelle la réflexivité est fondatrice d’une connaissance renouvelée du social et non pas uniquement du regard que l’on peut porter sur celui-ci.

Réflexivité et interdisciplinarité
L’anthropologie se trouve de plus en plus en situation de travailler avec d’autres disciplines, y compris en dehors du champ des sciences sociales. Par ailleurs, sans forcément recourir à des dispositifs interdisciplinaires, elle investit des objets aux marges de diverses disciplines : l’économique, le sanitaire ou le politique. L’anthropologue doit alors, dans les deux cas, effectuer un exercice de négociation de ses choix méthodologiques, de ses propres conceptions de l’exercice anthropologique et de son corpus théorique. Ces ouvertures disciplinaires relèvent-elles d’une rénovation de l’anthropologie ou de son nivellement par le bas, résultant d’un affadissement de ses méthodes et de ses référents théoriques ? Sont-elles exclusives d’autres façons de « faire de l’anthropologie » ou donnent-elles corps à d’autres disciplines ?

Questions de méthode et déontologies

Indissociables de l’émergence de nouveaux objets et de nouveaux contextes, les méthodes et déontologies de l’anthropologie se trouvent profondément mises en cause. L’anthropologue se trouve ainsi de plus en plus confronté à toute une série d’« arbitrages » dus, notamment, à l’imposition croissante par les sujets de ses enquêtes des conditions de la recherche ; à la difficulté de délimiter un cadre précis de référence de l’objet du fait de la multiplicité des niveaux à appréhender (du local à l’international) ; ou au nombre croissant des supports d’information à considérer. De ces nouvelles contraintes pesant sur l’exercice de l’anthropologie découlent plusieurs interrogations essentielles sur les choix et les limites de l’enquête, sur la place et l’application de l’observation participante, sur la manière de négocier sa place, et plus largement sur les usages sociaux des savoirs.


9h00 - 9h15 Mardi 23 janvier 2007

Accueil des participants

9h15 - 9h45
Présentation du colloque :
Olivier Leservoisier (Maître de Conférences, Paris 5) et Laurent Vidal (Directeur de Recherche, IRD)

9h45 - 10h15
Conférence inaugurale :
Emmanuel Terray (Directeur d’Etudes, EHESS)

THEME 1 : L’EXERCICE REFLEXIF AU SERVICE DE LA PRODUCTION DE SAVOIRS

10h15 - 10h30
Président de séance :
Michel Agier (Directeur de recherche IRD & Directeur d’Etudes, EHESS)

10h30 -11h
Lionel Obadia (Professeur, Lyon II) :
La diffusion occidentale du Bouddhisme, A propos de « vieux vins » et de « nouvelles bouteilles » : la diffusion « transnationale » du bouddhisme et l’amnésie ethnologique

11h - 11h15 Discussion

11h15 - 11h30 Pause

11h30 - 12h
Ghislaine Gallenga (Maître de conférences, Aix-Marseille 1) :
L'"empathie inversée" : une heuristique de l'immersion

12h - 12h15 Discussion

12h15 - 12h45 Débat introduit et animé par Jean Copans (Professeur, Paris 5)

12h45 - 14h15
Déjeuner

14h15 - 14h30
Président de séance :
Francis Affergan (Professeur, Paris 5)

14h30 - 15h
Alain Bertho (Professeur, Paris 8) :
Pour une anthropologie du présent : les mots et le temps
15h - 15h15 Discussion

15h15 - 15h45
Christine Pirinoli (Professeur, Ecole cantonale Vaudoise de la Santé) :
Enjeux épistémologiques d’un terrain politisé : de la construction de la mémoire palestinienne à la construction du savoir anthropologique

15h45 - 16h Discussion

16h - 16h15 Pause

16h15 - 16h45 Julien Bernard (Doctorant, ATER, Poitiers) :
Problématiser les émotions. Un vecteur transversal de réflexivité disciplinaire socio-anthropologique

16h45 - 17h00 Discussion

17h00 - 17h30 Débat introduit et animé par Claude Calame (Directeur d’Etudes, EHESS)

17h30 -18h30 Cocktail dînatoire


Mercredi 24 janvier 2007

THEME 2 : REFLEXIVITE ET INTERDISCIPLINARITE

9h30 - 9h45 Président de séance :
Jean Jamin (Directeur d’Etudes, EHESS)

