AccueilLa musique pour objet

*  *  *

Publié le samedi 31 mars 2007 par Sylvain Lesage

Résumé

Cette journée d’études s’inscrit dans le cadre de l’école doctorale « Musique, Histoire et Société » de l'EHESS, Paris. Cette formation, par la diversité des thématiques et des méthodologies qu’elle propose, rend nécessaire une réflexion épistémologique sur la construction de l’objet « musique », sur les croisements entre les musiques « elles-mêmes » et les regards que nous portons sur elles. Il s'agti de proposer à chacun un moment propice pour opérer un retour réflexif sur la construction de l'objet de recherche. Les échanges porteront autant sur les problématiques épistémologiques que sur les conditions concrètes de la recherche (appartenances disciplinaires, financements, etc.) en tant qu’elles peuvent contribuer à la définition d’un objet de recherche. Pour que la diversité des thèmes ne soit pas un obstacle à une réflexion collective, chacun présentera son terrain dans une perspective critique, sous l’angle des différentes constructions dont il fait l’objet dans la recherche aussi bien que dans d’autres contextes discursifs, en s’interrogeant sur les raisons à l’œuvre dans ces constructions : raisons graphiques, raisons politiques, raisons disciplinaires, raisons « du cœur »...

Annonce

Mardi 3 avril 2007, 9h – 18h La Musique pour objet
EHESS, Amphithéâtre – 105, boulevard Raspail – 75006 Paris
Atelier organisé par le Groupe de Recherche en Anthropologie de la Musique (LAIOS – CRIA) Talia BACHIR (allocataire-monitrice EHESS) – Denis LABORDE (CNRS)

9h – 11h
Denis Laborde, Objets sur mesures ? Présentation de la journée
Conférencière invitée : Hyacinthe Ravet, Université Paris 4–Sorbonne, Répétition d’orchestre : la Musique en train de se faire
Céline Fompudie, Master EHESS, La forme « concert de musique classique » et le public
Alvin Panjeta, doctorant, LAIOS, L’Amour du violon
Azzedine Lekhal, doctorant, Shadyc, Se donner en spectacle : la forme « strip tease »

11h15 – 12h45
Alain Letailleur, Master EHESS, Les représentations mentales des musiciens
Maÿlis Dupont, post-doc Université Compiègne, L’écoute, un objet d'analyse pour la sociologie ?
Gaspard Salatko, doctorant, Shadyc, Peinture d'icônes : construire un regard ethnographique, décrire une pratique picturale
Olivier Roueff, doctorant, Shadyc, De l’analyse des politiques publiques du jazz à l'ethnographie de ses formes d’expérience

14h – 16h
Catherine Rudent, Université Paris 4-Sorbonne, Créer un album de chanson rock en France
Jean-Christophe Sevin, doctorant Shadyc, Le mouvement techno : restituer une dynamique
Fabiano Ribeiro, Master EHESS, Theâtre et musique brésilienne : musique et politique
Karim Hammou, Doctorant Shadyc, Interpréter le rap français comme événement
Gabriel Giancas, Master EHESS, Les mots, la musique, l'histoire : la Radical Jewish Culture
Emmanuel Pedler, EHESS, Shadyc, L'espace domestique et la question esthétique

16h30 – 18h
Anthony Pecqueux, Shadyc, Rap/sciences sociales : construire un objet, marquer ses priorités
Arnaud Hollard, Doctorant, LAIOS, De la musique à la ville : penser l’espace après Xenakis
Marta Amico, Master EHESS, La musique touarègue dans le marché de la World Music
Marina Cañardo,Doctorante, EHESS-UBA, Tango et industrie discographique, Argentine–France
Talia Bachir, allocataire-monitrice, EHESS, CRIA, Une enquête sans objet ? Les musiques du monde à l'épreuve de leurs commentaires

Catégories

Lieux

  • Amphithéâtre de l'EHESS 105 boulevard Raspail 75006 Paris
    Paris, France

Dates

  • mardi 03 avril 2007

Fichiers attachés

Mots-clés

  • musique, anthropologie, ethnologie, politique, art, sociologie

Contacts

  • Denis Laborde
    courriel : dlaborde [at] msh-paris [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Denis Laborde
    courriel : dlaborde [at] msh-paris [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La musique pour objet », Journée d'étude, Calenda, Publié le samedi 31 mars 2007, http://calenda.org/192911