AccueilLe livre et l'architecte

*  *  *

Publié le lundi 22 janvier 2007 par Natalie Petiteau

Résumé

Ce colloque est dédié aux relations fructueuses et complexes qui se sont construites, depuis la Renaissance, entre l’architecture et l’imprimé. Il se propose de réunir des contributions d’origines très diverses, qui aborderont des questions convergeant autour du rapport de l’architecte au livre. Il s’agit de contribuer à informer la question du livre en architecture, envisagée à la fois comme art, métier, pédagogie, objet culturel et politique.

Annonce

Colloque international "le livre et l'architecte"

Ecole Nationale Supérieure d'architecture Paris-Belleville/ Institut National d'histoire de l'art, Paris, 31 janvier-2 février 2008

Ce colloque est dédié aux relations fructueuses et complexes qui se sont construites, depuis la Renaissance, entre l’architecture et l’imprimé. Il ambitionne d’être à la fois une contribution à la recherche internationale et une réflexion collective à l’occasion de l’installation de l’école de Paris- Belleville dans ses futurs locaux, au moment où sa bibliothèque pourra se redéployer dans un espace plus adéquat et rendre accessible aux lecteurs le fonds ancien Bernard Huet.

 

Il se propose de réunir des contributions d’origines très diverses, qui aborderont des questions convergeant autour du rapport de l’architecte au livre. Il rassemblera des interventions de chercheurs spécialisés dans l’histoire de l’architecture ou des arts, celles de spécialistes de l’histoire du livre ou de l’histoire des sciences et des techniques, enfin celles de pédagogues et de praticiens qui accordent une importance particulière à leur propre bibliothèque, qui utilisent ou qui conçoivent des livres.

 

La production de livres, d’abord manuscrits, puis, dès les années 1480, imprimés, accompagne la constitution et le développement de la figure de l’architecte moderne et contemporain. Parallèlement à l’architecture bâtie et dessinée s’est ainsi constituée une « littérature architecturale » à la fois riche et composite, dont les auteurs, les buts et les ambitions, dans leur diversité, contribuent à dessiner les contours d’un champ d’activité.

 

Dans le cadre de la thématique générale définie ci- dessus, les communications devront aborder les ouvrages comme des productions spécifiques et globales en évitant de dissocier formes et contenus. Par conséquent, les interventions devront absolument croiser des méthodes et des hypothèses issues de domaines tels que l’histoire du livre, l’histoire des discours architecturaux ou l’analyse iconographique, et non s’inscrire exclusivement dans l’un d’eux. Il s’agit de contribuer à informer la question du livre en architecture, envisagée à la fois comme art, métier, pédagogie, objet culturel et politique.

 

Les intervenants sont invités à interroger les différentes facettes du rôle que tient le livre pour l’architecte, suivant trois axes principaux :

 

 

1. Le statut du livre vis- à- vis de la conception architecturale

 

Les intervenants pourront notamment aborder les questions suivantes :

 

-Essai, recueil, traité, revue, catalogue, manifeste : formes et limites du livre d’architecture.
-Le livre d’architecture, laboratoire d’une pratique ou justification dernière de l’acte d’édifier ?
-La variété des approches, des auteurs et des genres de publications, face à la notion d’identité disciplinaire.

 

 

2. L’architecture du livre d’architecture

 

Les intervenants pourront notamment aborder les questions suivantes :

 

-Un objet hybride associant texte et image : pertinence et écueils des approches typologiques.
-Méthodes d’élaboration, techniques de reproduction et usage de l’image architecturale.
-La conception du livre comme équivalent de la conception architecturale.

 

 

3. Diffusion et collection

 

Les intervenants pourront notamment aborder les questions suivantes :

 

-Les modalités de la diffusion : le rôle des réseaux, des institutions, des libraires et des maisons d’édition.
-Le livre d’architecture dans les bibliothèques publiques.
-Le livre pour construire, enseigner, publier.
-Collectionner le livre d’architecture.

 

 

RECOMMANDATIONS

 

Les résumés devront définir le sujet et la problématique qui fera l’objet de la communication, en expliquant de quelle façon elle se rattache aux problématiques du colloque. Le contenu de la communication devra être le résultat d’une recherche originale s’appuyant sur une documentation de première main et qui sera de nature et interprétative plutôt que purement descriptive.

 

Les communications seront limitées de façon stricte à 20 minutes. Elles pourront être délivrées en français ou en anglais. Les communications ne doivent pas avoir été publiées ou présentées publiquement, y compris dans une autre langue.

 

Une seule proposition par auteur sera acceptée. Les personnes souhaitant faire une proposition devront envoyer un résumé ne dépassant pas 2 500 signes (soit 400 mots) en français ou en anglais. Les résumés devront parvenir avant le 1er mars 2007 aux adresses suivantes :

 

 

– sous forme papier à

 

Alice Thomine- Berrada,
colloque « Le livre et l’architecte »,
INHA, 2 rue Vivienne,
75002 Paris, France

 

– sous format électronique à

 

Christine Belmonte :
christine.belmonte@ paris-belleville.archi. fr

Les auteurs des propositions retenues en seront informés en mai 2007.

http://www.inha.fr/spip.php?article1335

Catégories

Lieux

  • Paris, France

Dates

  • jeudi 01 mars 2007

Contacts

  • christine belmonte
    courriel : belmonte [dot] ensapb [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Estelle Thibault
    courriel : thibault [dot] estelle [at] wanadoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Le livre et l'architecte », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 22 janvier 2007, http://calenda.org/192565