AccueilPolitiques linguistiques, apprentissage des langues et francophonie en Europe centrale et orientale

*  *  *

Publié le vendredi 30 mars 2007 par Natalie Petiteau

Résumé

Notre colloque international s'interroge sur les politiques linguistiques éducatives mises en oeuvre dans les pays d’Europe centrale et orientale et vise à contribuer à une meilleure compréhension du versant linguistique de l'intégration européenne, à la lumière des actions en faveur du plurilinguisme européen et de la francophonie.

Annonce

 

POLITIQUES LINGUISTIQUES, APPRENTISSAGE DES LANGUES ET FRANCOPHONIE

EN EUROPE CENTRALE ET ORIENTALE :

LES DÉFIS DE LA DIVERSITÉ

 

Colloque international

Institut national des langues et civilisations orientales

Paris, les jeudi 24 et vendredi 25 mai 2007

 

                                                   organisé par

 

l’Équipe de recherche « Pluralité des langues et des identités en didactique : acquisition, médiations » (JE 2502, « PLIDAM »)

 

 

avec le concours

 

du Conseil scientifique de l’INaLCO

 

 

en partenariat avec

 

le ministère des Affaires étrangères (MAE),

la Délégation générale à la langue française et aux langues de France (DGLFLF),

l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) et

la Fédération internationale des professeurs de Français (FIPF)

 

 

Lieu :

 

Institut Hongrois

92, rue Bonaparte
75006 Paris

Métro : Saint-Sulpice, Mabillon
Bus : 58, 84, 89
Parking : place Saint-Sulpice

 

Entrée libre

  

 ARGUMENTAIRE

PROGRAMME

 

 

Jeudi 24 mai 2007

 

Accueil à partir de 9 h

 

9 h 15 Ouverture, par

 

Mme Michèle GENDREAU-MASSALOUX, Recteur de l’Agence universitaire de la Francophonie, Mme Marie-Christine SARAGOSSE, Directrice de la Coopération culturelle et du Français, ministère des Affaires étrangères,  M. Xavier NORTH, Délégué général, Délégation générale à la langue française et aux langues de France, M. Jacques LEGRAND, Président de l’Institut national des langues et civilisations orientales

 

9 h 40 11 h 10

Président de séance : M. Rolands LAPPUĶE (Ambassadeur de la République de Lettonie en France)

 

Mme Sophie LOVY, (Sous-directrice du Français, ministère des Affaires étrangères)

Diversité linguistique – identité européenne 

 

M. Joseph SHEILS (Chef de la Division des politiques linguistiques, Conseil de l’Europe)

Les politiques linguistiques éducatives du Conseil de l'Europe: principes et instruments 

 

Mme Alexandra CUNIŢĂ (Université de Bucarest, Roumanie)

La formation en langues étrangères dans les universités : une mission à redéfinir

 

11 h 1011 h 30  Pause

 

11 h 30 – 13 h

Président de séance : M. Jean-Yves DE LONGUEAU (Sous-directeur des affaires européennes et multilatérales, ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche)  

 

M. Gueorgui JETCHEV (Université de Sofia Saint-Clément d’Ohrid, Bulgarie)

Les langues maternelles des citoyens bulgares et les enjeux de l’intégration européenne

 

M. Andrejs BANKAVS (Université de Lettonie)

Multilinguisme européen : le cas de la Lettonie

 

Mme Frosa PEJOSKA-BOUCHEREAU (INaLCO)

L'abécédaire d'une langue interdite: le macédonien

 

 

---------------------------------------------------------------

 

 

14 h 30 16 h

Président de séance : M. Philippe DE SUREMAIN (ancien Ambassadeur de France)

 

Mme  Hélène LECLERCQ (Université de Franche-Comté)

Politique linguistique à l’est de l’Allemagne : que sont les professeurs de russe devenus ?

 

M. Ardian MARASHI (INaLCO)

Langues et identités dans la nouvelle configuration européenne : le cas albanais

 

M. Jonas ZILINSKAS (Université de Siauliai, Lituanie)

Les défis de l’enseignement des langues vivantes en Lituanie

 

16 h16 h 20  Pause

                                                    

16 h 20 17 h 50
Président de séance : M. Albert PRÉVOS (Inspecteur général de l’Éducation nationale)

 

M. Vladimir OSIPOV (INaLCO)

L’ex-ensemble linguistique « serbo-croate » : politique linguistique et perspectives européennes

 

M. Sándor CSERNUS (Institut Bálint Balassi - Université de Szeged, Hongrie)

« Hungarológia » : les études hongroises en Europe

 

