AccueilDéveloppement, emploi et migrations en milieu rural

Développement, emploi et migrations en milieu rural

Les enjeux ruraux et agraires en Afrique

*  *  *

Publié le mercredi 11 avril 2007 par Natalie Petiteau

Résumé

La conférence se proposera d’étudier les impacts du développement agricole sur le bien-être en milieu rural et les migrations, l’état des lieux de l’emploi et la situation des jeunes ruraux, et enfin le jeu des acteurs du développement, des Etats eux-mêmes aux organisations internationales, dans la définition des orientations et des stratégies pour améliorer les conditions de vie dans les campagnes africaines.

Annonce

Mardi 17 avril 19h-21h

Salles des Documents cinématographiques

Conférence avec René Billaz, agronome, Président d’Agronomes et Vétérinaires sans frontières ;

Antoine Raogo Sawadogo, président du laboratoire Citoyennetés, ancien président de la Commission nationale de la décentralisation du Burkina Faso, ancien ministre de l’administration territoriale et de la sécurité.

 

La croissance démographique a atteint des niveaux exceptionnels en Afrique. La population a été multipliée par 10 en moyenne au cours du XXe siècle. La main-d’œuvre rurale africaine augmente, par conséquent, rapidement ; mais les possibilités d’emploi ne suivent pas. La jeunesse en est la première victime. Les taux de chômage y sont généralement trois fois plus élevés que chez les adultes. L’état du secteur agricole et la faiblesse des revenus sont les causes d’un exode important vers les villes d’abord, puis dans d’autres pays, et même sur d’autres continents.

Selon les analyses malthusiennes, cette croissance démographique accentue la pression foncière qui entraîne une dégradation du milieu et ainsi une réduction des capacités de production. Alors qu’avant survenait la famine, aujourd’hui les mouvements migratoires et la désertion des espaces ruraux en seraient la conséquence directe. Une pauvreté endémique plus aigue et plus grave y règne. L’apport des migrants dans le développement local des territoires ruraux est désormais significatif, si bien que l’émigration ne peut être niée ou arrêtée.

Or, l’accroissement de cette même population peut aussi être un important facteur d’intensification agricole, lorsqu’elle reste en zone rurale. Ce qui pose alors problème n’est pas la pression démographique, mais l’exploitation du potentiel humain pour des activités durables et génératrices de bien-être. La résilience des sociétés rurales africaines face aux contraintes naturelles et socio-économiques est forte et les exemples de mise en œuvre et de gestion de nouveaux modes d’exploitation existent. Des activités agricoles diversifiées, durables et rentables semblent la condition sine qua none pour maintenir les populations en campagne, subvenir aux besoins des villes et des marchés intérieurs.

L’avenir se situe également dans le développement du secteur non-agricole et de pôles urbains secondaires. Mais qu’en-est-il de l’emploi non-agricole ? Peut-il absorber la main d’œuvre rurale dans la manufacture, le commerce, le bâtiment, les transports, la communication, les services – des secteurs d’avenir mais qui rencontrent également d’importantes difficultés ? L’enjeu majeur reste de développer l’articulation entre l’agriculture, les activités rurales et l’industrie. Par ailleurs, les ménages agricoles seront les consommateurs de cette économie non-agricole. Il est donc indispensable d’assurer leur revenu, afin qu’ils puissent disposer d’un pouvoir d’achat stimulant la demande.

Les objectifs du millénaire soulignent que le défi majeur du développement est le bien-être en milieu rural. Pour autant, la situation se dégrade, alors que les acteurs sont nombreux à intervenir : aide multilatérale, bilatérale, ONG, entreprises, services déconcentrés de l’Etat. Les processus de décentralisation en cours en Afrique devraient soutenir le développement des espaces ruraux, mais ils n’en sont qu’à leur début.

La séance se proposera d’étudier les impacts du développement agricole sur le bien-être en milieu rural et les migrations, l’état des lieux de l’emploi et la situation des jeunes ruraux, et enfin le jeu des acteurs du développement, des Etats eux-mêmes aux organisations internationales, dans la définition des orientations et des stratégies pour améliorer les conditions de vie dans les campagnes africaines. 

Lieux

  • Salle des documents cinématographiques, 38 avenue des Ternes, Paris 17, métro Charles de Gaulle Etoile
    Paris, France

Dates

  • mardi 17 avril 2007

Mots-clés

  • Afrique, migration, emploi, développement

Contacts

  • Fondation Gabriel Péri
    courriel : afrique [at] gabrielperi [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Chrystel Le Moing
    courriel : clemoing [at] gabrielperi [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Développement, emploi et migrations en milieu rural », Informations diverses, Calenda, Publié le mercredi 11 avril 2007, http://calenda.org/192961