AccueilTerritoire, aménagement et participation

Territoire, aménagement et participation

Séminaire de l'ACI Internationale "Démocratie participative, délibération et mouvements sociaux"

*  *  *

Publié le samedi 03 mars 2007 par Marianne Blidon

Résumé

Les enjeux urbains et d'aménagement représentent un des objets majeurs des expériences et dispositifs participatifs. Ils font aussi l'objet de controverses où savoirs techniques et savoirs d'usage sont mobilisés au nom de l'intérêt général et/ou collectif. L'intégration de la participation dans la démarche de production et de gestion urbaine constitue une prise en compte, au moins partielle, des revendications des mouvements urbains ; elle répond à un objectif d'efficacité dans la mesure où il s'agit de mieux cerner les demandes des citadins pour une meilleure fonctionnalité; elle contribue à la transformation des savoir-faire professionnels ; elle participe à la reconnaissance de savoirs citoyens liés à l'usage et à l'expérience urbaine. Dans le champ urbain, les démarches participatives sont d'emblée confrontées à la question de l'échelle et de la définition des territoires. Inversement, elles contribuent à créer de la territorialité par la production d'espaces de débat ou d'expression des conflits, de scènes de négociation et d'acteurs collectifs.

Annonce

 

Démocratie participative, délibération et mouvements sociaux

Séminaire organisé par le CSU, le CRH (UMR LOUEST), le CERAPS, et le LAIOS

Cycle de formation Pratiques de la sociologie (CNRS Site Pouchet)

Programme PICRI-IDF « Les dispositifs participatifs locaux en Ile-de-France et en Europe : vers une démocratie technique ? »

Master de sciences politiques de l'Université de Paris 8

 

Séance du 12 mars 2007

De 16h à 19h– Site Pouchet (CNRS), 59-61 Rue Pouchet, 75017 – Salle de conférence

Territoire, aménagement et participation.

Durant les dernières décennies, des dispositifs participatifs ou délibératifs extrêmement divers se sont multipliés dans le monde ouvrant une série d’interrogation sur leurs natures et leurs effets. S’agit-il d’un même phénomène ou de développements hétérogènes ? Quels en sont les acteurs ? S’agit-il d’une mutation de fond de la gestion urbaine ou d’un effet de mode ? Quelle est la part dans cette évolution de l’intégration des revendications des mouvements sociaux ou des logiques de modernisation administratives ?

Ce séminaire interdisciplinaire qui se déroulera sur une période de deux ans vise à engager une réflexion scientifique large sur l’émergence des pratiques et enjeux participatifs dans les politiques publiques.

Une première série de questions portera sur l’ampleur, l’homogénéité et la diversité du phénomène à partir d’une dimension comparative.

Un second axe portera sur la dimension « technique » de la démocratie participative à partir de l’analyse concrète de plusieurs dispositifs.

La troisième série d’interrogations, portera sur la nature des dynamiques engagées : dans quelle mesure la démocratie participative locale est-elle liée, d’un côté, avec un mouvement de modernisation administrative, et de l’autre, avec des mouvements sociaux urbains, et en quoi ces deux articulations sont-elles complémentaires ou contradictoires ?

Enfin, le dernier axe portera sur la façon dont les sciences sociales, dans leurs différents champs et courants, ont réagi à ces développements.  

Les enjeux urbains et d'aménagement représentent un des objets majeurs des expériences et dispositifs participatifs. Ils font aussi l'objet de controverses où savoirs techniques et savoirs d'usage sont mobilisés au nom de l'intérêt général et/ou collectif. L'intégration de la participation dans la démarche de production et de gestion urbaine constitue une prise en compte, au moins partielle, des revendications des mouvements urbains ; elle répond à un objectif d'efficacité dans la mesure où il s'agit de mieux cerner les demandes des citadins pour une meilleure fonctionnalité; elle contribue à la transformation des savoir-faire professionnels ; elle participe à la reconnaissance de savoirs citoyens liés à l'usage et à l'expérience urbaine.

Dans le champ urbain, les démarches participatives sont d'emblée confrontées à la question de l'échelle et de la définition des territoires. Inversement, elles contribuent à créer de la territorialité par la production d'espaces de débat ou d'expression des conflits, de scènes de négociation et d'acteurs collectifs.

Intervenants

. Françoise Navez-Bouchanine (sociologue, École Nationale Supérieure d’Architecture de Marne-la-Vallée)

. Patrice Melé (géographe, Université François Rabelais de Tour)

Modérateur

. Jean-Michel Fourniau (sociologue, INRETS)

Comité scientifique du séminaire : Marie-Hélène Bacqué, Loïc Blondiaux, Marion Carrel, Catherine Neveu, Henri Rey, Yves Sintomer, Isabelle Sommier, Stéphanie Vermeersch

Pour toute information complémentaire veuillez prendre contact avec Amélie Flamand amelie.flamand@paris-valdeseine.archi.fr ou consulter le site http://aci-democratie-participative.cnrs.fr/

 

Catégories

Lieux

  • 59-61 rue Pouchet, 75017 Paris
    Paris, France

Dates

  • lundi 12 mars 2007

Mots-clés

  • territoire, participation, aménagement

Contacts

  • Amélie Flamand
    courriel : amelie [dot] flamand [at] paris-valdeseine [dot] archi [dot] fr

Source de l'information

  • Amélie Flamand
    courriel : amelie [dot] flamand [at] paris-valdeseine [dot] archi [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Territoire, aménagement et participation », Séminaire, Calenda, Publié le samedi 03 mars 2007, http://calenda.org/192770