Mme Janina ZIELINSKA (Université de Varsovie, Pologne - FIPF)

Diversité linguistique et projets innovants en Pologne

 

 


 

 

Vendredi 25 mai 2007

 

Accueil à partir de 9 h

 

9 h 15 11 h 10

Président de séance : M. Dario PAGEL (Président de la Fédération internationale des professeurs de Français, Université de la Sorbonne Nouvelle – Paris III)

 

Mme Lina PAKALNISKYTE (INaLCO)

Enseignement de la langue lituanienne en Europe

 

Mme Ladislava MILIČKOVÁ (Université Masaryk de Brno, République tchèque)

Formation des professeurs de langues en République tchèque : la place et le statut du français

 

M. Michel BOZDEMIR (INaLCO)

La langue turque face aux défis de l’Europe 

 

Mme Tiina ZOBEL, (Université de Tartu, Estonie)

Langues minoritaires et langues étrangères dans l’université estonienne

 

11 h 1011 h 30  Pause

 

11 h 30 – 13 h

Président de séance : Mme Manuelle FRANCK, (INaLCO, Directrice de l’Ecole doctorale)

 

M. Jean KUDELA (INaLCO)

Le cas sorabe: les rapports étroits entre l’état de la sorabophonie et la politique linguistique

 

M. Alain SCHNEIDER (Ambassade de France en Croatie)

La politique de la diversité linguistique et les obstacles rencontrés par la Croatie

 

M. Thomas SZENDE (INaLCO)

Politique et linguistique en Hongrie : quelle place pour les langues européennes ? quelle place pour le français ?

 

 

---------------------------------------------------------------

 

14 h 30 16 h

Président de séance : M. Jean-Claude JACQ (Secrétaire général de l’Alliance française)

 

Mme Elena BARANOVÁ (Université Matej Bel, Banská Bystrica, Slovaquie)

Enseignement des langues étrangères en Slovaquie : état des lieux - perspectives

 

M. Marcel COURTHIADE (INaLCO)

Entre diglossie et bilinguisme : la gestion plurielle du patrimoine linguistique chez les Rroms

 

Mme Mojca SCHLAMBERGER BREZAR (Université de Ljubljana, Slovénie)

L'émergence du slovène en tant que langue officielle de l’Europe

 

16 h16 h 20  Pause

 

16 h 20 17 h 50

Président de séance : Mme Geneviève ZARATE (INaLCO, Directrice de l’équipe de recherche « PLIDAM »)

 

Mme Anca COSACEANU (Université de Bucarest, Roumanie)

Les cursus scolaires de FLE : l’exception roumaine

 

Mme Boyka PALIKARSKA (Université de Sofia Saint-Clément d’Ohrid, Bulgarie)

Choix européens et choix bulgares en matière de politique linguistique éducative

 

Mme Diana LEMAY (INaLCO)

La diffusion du slovaque en Europe

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette manifestation scientifique est organisée par l’équipe de recherche « Pluralité des langues et des identités en didactique : acquisition, médiations » (PLIDAM) de l’Institut national des langues et civilisations orientales, en partenariat avec la Fédération internationale des professeurs de français (FIPF). Elle se situe dans le prolongement du colloque international tenu à l’INaLCO, en juillet 2005, intitulé « Grandes » et « petites » langues et didactique du plurilinguisme et du pluriculturalisme : modèles et expériences.

Face aux risques de l’homogénéisation linguistique, la construction de l'Europe passe naturellement par la promotion de la diversité, et notamment par une politique volontariste de l’enseignement des langues vivantes.

L’Europe compte un ensemble de langues dont plusieurs ont un statut international reconnu, d’autres sont moins connues et moins enseignées. Or, les élargissements successifs augmentent le nombre des locuteurs de langues de « moindre diffusion », sans lesquelles l'Europe ne peut guère construire son identité. Cette polyphonie constitue un réel défi et pose de plus en plus le problème de l’équilibre entre la nécessité d’une communication efficace au sein de cet espace, et la volonté de sauvegarder l’exceptionnelle richesse culturelle et linguistique du patrimoine européen.

Dans ce contexte, notre colloque vise à présenter des expériences et des pistes de réflexion portant sur les politiques linguistiques dans les pays d’Europe centrale et orientale, à la lumière des actions en faveur du plurilinguisme européen, mises en œuvre par la Commission européenne (Direction générale Education et Culture, Unité du multilinguisme) et le Conseil de l’Europe (Division des politiques linguistiques) dont les travaux servent de référence à l’élaboration et à la réorganisation des enseignements de langues dans les Etats européens.

