AccueilIndustrie et artisanat en Provence continentale du Moyen Âge à nos jours

*  *  *

Publié le mercredi 09 mai 2007 par Delphine Cavallo

Résumé

Le conseil d'administration de la Fédération historique de Provence a décidé de consacrer son congrès annuel au thème de l'artisanat et de l'industrie en Provence intérieure du Moyen Âge à nos jours. Parmi les pistes de recherche souhaitées, non exclusives d'autres thèmes, mentionnons : sériciculture et filatures de soie, passage de l'artisanat à l' industrie, rôle des organismes consulaires, explosion des carrières de pierre et de gypse, l'eau source d'énergie l'agroalimentaire, l'ouvrier-paysan...

Annonce

La Fédération historique de Provence tiendra son LIe congrès en liaison avec l’Association d’histoire et d’archéologie des pays d’Apt et du Luberon avec pour thème d’étude :

 Industrie et artisanat en Provence " continentale " du Moyen Âge à nos jours (à l’exclusion de Marseille et de la Provence côtière)

à Goult ( Hôtellerie Notre Dame de Lumières) dans le Vaucluse le samedi 17 novembre 2007.

On limitera son regard à l’espace géographique compris entre le bassin de la Durance au nord, le Var intérieur et ses prolongements boisés des Maures et de l’Esterel, enfin les plaines agricoles et industrieuses du pays d’Aix et du Comtat.

Rappel

**Sous les rois angevins l’artisanat urbain connaît un réel essor au premier rang duquel se place l’industrie des cuirs et peaux puis suivent les tissages au développement protégé par les Etats de Provence.

Parmi les industries nouvelles, à signaler le tissage de la soie importée d’Italie, l’installation de moulins à papier dans le Comtat et la verrerie déjà active se concentrant dans le Luberon.

**A l’époque de la Provence Baroque émergent de petites industries locales et quelques manufactures de tanneries , de fabriques de cuir, de papier et textiles, au rôle cependant bien inférieur à celui tenu par le commerce.

** A la veille de la Révolution industrielle, l’apport de la machine à vapeur sélectionne quelques petites villes qui se spécialisent dans la papeterie , la tannerie ou la verrerie mais l’essentiel des entrepreneurs et des petits industriels travaille encore comme au XVIIIème siècle avec le financement de négociants également banquiers.

** A l’ère industrielle l’essor dynamique de la Basse Provence occidentale ne se retrouve nulle pas ailleurs . En effet l’intérieur souffre plus qu’il ne profite de la croissance côtière : crise des plantes tinctoriales, crise du vers à soie et arrêt des vieilles manufactures.

C’est un passage difficile qui a fait croire un moment à l’émergence d’un " désert français " mais des pôles subsistent : tel le développement des lignites et des bauxites .

** De nos jours, la tendance démographique se renversant, peut-on parler de renaissance industrielle avec la politique généralisée d’aménagement de l’eau, les grands travaux, la rapidité des transports et l’intégration économique de la Provence dite périphérique au grand Sud avec Marseille comme capitale ?

En s’appuyant sur ce bref panorama historique du paysage artisanal et industriel de la Provence " intérieure " on tachera d’étudier les permanences, les évolutions, les disparitions ou les réussites des nombreuses manufactures rurales ayant émaillé le tissu économique du territoire sans oublier l’environnement humain, la condition ouvrière ou le travail des enfants

Les propositions de communication doivent être envoyées au plus tard le 30 juin 2007 au siège de la Fédération ( archives départementales, 18 rue Mirès, 13303 Marseille cedex 03).


Comité scientifique :

Laurence Americi, Yves Baille, Paul Bois, Gilbert Buti, Yann Codou, Noël Coulet, Pierre Coste, Xavier Daumalin, Alain Droguet, Daniel Drocourt, Pierre Echinard, François Gasnault, Claude Herrera, Christine Martella, Olivier Vernier.

Lieux

  • Hotellerie Notre Dame de Lumières
    Goult, France

Dates

  • samedi 30 juin 2007

Mots-clés

  • artisanat, industrie, condition ouvrière, travail des enfants

Contacts

  • claude herrera
    courriel : claude [dot] herrera [at] cg13 [dot] fr

Source de l'information

  • claude herrera
    courriel : claude [dot] herrera [at] cg13 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Industrie et artisanat en Provence continentale du Moyen Âge à nos jours », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 09 mai 2007, http://calenda.org/193082