AccueilLes frontières culturelles entre fluidité et durcissement identitaires

*  *  *

Publié le dimanche 14 janvier 2007 par Inès Secondat de Montesquieu

Résumé

La question des frontières culturelles traverse tous les compartiments de la vie des sociétés contemporaines depuis le niveau géopolitique, avec la mondialisation des entreprises et le développement du commerce international, en passant par la compétition pour l’accès à l’énergie et les guerres qui lui sont associées jusqu’à celui des grandes migrations humaines, avec la cohabitation de groupements ethniques dans les espaces urbains, ou des revendications identitaires, territoriales, nationales. Les nouvelles interactions, nées d’une plus grande interdépendance entre les groupes humains, produisent plus de conflits, mais aussi de plus grandes possibilités de coopérations.

Annonce

Séminaire animé par Dominique Desjeux et Vincenzo Cicchelli

(CERLIS, Faculté des Sciences Humaines et Sociales de la Sorbonne, Paris 5/CNRS)

Les frontières culturelles entre fluidité et durcissement identitaires

Chine, Europe et Méditerranée

La question des frontières culturelles traverse tous les compartiments de la vie des sociétés contemporaines depuis le niveau géopolitique, avec la mondialisation des entreprises et le développement du commerce international, en passant par la compétition pour l’accès à l’énergie et les guerres qui lui sont associées jusqu’à celui des grandes migrations humaines, avec la cohabitation de groupements ethniques dans les espaces urbains, ou des revendications identitaires, territoriales, nationales. Les nouvelles interactions, nées d’une plus grande interdépendance entre les groupes humains, produisent plus de conflits, mais aussi de plus grandes possibilités de coopérations.

Pour comprendre ces nouveaux enjeux, ce séminaire souhaiterait explorer la question centrale du jeu entre le durcissement et la fluidité des frontières culturelles et identitaires Pour ce faire, les rencontres organisées, qui se veulent ouvertes à un débat théorique et méthodologique, porteront sur la façon dont les sciences sociales et humaines, histoire, sociologie, anthropologie et géographie, appréhendent la question de la dialectique entre l’altérité et l’identité, lorsqu’elles s’attachent à comparer des entités culturelles en termes de groupes, d’institutions ou de codes. Les méthodes comparatives seront ainsi principalement sollicitées pour aborder la question de la gestion de la diversité dans un monde où les frontières deviennent à la fois plus poreuses et plus rigides.

Sans exclure d’autres aires géographiques, et notamment la place des Etats-Unis dans la géopolitique mondiale, le séminaire privilégie pour des raisons pratiques et de compétence des chercheurs, des terrains menés dans le pourtour méditerranéen, en Europe et en Chine. Une longue histoire lie en effet ces trois aires entre elles, dont les contacts ont été noués et entretenus souvent par la médiation du Proche Orient. Afin de saisir la dialectique entre la fluidité et le durcissement identitaire, nous traiterons de terrains portant sur la circulation des hommes, des idées et des produits de la culture matérielle, les façons dont s’inventent des traditions, se revendiquent des origines, se construisent des identités et appartenances territoriales et supranationales, s’établissent des distances incommensurables ou se jettent des ponts, se bâtissent des espaces d’affrontement ou de dialogue.

Programme

Lundi 5 février

Vincenzo Cicchelli, Maître de Conférences, Cerlis, Paris5-Sorbonne/CNRS

Des identités meurtrières aux identités plurielles. Quand autrui est une composante de soi

Françoise Lorcerie, Chargée de recherches, IREMAM/MMSH/CNRS

Effets culturels de la catégorisation ethnique: recherches.

Isabelle Rivoal, Chargée de recherches, LESC, CNRS/Paris X

Des frontières de Fredrik Barth aux frontières de Georg Simmel. Sur un parcours ethnographique proche-oriental

Lundi 5 mars

Jocelyne Dakhlia, Directrice d’Etudes, EHESS Paris.

Trickster Travels de Natalie Zemon Davis ou l'inter-culturalité comme prouesse

Laurence Roulleau-Berger, Directrice de Recherches, Lise, CNAM/CNRS

Nouvelles migrations chinoises et redéfinition des frontières de territoires productifs multisitués

Lundi 2 avril

Joseph Maïla, Professeur, Directeur du Centre de recherches sur la paix, ICP.

De la frontière géo-politique à la frontière culturelle. Approches méditerranéennes

Catherine Coquery-Vidrovitch, Professeur émérite d’histoire, Paris 7.

De la frontière culturelle à la frontière géo-politique en Afrique noire.

Lundi 14 mai

Pierre-Noël Denieuil, Chargé de recherches, Cerlis, Paris5-Sorbonne/CNRS

Les voyageurs des deux rives, le « « double je » franco-tunisien. Circulations des individus, identités personnelles et représentations de l’autre

Dominique Desjeux, Professeur d’anthropologie sociale, Paris 5-Sorbonne.

L’apport de l’analyse des échelles aux enquêtes interculturelles.

-----------------------------------------------------------------------------------------

Lieu du séminaire : Salle des thèses, Faculté des sciences humaine et sociales, Sorbonne, Ecole doctorale.

Entrée : 1, rue Victor Cousin, Escalier P, premier étage, salle E637, par la galerie Claude Bernard.


Catégories

Lieux

  • Paris, France

Dates

  • lundi 05 février 2007
  • lundi 05 mars 2007
  • lundi 02 avril 2007

Contacts

  • Vincenzo Cicchelli
    courriel : vcicchelli [at] msh-paris [dot] fr

Source de l'information

  • Vincenzo Cicchelli
    courriel : vcicchelli [at] msh-paris [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les frontières culturelles entre fluidité et durcissement identitaires », Séminaire, Calenda, Publié le dimanche 14 janvier 2007, http://calenda.org/192525