AccueilLes coopératives d'auto-récupération résidentielle

Les coopératives d'auto-récupération résidentielle

Vers une troisième voie du logement populaire ?

*  *  *

Publié le dimanche 18 mars 2007 par Sylvain Lesage

Résumé

Ce séminaire européen qui réunit chercheurs, militants coopérateurs, insitutionnels, habitants aura lieu sur le thème de l'autorécupération résidentielle à Rome (5 avril 07) sous l’égide de la ville de Rome, du ministère italien du logement et du Ministère français de l’équipement

Annonce

Séminaire européen

Ville de Rome. Ministère italien des Affaires sociales

Ministère de l'Equipement

5 avril 2007

 Les coopératives d'auto récupération résidentielles en Europe : vers une troisième voie du logement populaire ?

 Yann Maury. Docteur d’Etat en Science Politique. ENTPE. France

Le contexte général : La région Lazzio vote en 1998, à l'unanimité droite-gauche, une loi régionale qui rend légale toute occupation d'un bâtiment public laissée à l'abandon par son propriétaire (commune, organisme de logement...). Les pratiques d’auto récupération résidentielle d'immeubles publics laissés vacants et en mauvais état initial par leur propriétaire deviennent légales. Les coopérateurs assurent la remise en état des logements, tandis que le propriétaire (souvent la commune) prend à sa charge la rénovation des parties communes. Des ménages et personnes seules disposant de très faibles revenus, souvent victimes d'expulsions, retrouvent un logement décent. Ce faisant, l'auto récupération résidentielle permet, sur la base d'investissements très modiques, une réelle résorption de l'habitat insalubre. Environ 200 appels d'offres de coopératives d'auto récupération résidentielle sont pour illustration, en cours de traitement sur Rome. Ce qui, avec un équivalent de 60 000 logements publics vacants, démontre un potentiel tout à fait considérable. Initiées à Rome, des coopératives du même type surgissent désormais un peu partout dans de nombreuses métropoles européennes (Bruxelles, Amsterdam, Londres, Madrid, Berlin...) y compris dans d’autres régions italiennes (Lombardie, Piémont, Emilie Romagne). Les collectivités territoriales françaises et européennes qui sont confrontées à un désajustement croissant entre offre et demande de logements accessibles (44.000 demandeurs de logements sociaux sur Lyon), ne sauraient négliger un tel dispositif susceptible de constituer une alternative crédible à cette situation de pénurie durable de logements abordables.

Ce  séminaire européen, qui réunit chercheurs, militants coopérateurs, insitutionnels, habitants aura lieu sur ce thème à Rome (5 avril 07) sous l’égide de la ville de Rome, du ministère italien du logement et du Ministère de l’équipement. Les débats sont traduits en français, anglais, espagnol.

Contact : yann.maury@equipement.gouv.fr
conseiller scientifique du séminaire.
04 72 04 77 54

voir liste des participants jointe infra


Autorecupero e Autocostruzione

 forme e politiche di un nuovo servizio pubblico per  l’alloggio sociale

Convegno europeo

 Roma 5 aprile 2007 ore 10 - 18

Campidoglio, Sala della Protomoteca

Programma:

ore 9.00 registrazione partecipanti

ore 10.00:  saluti  Sindaco di Roma Walter Veltroni* – Presidente Regione Lazio Piero Marrazzo* (*in attesa di conferma)

ore 10.10:  Relazione introduttiva: Prof. Yann Maury -Consigliere scientifico del Convegno

Interventi previsti nella seduta antimeridiana

Bruno Astorre:  Assessore Casa,  Regione Lazio

Luciano Cecchi:  Presidente Federcasa 

Jacques Donzelot: Università Parigi X - Nanterre

Paolo Naso: docente scienza politica Università La Sapienza Roma

Luigi Nieri: Assessore al Bilancio,  Regione Lazio 

Cesare Ottolini: International Alliance of Inhabitants 

Felice Romeo:  Vice Presidente Lega Coop Servizi Sociali

Damiano Stufara: Ass. politiche sociali Umbria – Coord. Assessori Regionali Politiche Abitative

Jacques Theys: Direction de la Recherche et des Affaires Scientifiques et Techniques, Parigi

Michèle Tilmont: Plan Urbanisme Architecture – Ministère Equipement, Parigi

Roberto Tricarico: Associazione Nazionale Comuni Italiani

Mario Cavani: Vice Presidente area centro Banca Popolare Etica

Dirigente XIX Dipartimento sviluppo periferie Comune di Roma

Break ore 13.00  -  Ripresa ore 14.00

Esperienze di autorecupero e autocostruzione in Europa

Peter Blakeney e Christine Shoeffler: “Vereniging Poortgebouw” Rotterdam, (Olanda)

Cooperativa Autorecupero  “Inventare l’Abitare”  Via Marica Roma

Maurizio Clarotti: Docente di Fattibilità Economica Università La Sapienza Roma

Isadora D’Aimmo: Assessore Provincia Napoli, autocostruzione villaggio Rom, Casoria (Na)

Iury  Farabegoli: Assessore Casa Comune di Ravenna

Pippo La Biunda : Cooperativa Coralli - Padova

Gianfranco Massetti: Sindaco Paderno Dugnano

Aurelia Ortiz Pena: Cooperativa  “Progetto Uniti” Comune Paderno Dugnano - Milano

Renata Paolucci: Opera Nomadi

Renato Rizzo: “Cooperativa Autorecupero Vivere 2000” -  Piazza Sonnino Roma

Giovani Rubino: Cooperativa “Piccolo Mondo”  Ravenna

Almudena Sánchez Moya: Cooperativa de Vivienda Joven (COVIJO) - Madrid

Ottavio Tozzo:  Presidente  Alisei

Paul Trigalet: Solidarités Nouvelles - Bruxelles

 Conclusioni

Dante Pomponi

Assessore alle Politiche per le Periferie,lo Sviluppo Locale, il Lavoro

Paolo Ferrero

Ministro della Solidarietà Sociale

Catégories

Lieux

  • Mairie de Rome. Campidoglio, Sala della Protomoteca.
    Rome, Italie

Dates

  • jeudi 05 avril 2007

Mots-clés

  • logement populaire, autorécupération résidentielle, lutte contre l'habitat insalubre, Europe

Contacts

  • Yann Maury
    courriel : yann [dot] maury [at] entpe [dot] fr
  • Massimo Passquini
    courriel : MPasquini [at] solidarietasociale [dot] gov [dot] it

Source de l'information

  • Yann Maury
    courriel : yann [dot] maury [at] entpe [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les coopératives d'auto-récupération résidentielle », Séminaire, Calenda, Publié le dimanche 18 mars 2007, http://calenda.org/192841