AccueilInégalités - Interprétations, définitions et application de la justice dans les politiques publiques locales

*  *  *

Publié le samedi 28 avril 2007 par Inès Secondat de Montesquieu

Résumé

Plusieurs recherches menées à l'Institut d'Urbanisme de Paris se confrontent à la question de la justice. Par-delà les différences qui existent entre les différents objets étudiés, certains rapprochements pourraient être esquissés sur cette thématique. Il s'agit d'essayer de pousser les analogies, afin de vérifier dans quelle mesure elles peuvent être fructueuses, forcées ou impropres. Ce séminaire est organisé par l'association Passerelle des doctorants de l'Institut d'Urbanisme de Paris. Il aura lieu à l'Institut d'Urbanisme de Paris, au 61 avenue du Gal de Gaulle à Créteil (métro Créteil-Université).

Annonce

Ce séminaire est organisé par l'association Passerelle des doctorants de l'Institut d'Urbanisme de Paris
Il aura lieu à l'Institut d'Urbanisme de paris, au 61 avenue du Gal de Gaulle à Créteil (métro Créteil-Université)

 

 

Programme


1er atelier : 10 h – 12 h  Inventer la justice ?


Intervenants 

Louis Bertrand : L’attribution des aides au logement dans les instances départementales : entre moralité et justice - Doctorant

Sandrine Gueymard / Julie Gobert : Les inégalités environnementales – A la recherche d’une définition (France, Etats-Unis, Grande-Bretagne) - Doctorantes

Jeanne Hamel-Levasseur : Actions culturelles et politique de la ville : une expérience locale - Doctorante

Isabelle Astier : Les nouvelles règles du social - Maître de conférences


Modératrice des débats 

Marie-Pierre Lefeuvre- - Maître de conférences



2e atelier : 13 h 30 – 15 h 30 

Inégalités : du global au local.

Des principes à leur application



Intervenants 

Jules Meunier : La centralisation récente du 1 % logement, ou la réduction de la médiation sociale dans l'action publique locale au nom de la lutte contre les inégalités - Doctorant

Sonia Guelton : Assurances et malveillance. Les inégalités de traitement entre collectivités territoriales : quelles logiques spatiales ? - Maître de conférences

Hélène Béguin : Le dispositif résidence sociale interprété par ses gestionnaires : correcteur d’inégalités et/ou vecteur d’exclusion ? - Doctorante

Pauline Gaullier : Les dispositifs de relogement exceptionnels - Doctorante

Avec la présentation de la contribution écrite de Michel Savy : Territoire : les lieux de la démocratie – Professeur des Universités


Modératrice des débats

Lucie Bonnet - Doctorante


Argument du séminaire

Interprétations, définitions et application de la justice dans les politiques publiques locales

Plusieurs recherches menées à l'Institut d'Urbanisme de Paris se confrontent à la question de la justice. Par-delà les différences qui existent entre les différents objets étudiés, certains rapprochements pourraient être esquissés sur cette thématique. Il s'agit d'essayer de pousser les analogies, afin de vérifier dans quelle mesure elles peuvent être fructueuses, forcées ou impropres.

A partir de la comparaison de certains de nos sujets – abordant les thématiques du juste dans les politiques du logement des personnes défavorisées, de la justice et des inégalités environnementales – nous avons établi une grille de lecture commune. Elle doit permettre de guider les interventions à partir d’angles et de terrains d'études qui, s’ils semblent très distincts de prime abord, ont en commun d’interroger le concept de justice tel qu’il traverse les politiques publiques.

Nos objets de recherche portent en effet sur les politiques publiques locales, qui mettent en exergue des préoccupations jusqu'alors considérées comme relevant de la sphère privée (autonome de l'action publique) et qui ne suscitaient pas l’intérêt des pouvoirs publics.

Or, alors même que la question de la justice et de la juste distribution entre territoires ou individus n’intervenait pas nécessairement en premier lieu dans notre approche, nous avons pu remarquer que l’existence d’inégalités ou d’iniquités jouait un rôle non négligeable dans l’émergence, la formulation et la mise en application des politiques publiques.

Ces inégalités, leur correction, leur atténuation ou leur compensation peuvent devenir des enjeux pour les pouvoirs publics et justifier des interventions. Mais l’action publique dans ce domaine ne se fait pas sans difficultés ; de multiples obstacles peuvent la freiner.

La question de la caractérisation d’une situation injuste pose déjà question : quelle définition donner aux inégalités ? Quelle situation peut être jugée inéquitable, selon quels critères (économiques, sociaux, environnementaux…) ?

Mais même lorsqu’un consensus a pu s’établir sur les caractéristiques à retenir, se profilent de nouvelles problématiques : Faut-il privilégier une justice procédurale, substantive ou distributive ? Comment définir le périmètre d’action pertinent alors que le territoire des inégalités ne recoupe pas forcément les territoires administratifs ? Faut-il intervenir sur un territoire ou une population cible ? Les débats entre aides aux territoires (ou aux structures) et aides aux personnes ne peuvent donc pas être occultés.

Enfin les tentatives de remédier à ces inégalités peuvent elles-mêmes être à la source de nouvelles tensions.

La grille de lecture que nous proposons aux intervenants se décline comme suit :

  • Comment la politique publique construit-elle la situation étudiée comme problème public et introduit-elle la problématique de la justice ?

  • Quelles sont les inégalités concernées? Comment sont-elles objectivées qualitativement et quantitativement par les acteurs des politiques publiques et par les chercheurs ?

  • Quels sont les territoires considérés comme pertinents pour appréhender ces problématiques ? Quels problèmes rencontre-t-on dans la définition de ces espaces ? Est-il d’ailleurs nécessaire d’éclairer la question seulement sous l’angle territorial ?

  • De quelle manière définit-on le public cible ou le territoire cible ? Le vécu est-il intégré dans la définition ?

  • Comment essaie-t-on de remédier ou les compenser les inégalités ?

  • Quelles tensions entre différents ordres de grandeur ou principes l'action publique peut-elle créer ? Ces tensions perturbent-elles les mécanismes de remédiation et de compensation ?

  • Peut-on observer des formes d'apprentissage d'une norme commune chez les acteurs ? Assiste-t-on à une correction des « mauvaises pratiques » sous la contrainte, l’incitation ou la pédagogie? Quels sont les acteurs dont le comportement peut se trouver modifier au travers des politiques publiques menées (individus, institutions, organisations diverses) ?

Catégories

Lieux

  • Amphithéâtre de l'Institut d'Urbanisme de Paris, 61 avenue du général de Gaulle, Créteil, métro Créteil-Université
    Créteil, France

Dates

  • jeudi 03 mai 2007

Fichiers attachés

Mots-clés

  • Justice, Inégalités, politiques publiques

Contacts

  • Louis Bertrand
    courriel : louis [dot] bertrand [at] univ-lille3 [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Louis Bertrand
    courriel : louis [dot] bertrand [at] univ-lille3 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Inégalités - Interprétations, définitions et application de la justice dans les politiques publiques locales », Séminaire, Calenda, Publié le samedi 28 avril 2007, http://calenda.org/193015