AccueilCitoyens et sociétés face aux risques technologiques

Citoyens et sociétés face aux risques technologiques

Savoirs et (dés)informations, confiances et défiances

*  *  *

Publié le jeudi 15 mars 2007 par Sylvain Lesage

Résumé

Nous proposons une rencontre transdisciplinaire autour des interventions de jeunes chercheurs sur la question des citoyens et des sociétés face aux risques technologiques. Que penser de ces risques engendrés par ce qui paraît être un progrès de l'humanité, dans un monde où l'acquisition, le partage et la diffusion du savoir sont problématiques ; où la croissance économique d'une part, l'éthique et la prudence d'autre part semblent inconciliables ; où les pouvoirs politiques, les institutions publiques et les contre-pouvoirs sont en relation complexes ?

Annonce

L’association des Doctorants en Géographie de Bordeaux 3 vous invite à proposer des contributions pour une

Rencontre transdisciplinaire et citoyenne entre jeunes chercheurs et étudiants.

L’évènement est organisé en partenariat avec l’UMR ADES et l’Université Bordeaux 3.

Tout se passe comme si la vie sociale et biologique était de plus en plus livrée aux technologies… pour le meilleur comme pour le pire ! Nucléaire, organismes génétiquement modifiés, microélectronique et nanotechnologies, industries chimiques et pharmaceutiques, etc. : notre mode de vie nous confronte en permanence aux dispositifs technologiques les plus complexes, afin de garantir santé, confort, sécurité, communication, alimentation, etc.  Ces dispositifs et systèmes révèlent pourtant des risques variés : au stade de la production, de la consommation, ou du déchet ; risques sociaux, environnementaux, médicaux, psychologiques, risques de remise en cause des droits…

Si l’Homme paraît de plus en plus puissant sur son environnement, les accidents passés et à prévoir rappellent la vulnérabilité des individus, des sociétés et de leurs organisations (entreprises, institutions...). Face au désarroi des citoyens, des consommateurs, des acteurs du quotidien, quels éclairages peut apporter la recherche scientifique de tous les domaines ? Comment bien vulgariser les connaissances scientifiques et les questions d’éthique sans faire peur ni ignorer les dangers, et surtout sans manipuler l’opinion publique ? Quelles sont les responsabilités des différents acteurs, scientifiques, politiques, économiques, associatifs et médiatiques ?

Au-delà d’une peur et/ou d’une confiance irraisonnées, nous proposons d’interroger les sociétés contemporaines dans leur rapport à la technologie. Les sociétés actuelles ont des organisations complexes (E. Morin), où les responsabilités, le travail et le pouvoir sont répartis entre des fonctions très spécialisées et très interdépendantes. Les rapports des sociétés à leurs environnements et au vivant sont médiatisés par des technologies sophistiquées. Qui en sont les acteurs ? Comment se partagent savoir et pouvoir ? Les instances scientifiques (la connaissance est-il impartiale ?), médiatiques (comment diffuser quoi ?) et politiques (qui agit, au nom de quels principes ?) seront questionnées dans leur rapport au risque et au citoyen.

Les objectifs de cette manifestation sont les suivants :

  • Pédagogique et technique : informer sur le (non)savoir et les problèmes posés par les nouvelles technologies et techniques au sens large (risques, prévention, recherche…) et responsabiliser le monde de la recherche.
  • Ethique et anthropologique : questionner les actions humaines sur l’environnement, sur le corps ; la « surveillance » et la « sécurité », l’aveuglement des croyances…
  • Politique et systémique : faire la part des responsabilités des différents acteurs sociaux impliqués : entreprises, législateurs, « experts », lobbyistes, associations, scientifiques, médias… et citoyens ?
  • Citoyen : susciter un débat collectif dans le cadre d’interrogations structurées par les contributions.

Un défi : la qualité de la science et la clarté de la vulgarisation !

Ce projet s'adresse en priorité à de jeunes chercheurs, doctorants, post-docs en sciences sociales, sciences humaines, sciences du vivant, sciences physiques, droit, économie…

Format :

Intervention orale d’une quinzaine de minutes ET/OU Poster format A1.

Proposition :

3000 caractères max. titre et mots-clés, bibliographie si possible ; nom, prénom, adresse, mail ; statut actuel, université, laboratoire. En quelques phrases, une présentation personnelle rapide, motivation de la participation à un tel événement.

Calendrier :

  • Remise des propositions : vendredi 15 juin 2007
  • Réponse : vendredi 29 juin 2007 
  • Journée de rencontre : date à déterminer en novembre 2007.

Catégories

Lieux

  • Université Bordeaux 3
    Pessac, France

Dates

  • vendredi 15 juin 2007

Fichiers attachés

Mots-clés

  • risques, technologies, citoyens, médias, droit, sciences, vulgarisation, peur

Contacts

  • Mélina Germes
    courriel : melinagermes [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • Doc'geo #
    courriel : docgeo_bdx [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Citoyens et sociétés face aux risques technologiques », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 15 mars 2007, http://calenda.org/192830