Une telle thématique permettra d’évoquer l’offre linguistique en Europe centrale et orientale et de rappeler les finalités et les pratiques didactiques autour desquelles s’organisent aujourd’hui, dans cette région, les formations en langues dans les systèmes éducatifs (des écoles aux universités, et selon des apprentissages individualisés), secteur fortement affecté par les récents bouleversements politiques, économiques et  démographiques. Les différentes orientations linguistiques actuellement choisies et manifestées en Europe centrale et orientale seront mises en perspective en liaison avec l’évolution institutionnelle et les acteurs éducatifs de ces pays.

La confrontation des témoignages d’experts français et étrangers sera l’occasion de faire le point sur l’influence des facteurs sociaux, idéologiques et affectifs dans l’apprentissage des langues (langues nationales, langues minoritaires et langues étrangères). On étudiera, en particulier, les valeurs et les représentations les plus fortement associées aux langues maternelles, aux langues des voisins et aux langues à apprendre, en insistant sur le rôle que jouent préjugés et stéréotypes dans l’acquisition des langues, occasion privilégiée de réfléchir sur l'altérité et l'identité. Cette approche nous conduira à dégager un certain nombre de caractéristiques constitutives des attitudes langagières en Europe centrale et orientale et à nous demander dans quelle mesure les comportements - politiques et individuels - actuels sont marqués par le processus d’intégration.

L’enseignement des langues autres que l’anglais se heurte souvent à  des résistances. Ceci nous amènera à nous interroger sur la place, les enjeux et les perspectives de la francophonie dans les pays de la région qui entretiennent traditionnellement des relations profondes avec la France et où résident près de 10 % des 55 millions d’apprenants du français (hors de France).

Toute langue est apprise au milieu d’autres langues et en tire parti. Le français, en contact à travers le monde, avec de très nombreuses cultures, avec des apprenants et des locuteurs aux attentes et conduites très variées, doit élaborer et exprimer sa relation aux nombreuses langues parlées et étudiées en Europe. Dans cette optique, il apparaît opportun de mettre en exergue les initiatives appelées à démontrer que le français, vecteur d’interculturalité, participe à la construction de l’Europe, l’engagement en faveur du français étant indissociable de la promotion de la diversité linguistique.

Une telle mise en synergie permettra d’étudier les influences réciproques et les complémentarités entre cultures linguistiques, éducatives et universitaires, en faisant émerger les spécificités et les potentialités didactiques de langues génétiquement et typologiquement variées, toutes enseignées à l’INaLCO et qui recherchent une place plus visible sur l'échiquier de la mondialisation des échanges.

De ces réflexions peuvent se dégager un certain nombre d’axes de recherche :

- politiques linguistiques éducatives et standards européens ;

- institutions et acteurs, situations et parcours d’enseignement ;

- besoins, compétences, évaluations ;

- formation des enseignants, langues dans les universités ;

- production de matériels et de supports innovants ;

- passerelles entre les langues enseignées, mutualisation des ressources ;

- expériences de la pluralité linguistique ; promotion des langues voisines.

Les interventions et les tables rondes prévues au cours de ce colloque examineront, dans toute leur complexité, des choix européens, des choix nationaux et des choix régionaux en matière de politique linguistique éducative et de stratégies didactiques.  Toutes ces questions seront débattues et illustrées, en langue française, à l'interface de plusieurs disciplines (linguistique appliquée, FLE, didactique des langues, des littératures et des civilisations, traduction, politique linguistique éducative), par des experts internationaux, décideurs, chercheurs et enseignants.

Notre manifestation vise à contribuer à une meilleure compréhension des phénomènes liés à l’apprentissage des langues, et à cerner davantage le versant linguistique de l’intégration européenne. Cette rencontre donnera, par ailleurs, une impulsion nouvelle à la dynamique des échanges entre des institutions françaises et européennes chargées de promouvoir le plurilinguisme, des organismes de la francophonie, des partenaires universitaires en Europe centrale et orientale et l’Institut national des langues et civilisations orientales.

Projet coordonné par :  Thomas Szende, maître de conférences habilité (INaLCO)

Contact : thomas.szende@yahoo.fr

 

 

Lieux

  • 92, rue Bonaparte 75006 Paris
    Paris, France

Dates

  • vendredi 25 mai 2007
  • jeudi 24 mai 2007

Mots-clés

  • politique, linguistique, éducation, francophonie, Europe centrale et orientale

Contacts

  • Thomas Szende
    courriel : thomas [dot] szende [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • Thomas Szende
    courriel : thomas [dot] szende [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Politiques linguistiques, apprentissage des langues et francophonie en Europe centrale et orientale », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 30 mars 2007, http://calenda.org/192909