AccueilLe passé colonial : enjeux de la vulgarisation

*  *  *

Publié le dimanche 04 mars 2007 par Natalie Petiteau

Résumé

Les remontées des mémoires coloniales, les "guerres de mémoires" qui traversent les sociétés contemporaines appellent des réponses des historiens. Les recherches spécialisées ne suffisent pas. Ce dictionnaire présente les multiples facettes d'un phénomène complexe (économie, société, migrations, cultures, rapports de sexe...) qui s'étend sur plus de cinq siècles.Les 700 notices, dont quelque 220 biographies, veulent le montrer. Il s'adressent aux enseignants, aux étudiants mais aussi à tous ceux qui sont intéressés par l'actualité du passé.

Annonce

 

 

Le passé colonial : enjeux de la vulgarisation

 

Débat : pourquoi le Dictionnaire de la colonisation française,

Claude Liauzu dir. Conseil scientifique Hélène d’Almeida Topor, Pierre Brocheux, Myriam Cottias, Jean-Marc Regnault,

Larousse, 2007

 

Amphithéâtre de l’EHESS - 105 boulevard Raspail

            4 avril  (9-12h et 13-15 heures)

**************************



9-12 heures présidence de Pierre Brocheux : Les enjeux de la vulgarisation scientifique
-    Hélène d’Almeida Topor, La Société française d’histoire d’Outre-Mer (SFHOM) et son rôle

-         Sophie Ernst et Valérie Morin: L'enseignement en questions

-         Myriam Cottias : L'esclavage, débats scientifiques et enjeux publics

-         Claude Liauzu : Présentation du dictionnaire
-Débat

 

13-15 heures  présidence de Hélène d’Almeida Topor : « Histoire ou entrepreneurs de mémoires? »
-      Sylvie Thénault : La loi du 23 février
-      Bouda Etemad  « Crimes et réparations. L’Occident face à son passé », Complexe
-      Jean-François Klein : Sur les mots de la colonisation
-      Conclusion

-Débat
 

Jamais depuis 150 ans, l’esclavage n’a occupé une telle place dans les débats publics ; de même la guerre d’Algérie depuis un demi-siècle. Après avoir été occultée, la colonisation, qui a été une part  très importante de l’histoire de l’Europe durant cinq siècles, depuis les Grandes Découvertes, remonte au premier plan.

Le passé envahit le présent, au point que les guerres de mémoires traversent la société française, au point que certains parlent de « tyrannie des mémoires ». Dans une telle situation, quel peut être le rôle des historiens ?

Au delà de la diversité de leurs points de vue comme citoyens, ils ont une fonction sociale à remplir. Anatole France l’a bien dit quand il rappelait que nous devons compassion aux morts mais uniquement la vérité aux vivants.

Les études spécialisées ne suffisent pas, il faut aussi entreprendre un travail de diffusion des connaissances, de vulgarisation à côté et parfois contre des entreprises de mémoires qui ont des objectifs idéologiques ou politiques, voire commerciaux. C’est la leçon qu’il faut tirer de la multiplication des lois prétendant imposer une vérité de telle ou telle famille politique ou de tel ou tel groupe de pression sur le passé et des nombreuses initiatives qui vont dans le même sens.

Aider les sociétés, de plus en plus diverses, à élaborer un devenir commun ; aider les pays hier liés par la colonisation à construire des relations pacifiques à partir d’un passé partagé, tel est l’objectif du Dictionnaire de la colonisation française.

Des auteurs de diverses nationalités ont contribué à la rédaction de 700 notices qui s’efforcent de traiter tous les aspects du passé colonial (politiques, économiques mais aussi culturels) vus du côté tant des colons que des colonisés. Ainsi l’actualité de ce passé sera-t-elle mieux comprise.

 

 

Catégories

Lieux

  • EHESS, 106 boulevard Raspail 75006
    Paris, France

Dates

  • mercredi 04 avril 2007

Mots-clés

  • histoire, colonisation, racisme, tiersmonde, migrations, femmes, cultures

Contacts

  • Claude Liauzu
    courriel : claude [dot] liauzu [at] worldonline [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Claude Liauzu
    courriel : claude [dot] liauzu [at] worldonline [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Le passé colonial : enjeux de la vulgarisation », Informations diverses, Calenda, Publié le dimanche 04 mars 2007, http://calenda.org/192774