AccueilCharonne 8 février 1962. Anthropologie historique d'un massacre d'État

*  *  *

Publié le jeudi 08 février 2007 par Natalie Petiteau

Résumé

Le Centre de Recherches Historiques de l'EHESS a le plaisir de vous inviter à son prochain Carrefour qui se tiendra le mercredi 7 mars 2007 de 10h à 12h, en salle 524 (EHESS - 54, boulevard Raspail, 75006 - Paris). Dans le cadre d’un débat autour du livre d’Alain Dewerpe CHARONNE 8 FÉVRIER 1962. Anthropologie historique d'un massacre d'État [2006] interviendront : Marc-Olivier Baruch, (EHESS – CRH), Michel Naepels (CNRS – GTMS), Sylvie Thénault (CNRS – IHTP) et Alain Dewerpe (EHESS – Centre Marc Bloch et CRH).

Annonce

Le Centre de Recherches Historiques de l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales a le plaisir de vous inviter à son prochain Carrefour qui se tiendra le mercredi 7 mars 2007 de 10h à 12h, en salle 524 (EHESS - 54, boulevard Raspail, 75006 - Paris).

Dans le cadre d’un débat autour du livre d’Alain Dewerpe CHARONNE 8 FÉVRIER 1962. Anthropologie historique d'un massacre d'État [2006] interviendront :

Marc-Olivier Baruch, EHESS – CRH (AHMOC)

Michel Naepels, CNRS – GTMS

Sylvie Thénault, CNRS – IHTP

et

Alain Dewerpe, EHESS – Centre Marc Bloch et CRH

 

********

CHARONNE 8 FÉVRIER 1962. Anthropologie historique d'un massacre d'État [2006] – Alain Dewerpe

8 février 1962 : en réaction à l'offensive terroriste de l'OAS, une manifestation se heurte à la violence voulue de l'État. À la station de métro Charonne, devant les portes ouvertes, on relèvera neuf morts sous les coups de la police.

Au-delà de la reconstitution des faits avérés, Alain Dewerpe pose des problèmes historiques d'un ordre plus général dans un livre qui servira de modèle à d'autres.

Il traite d'abord de la violence d'État en démocratie représentative : organisé ou non, planifié ou non, le meurtre politique fait partie de l'outillage des actes d'État ; il a, même obscures ou contournées, ses raisons et son efficace.

Il pose la question du scandale civique : à quoi l'État a-t-il droit ? L'affaire pourrait se dénouer par la mise en place d'un récit moralement et politiquement fondé et partagé. Or, à travers une version d'État mensongère jusqu'à nos jours, ce règlement est demeuré historiquement instable.

Il ouvre également sur les usages politiques et sociaux de la mort : la manifestation-obsèques du 13 février fut un des plus considérables rassemblements dans la France du XXe siècle. Comment comprendre alors que cette mémoire du massacre, faite de commémorations mais aussi de censures, de souvenirs mais aussi d'oublis, s'est effritée devant d'autres événements traumatisants de la guerre d'Algérie ?

********

Lieux

  • Salle 524 (EHESS - 54, boulevard Raspail, 75006 - Paris)
    Paris, France

Dates

  • mercredi 07 mars 2007

Contacts

  • Centre de Recherches Historiques - EHESS ~
    courriel : crh [at] msh-paris [dot] fr

Source de l'information

  • Catinca Birna
    courriel : birna [at] ehess [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Charonne 8 février 1962. Anthropologie historique d'un massacre d'État », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 08 février 2007, http://calenda.org/192645