AccueilUn art peut-il être dit premier ?

*  *  *

Publié le jeudi 22 février 2007 par Corinne Cassé

Résumé

Lundi 26 mars à 19h30 aura lieu à la maison des métallos la rencontre avec Jean-Pierre Cometti autour de la question "Un art peut-il être dit premier?". L'expression "art premier" pose toutes sortes de problèmes que l'exposé visera à clarifier. L’idée d’arts « premiers » consiste-t-elle seulement à rebaptiser ce qu’on appelait autrefois les arts « primitifs », dans un contexte évolutionniste et ethnocentriste ? Désigne-t-elle un genre ou une espèce d’arts particuliers historiquement et géographiquement identifiables ? Cette expression a-t-elle seulement un sens au regard des questions que pose l’histoire des arts, voire du concept d’art lui-même ? Quelles conceptions de l’art et de l’histoire de l’art se trouvent-elles engagées dans le seul usage de cette expression ? Jean-Pierre Cometti est philosophe, professeur à l'université de Provence.

Annonce

Contact / Informations :
Tél. : 01 47 00 25 20

Rencontre publique :
"Le Souci de l'autre"

"Un art peut-il être dit premier?"

Avec Jean-Pierre Cometti
Philosophe, professeur à l'université de Provence

Lundi 26 mars
à 19h30

   La création du Musée du Quai Branly, à Paris, a donné lieu à diverses polémiques liées à une redistribution des collections existantes, mais aussi à son objet même : les « arts premiers ». Cette expression, jusque-là inusitée en français, pose toutes sortes de problèmes que le présent exposé vise à clarifier. L’idée d’arts « premiers » consiste-t-elle seulement à rebaptiser ce qu’on appelait autrefois les arts « primitifs », dans un contexte évolutionniste et ethnocentriste ? Désigne-t-elle un genre ou une espèce d’arts particuliers historiquement et géographiquement identifiables ? Cette expression a-t-elle seulement un sens au regard des questions que pose l’histoire des arts, voire du concept d’art lui-même ? Quelles conceptions de l’art et de l’histoire de l’art se trouvent-elles engagées dans le seul usage de cette expression ? L’évidence voudrait qu’il y ait un commencement à toute chose. Où commence l’art si, comme on le laisse aisément entendre, il en est aujourd’hui à sa « fin » ?

   Jean-Pierre Cometti est professeur à l’Université de Provence. Parmi ses plus récentes publications : L’art sans qualités (Farrago, 1999), Questions d’esthétique (Presses Universitaires de France, 2000), Art, modes d’emplois (La Lettre volée, 2001) Art, représentation, expression (Presses Universitaires de France, 2002), , Les définitions de l’art (La Lettre volée, 2004). Wittgenstein et la philosophie de la psychologie, Presses Universitaires de France, 2005).

Maison des métallos, salle Jean Borne, 94 rue Jean-Pierre Timbaud 75011 Paris
M° Couronnes (lignes 2)
Entrée gratuite, réservation conseillée au 01 47 00 25 20 ou reservation@maisondesmetallos.org    

Lieux

  • Maison des métallos, salle Jean Borne, 94 rue Jean-Pierre Timbaud.
    Paris, France

Dates

  • lundi 26 mars 2007

Mots-clés

  • arts premiers, esthétique

Contacts

  • François Huet
    courriel : francois [dot] huet [at] maisondesmetallos [dot] org

URLS de référence

Source de l'information

  • François Huet
    courriel : francois [dot] huet [at] maisondesmetallos [dot] org

Pour citer cette annonce

« Un art peut-il être dit premier ? », Informations diverses, Calenda, Publié le jeudi 22 février 2007, http://calenda.org/192724