9h45 - 10h15 Françoise Lestage (Professeur, Paris 7) :
L’interdisciplinarité et les ramifications éphémères de l’anthropologie. Une réflexion à partir de deux enquêtes engageant démographes et anthropologues au Mexique

10h15 -10h30 Discussion

10h30 - 11h Raymond Massé (Professeur, Laval, Québec)
Les enjeux épistémologiques et méthodologiques de la « troisième voie » en anthropologie de la santé

11h - 11h15 Discussion

11h15-11h30 Pause

11h30 - 12h Laurent-Sébastien Fournier (Maître de Conférences, Nantes) :
La réflexivité des européanistes. Folklorisme, patrimoine et production de savoir ethnologique en Provence (France)

12h - 12h15 Discussion

12h15-12h45 Débat introduit et animé par Frank Alvarez-Pereyre (Directeur de Recherche, CNRS)

12h45-14h15
Déjeuner

THEME 3 : QUESTIONS DE METHODE ET DEONTOLOGIES

14h15-14h30 Président de séance :
Robert Gibb (Maître de Conférences, Université de Glasgow)

14h30 - 15h Anne Doquet (Chargée de recherche, IRD)
L’enquête en « situation ethnologique » ou l’exercice nécessaire de la réflexivité

15h - 15h15 Discussion

15h15-15h45 Katia Boissevain (Post-Doctorante, Institut d’Ethnologie Méditerranéenne et Comparative) :
Sites religieux et tourisme au Maghreb. Un terrain sur le mode mineur ?

15h45 - 16h Discussion

16h - 16h15 Pause

16h15-16h45 Jocelyn Bonnerave (Doctorant, ATER, Paris 5)
Les performances de jazz : quelle ethnographie ? (dissémination, modes d’archivages, modes de participation)

16h45 - 17h Discussion

17h - 17h30 Débat introduit et animé par Mondher Kilani (Professeur, Université de Lausanne)

Jeudi 25 janvier 2007

THEME 3 : QUESTIONS DE METHODE ET DEONTOLOGIES (SUITE)

9h30 - 9h45 Président de séance :
Marc-Eric Gruénais (Directeur de recherche, IRD)

9h45 - 10h15 Natacha Giafferi (Post-doctorante, EHESS-Collège de France) :
Haïti, carrefour majeur des destinées ethnographiques

10h15 -10h30 Discussion

10h30 -11h Jean-Pierre Chauveau (Directeur de recherche, IRD) :
Jeunes, conflits, ruralités en Afrique de l’Ouest

11h - 11h15 Discussion

11h15-11h30 Pause

11h30-12h00 Claire Beaudevin (Doctorante, Aix-Marseille 3)
Quid des hématies des descendants de Sindbad ? Ou comment saisir pertinemment la complexité de l’arrivée des connaissances génétiques en Oman

12h - 12h15 Discussion

12h15-12h45 Débat introduit et animé par Francis Akindès (Professeur, Université Nationale de Côte d’Ivoire)

12h45-14h15 Déjeuner

14h15-14h30 Président de séance :
Jacky Bouju (Maître de conférences, Aix-Marseille 1)

14h30 - 15h Judith Hayem (Maître de conférences, Lille 1) :
Retour sur le terrain : illusion du même et repérage des changements ; conditions de possibilité de l’enquête et de la production d’une analyse pragmatique

15h - 15h15 Discussion

15h15-15h45 Laurence Hérault (Maître de Conférences, Aix-Marseille 1) :
Regard anthropologique sur l’expérience transsexuelle

15h45 - 16h Discussion

16h - 16h15 Pause

16h15-16h45 Débat introduit et animé par Jean-Luc Bonniol (Professeur, Aix-Marseille 3)

16h45-17h15 Table-ronde de Clôture du colloque animée par Doris Bonnet (Directrice de recherche, IRD),
avec l’ensemble des membres du comité scientifique



Université de Provence, Centre St Charles, Amphi Charve

Catégories

Lieux

  • Marseille, France

Dates

  • mardi 23 janvier 2007

Contacts

  • Laurent Vidal
    courriel : laurent [dot] vidal [at] univ-lr [dot] fr

Source de l'information

  • Laurent Vidal
    courriel : laurent [dot] vidal [at] univ-lr [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L’anthropologie face à ses objets : nouveaux contextes ethnographiques », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 05 janvier 2007, http://calenda.org/192467