AccueilLe protocole du regard

*  *  *

Publié le mercredi 02 mai 2007 par Corinne Cassé

Résumé

Ces deux journées d’études sont censées éclairer la signification de ce que nous (les participants) entendons par « protocole du regard ». Dans cet intitulé, le terme « protocole » est plutôt utilisé dans son sens social, c'est-à-dire des règles qui régissent l’étiquette, les préséances dans la vie en société et le comportement en général. Le terme « regard » est aussi utilisé dans un sens beaucoup plus vaste que le terme « gaze » entend généralement. Bien qu’au départ à nos yeux le terme recouvrait des préoccupations proches à celles des théories féministes (la manière dont les hommes regardent les femmes) nos préoccupations étaient plus larges puisqu’elles englobaient l’idée « qui regarde qui et de quelle façon » et surtout « qui à la droit de regarder qui et de quelle façon a-t-il le droit de le faire ».

Annonce

Journées d’étude organisées par M.P. Di Bella et B. Johansen

Ces deux journées d’études sont censées éclairer la signification de ce que nous (les participants) entendons par « protocole du regard ». Dans cet intitulé, le terme « protocole » est plutôt utilisé dans son sens social, c'est-à-dire des règles qui régissent l’étiquette, les préséances dans la vie en société et le comportement en général. Le terme « regard » est aussi utilisé dans un sens beaucoup plus vaste que le terme « gaze » entend généralement. Bien qu’au départ à nos yeux le terme recouvrait des préoccupations proches à celles des théories féministes (la manière dont les hommes regardent les femmes) nos préoccupations étaient plus larges puisqu’elles englobaient l’idée « qui regarde qui et de quelle façon » et surtout « qui à la droit de regarder qui et de quelle façon a-t-il le droit de le faire ».

Notre intérêt dans le sujet s’est développé suite à la lecture des épisodes bibliques concernant David et Bath-Shéba (II Samuel : 11-12) et Suzanne et les vieux (Livre d’Esther apocryphe) qui nous ont permis de formuler l’hypothèse que le corps [nu] de la femme méditerranéenne appartient à celui qui la regarde. L’attitude lasse de Bath-Shéba lisant la missive du roi David l’invitant au palais, peinte par Rembrandt (1654, Louvre), nous en dit long sur la fatalité néfaste qui frappe la femme honnête lorsque ses charmes physiques l’amènent vers des destins qui ne lui étaient pas désignés. Par la suite, nous avons élargi cet intérêt lors de deux séminaires (EHESS, 1995-96, Harvard 2005) et bien sûr lors des innombrables débats sur le port du voile des femmes musulmanes en France. Néanmoins nous avons l’impression que beaucoup reste à faire et qu’une discussion ouverte avec d’autres collègues intéressés dans la question serait bien plus profitable.

Les pistes qui nous semblent intéressantes à creuser par rapport à ce thème du protocole du regard sont : la majesté de l’invisible (Dieu) ; la mise en scène de la présence du roi lors de ses apparitions publiques (voir Jean Bodin) ; la visibilité de ce qui est d’habitude couvert (les femmes et leur voile) ; la dichotomie entre regarder et voir (en partant des travaux de Lacan et Foucault, mais pas seulement) ; la vue et le témoignage (et ses avatars : aujourd’hui lors des exécutions aux EU) ; l’apport de la photographie (et par la suite du cinéma, et surtout de la télévision telle qu’elle est utilisée par les médias) à la vue humaine qui, bien sûr, nous fait voir des choses qu’on n’aurait jamais pu voir autrement, et qui nous incite à demander : notre regard est-il constamment prisonnier d’un protocole qui ne dit pas son nom ? Toutes ces questions, et d’autres que les participants eux-mêmes ajouteront au débat, seront prises en compte lors de cette première rencontre.

Le vendredi 25 mai
10h00 à 12h30:

Baber Johansen (Harvard), Introduction au ‘Protocole du regard’.

Maroun Aouad (CNRS), Le statut du regard dans la doctrine rhétorique d'Averroès.

Abdallah Cheikh-Moussa (Paris-IV), Discutant.

14h30 à 19h30:

Charles Malamoud (EPHE, V), Regards croisés dans le rituel de l’Inde ancienne.

Jeffrey Hamburger (Harvard), ‘As it were’ : Mysticism and Visuality.

Nadeije Laneyrie-Dagen (ENS), ‘Regarder la Madone’. A propos de la Vierge du chancelier Rolin de Van Eyck (Louvre).

Giovanni Careri (EHESS), Discutant.

Gérard Jorland (CNRS-EHESS), L'intentionalité du regard.

Maria-Pia Di Bella (CNRS), Voir ou témoigner : les exécutions aux Etats-Unis.

Paolo Napoli (EHESS), Discutant.

Monique Sicard (CNRS), Discutante.

Le samedi 26 mai, de 10h00 à 13h00:

Maroun Aouad, Giovanni Careri, Maria-Pia Di Bella, Jeffrey Hamburger, Baber Johansen, Gérard Jorland, Charles Malamoud, Paolo Napoli : Discussion générale.

 

Lieux

  • MSH, salle 214, 54 Bd Raspail
    Paris, France

Dates

  • vendredi 25 mai 2007
  • samedi 26 mai 2007

Mots-clés

  • regarder, voir, protocole

Contacts

  • Maria-Pia Di Bella
    courriel : Maria-Pia [dot] Di-Bella [at] ehess [dot] fr
  • Baber Johansen
    courriel : Baber_Johansen [at] harvard [dot] edu

URLS de référence

Source de l'information

  • Maria-Pia Di Bella
    courriel : Maria-Pia [dot] Di-Bella [at] ehess [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Le protocole du regard », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 02 mai 2007, http://calenda.org/193038