AccueilÉcarts et proximités entre les références du monde de la justice et celles de la société (VIe-XVIIe siècle)

*  *  *

Publié le samedi 10 février 2007 par Corinne Cassé

Résumé

Les références du monde de la justice et celles de la société ont en commun de comporter des valeurs morales ; mais la justice détermine les causes et qualifie les faits de façon spécifique. Lorsque des procédures complexes, fondées sur le droit romain et le droit canonique, sont appliquées dans les cours, et que les praticiens de la justice tendent à devenir des spécialistes, la loi devient plus sensiblement séparée de la société. Il convient donc d'étudier ces écarts en voyant comment les justiciables réagissent, quelles stratégies ils mettent en oeuvre, si des clivages apparaissent selon les catégories de juridictions, les types de causes, l'appartenance sociale, etc...Les phénomènes d’acculturation juridique doivent bien entendu avoir toute leur place dans cette réflexion. Au total, il sera bon de se demander si, entre les termes d’écarts et de proximités, l’un ne tend pas à l’emporter sur l’autre.

Annonce

Centre de Recherches historiques de l'Ouest (CERHIO FRE 3004) HIRES

  PROGRAMME

9 h 30
Accueil des participants

9 h 45
Bruno Lemesle (Université d’Angers) : Introduction

10h 00
Thomas Roche (Université de Paris IV)

Le compromis et le défaut face à la justice (Angleterre-France du Nord,
XIIe siècle).

10 h 30
Julien Théry (Université de Montpellier 3) :

« Quid est fama ? »Histoire d'une question (XIIè-XIIIè  siècle)

11 h 00
Massimo Vallerani (Université de Turin) :

Discours, mémoire et fama: la construction du fait dans le procès à travers les témoignages (Italie XIIIe-XIVe siècle)

11h 30
Discussion

12 h 15 repas

14 h 00
Franck Mercier (Université de Rennes 2) :

A distance du prince. L'ambivalence des rapports à la violence et aux
normes judiciaires dans la chronique de Jacques du Clercq (XVe siècle).

14 h 30
Julie Mayade-Claustre (Université de Reims) :

Dette et obligation chez les praticiens du droit à Paris à la fin du Moyen Age

15 h 00 
Discussion

15 h 30 Pause

15 h 45 
Michel Nassiet (Université d’Angers. IUF) :

La sanction de l'adultère féminin aux XVIe-XVIIe siècle. L'alignement d'une norme sociale sur le droit.

16 h 15 
Simona Cerutti (EHESS Paris) :

Citoyenneté et droit d'aubaine à l'époque moderne. Le rôle des familles et
des institutions.

16 h 45 
Discussion

Fin : 17 h 15

Lieux

  • Maison des Sciences de l'Homme, 2, rue Alexandre Fleming
    Angers, France

Dates

  • vendredi 27 avril 2007

Fichiers attachés

Mots-clés

  • justice, rituel judiciaire, normes, procédures, acculturation juridique, violence, fama

Contacts

  • Giliane Thibault
    courriel : giliane [dot] thibault [at] univ-angers [dot] fr

Source de l'information

  • Bruno Lemesle, Michel Nassiet ~
    courriel : brunolemesle [at] cegetel [dot] net

Pour citer cette annonce

« Écarts et proximités entre les références du monde de la justice et celles de la société (VIe-XVIIe siècle) », Journée d'étude, Calenda, Publié le samedi 10 février 2007, http://calenda.org/192662