AccueilLes acteurs privés de la sécurité

Les acteurs privés de la sécurité

origine, pouvoirs, contrôles

*  *  *

Publié le mardi 23 janvier 2007 par Marin Dacos

Résumé

Les effectifs de la sécurité privée ne cessent d'augmenter ; 10.000 en 1980, ils sont plus plus de 100.000 aujourd'hui. Le constat de la participation accrue des acteurs privés à des missions de sécurité publique ne souffre aucune contestation. Ce mouvement reste toutefois peu évoqué, bien qu'il soulève de nombreuses interrogations. Celles-ci portent d'abord sur la contestation du rôle de l'Etat que pourrait traduire ce mouvement s'inspirant de certains des principes libertariens, mais aussi sur la nature et la portée des pouvoirs reconnus à ces agents de sécurité. Au-delà, ce sont enfin les difficultés de ce secteur professionnel en pleine expansion ainsi que ses rapports avec la force publique qui seront envisagés.

Annonce

10.000 en 1980, plus de 100.000 aujourd'hui ; les effectifs de la sécurité ne cessent d'augmenter. Depuis les années quatre-vingts, la participation des entreprises privées à des missions de sécurité publique va crescendo. La loi de 1983 relative aux activités privées de surveillance, gardiennage et transports de fonds en organise le cadre général, tandis que les multiples lois sur la sécurité intervenues depuis 1995 ont considérablement renforcé les pouvoirs de ces nouveaux acteurs. Si le constat de l'extension du recours au privé pour les missions de sécurité ne peut être contesté, il n’en soulève pas moins de nombreuses interrogations.

La première d'entre-elle porte sur la contestation du rôle de l'Etat que semble pouvoir traduire ce mouvement. S'inspirant de certains des principes libertariens ce mouvement ne remet-il pas en cause le pouvoir monopolistique de l’Etat dans l’une de ses compétences régaliennes ?

La seconde interrogation porte évidemment sur la nature et la portée des pouvoirs reconnus à ces agents de sécurité. Sont-ils bien formés ? Quels pouvoirs leur confère l'agrément dont ils bénéficient ? Quels sont les obligations et les contrôles pesant sur cette profession ?

Ce sont enfin les difficultés de ce secteur professionnel en pleine expansion ainsi que ses rapports avec la force publique qui seront envisagés ; la parole étant tour à tour donnée à des représentants de la profession et des forces de l'ordre.

Ce thème d’actualité, sera traité par des personnalités qualifiées qui croiseront leurs regards de praticiens et d'universitaires. Ils confronteront leurs réflexions et engageront le dialogue avec l’auditoire.

Les acteurs de la sécurité privée

· Les libertariens et la privatisation de la sécurité

par Christian GUINCHARD, Maître de conférences en sociologie à l’Université de Haute-Alsace

· L’extension du recours aux acteurs privés de la sécurité

par Florence NICOUD, Docteur en Droit, Chargée de cours à l’Université de Haute-Alsace - CERDACC

· Quels pouvoirs pour les agents privés de sécurité ?

Liliane LOBE, Maître de conférences en Droit à l’Université de Haute-Alsace - CERDACC

- Débat

- Pause, rafraîchissements

Table-ronde

- Le fonctionnement d’un secteur professionnel sensible -

 · Les relations entre la police nationale et les sociétés de sécurité privée

par Jean-Christophe BERTRAND, Commissaire divisionnaire, DDSP Mulhouse

· Aléas et difficultés d’une profession exposée
par Dominique MORGEN, Directeur de Morgen Gardiennage, Sécurité

Lieux

  • ENSISA, amphithéatre 116, 11 av. Alfred Werner
    Mulhouse, France

Dates

  • vendredi 09 février 2007

Mots-clés

  • Société, sécurité

Contacts

  • Bertrand Pauvert
    courriel : bertrand [dot] pauvert [at] uha [dot] fr

Source de l'information

  • Bertrand Pauvert
    courriel : bertrand [dot] pauvert [at] uha [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les acteurs privés de la sécurité », Séminaire, Calenda, Publié le mardi 23 janvier 2007, http://calenda.org/192578