AccueilLes sciences de gestion et la question de la liberté

*  *  *

Publié le samedi 24 mars 2007 par Sylvain Lesage

Résumé

Diriger, c’est essentiellement décider, rappelait Herbert Simon. Or décider, n’est-ce pas d’abord exercer sa liberté ? Pourtant, si les sciences de gestion ont fait de la décision l’un de leurs objets privilégiés, force est de constater que la question de la liberté est le plus souvent négligée par les chercheurs dans ce domaine. Comment comprendre ce manque d’intérêt apparent pour cette question? Qu’implique le fait de remettre la liberté au centre de la réflexion sur la décision? Peut-on concevoir une démarche de recherche en sciences de gestion qui soit à la fois scientifique et respectueuse de l’idée de liberté, et quels apports peut-on attendre de la part des sciences humaines et sociales sur ce plan ? Telles sont les principales questions que ce colloque doit permettre d’aborder.

Annonce

LES SCIENCES DE GESTION ET LA QUESTION DE LA LIBERTÉ
Appel à communication

Diriger, c’est essentiellement décider, rappelait Herbert Simon. Or décider, n’est-ce pas d’abord exercer sa liberté et, par conséquent, se considérer comme responsable de ses actes ? Pourtant, si les sciences de gestion ont fait de la décision l’un de leurs objets privilégiés, l’insistance portée sur les notions de « contrainte » (culturelle, organisationnelle…), de « réalité » (économique, technique…), de « logique » (financière, institutionnelle …) ne vient-elle pas réduire, voire anéantir l’idée même de liberté ?

Ce questionnement donne lieu à trois séries d’interrogations que nous nous proposons d’explorer à l’occasion de ce colloque :

1. Pourquoi le thème de la liberté est-il si peu présent dans les sciences de gestion ? N’ont-elles rien à dire de la liberté ? Sont-elles, en fait, liberticides ? Ce qui vaut sur ce plan pour les sciences de gestion vaut-il aussi pour les sciences humaines et sociales, sur lesquelles se fondent en partie les premières ?

2. Quels sont les enjeux, aussi bien théoriques que pratiques, associés au fait d’appréhender ou non la décision comme un acte de liberté ? Quelles sont les implications de l’attitude du chercheur à cet égard ? Est-il en somme important que l’enseignant-chercheur en sciences de gestion se confronte à la question de la liberté ?

3. Peut-on concevoir pour les sciences de gestion une démarche de recherche qui soit à la fois scientifique et respectueuse de l’idée de liberté ? A quelles conditions une telle démarche est-elle possible et comment alors la construire ? Quelles contributions peut-on attendre sur ce plan de la part de l’histoire, de l’anthropologie, de la sociologie ou encore de l’économie ?

Nous invitons nos collègues chercheurs à proposer des communications qui pourraient contribuer au débat ouvert par cette série de questions. Les papiers proposés peuvent être de nature épistémologique, théorique ou méthodologique. Des contributions de nature empirique qui, par leur démarche même, contiendraient des éléments de réponse à certaines des questions posées seront également appréciées.

Afin de multiplier les échanges transdisciplinaires, nous accueillerons aussi bien les contributions de sociologues, anthropologues, historiens, etc. que celles de chercheurs en sciences de gestion.

Si la langue du colloque et des propositions de communications sera le français, les organisateurs recevront avec la plus grande bienveillance toute contribution de chercheurs dont la langue maternelle n’est pas le français.

L’objet de ce colloque étant de susciter des débats approfondis, nous accueillerons un nombre très limité de propositions. Un temps important sera consacré à la discussion de chaque papier. L’ensemble des textes sera envoyé à tous les participants, au plus tard, dix jours avant le colloque et nous demanderons à chacun des participants de fournir, pour une des communications retenues, une contribution de discutant.

Les meilleurs papiers feront l’objet d’une sélection pour une éventuelle publication dans le cadre d’un numéro thématique de la revue Management international au printemps 2008.


HÔTES DU COLLOQUE :
HEC Montréal
le Centre humanismes, gestions et mondialisation (HEC Montréal)
le Service de l’enseignement du management (HEC Montréal

DATE ET LIEU DU COLLOQUE :
HEC Montréal (Québec) les 9 et 10 juin 2007

COMITE SCIENTIFIQUE :
Yves-Marie Abraham (HEC Montréal, Québec), Rosimeri Carvalho da Silva (Université de Santa Catarina, Brésil), Alain Chanlat (HEC Montréal, Québec), Jean-François Chanlat (Université Paris Dauphine, France), Richard Déry (HEC Montréal – Québec), Patrick Fridenson (EHESS, France), Bruno Maggi (Université de Bologne - Italie), Alain-Charles Martinet (Université de Lyon III, France), Jean-Luc Moriceau (INT Evry – France), Anne Pezet (Université Paris Dauphine, France), Cyrille Sardais (HEC Montréal, Québec), Andreu Solé (HEC Paris - France).

COMITE d’ORGANISATION :
Yves-Marie Abraham (HEC Montréal, Québec), Cyrille Sardais (HEC Montréal, Québec).


NFORMATIONS PRATIQUES :
Calendrier :
Date limite de remise des propositions de communication : 1er mai 2007 ;
il est demandé aux auteurs un résumé de trois à quatre mille signes (espaces compris)

Réponse aux auteurs : 10 mai 2007
Les collègues qui auraient absolument besoin d’une réponse plus précoce sont priés d’envoyer leur proposition le plus tôt possible et d’en informer le comité d’organisation.

Date limite pour l’envoi des papiers définitifs (d’une vingtaine de pages) : 30 mai 2007

Frais d’inscription : 50 $CAN, à régler sur place


CONTACTS :
Yves-Marie Abraham
yves-marie.abraham@hec.ca
(1) 514 340 6104

Cyrille Sardais
cyrille.sardais@hec.ca
(1) 514-340-6598

HEC Montréal – Service de l’enseignement du Management
3000 chemin de la Côte Sainte-Catherine, Montréal, Québec, Canada, H3T 2A7

Lieux

  • HEC Montréal, 3000 chemin de la Côte-Sainte-Catherine, Montréal (Québec) CANADA H3T 2A7
    Montréal, Canada

Dates

  • mardi 01 mai 2007

Mots-clés

  • liberté, décision, responsabilité, sciences de gestion, sciences sociales, sciences humaines, philosophie

Contacts

  • Cyrille Sardais
    courriel : cyrille [dot] sardais [at] hec [dot] ca
  • Yves-Marie Abraham
    courriel : yves-marie [dot] abraham [at] hec [dot] ca

Source de l'information

  • Yves-Marie Abraham
    courriel : yves-marie [dot] abraham [at] hec [dot] ca

Pour citer cette annonce

« Les sciences de gestion et la question de la liberté », Appel à contribution, Calenda, Publié le samedi 24 mars 2007, http://calenda.org/192877