AccueilLes Reinach

*  *  *

Publié le dimanche 20 mai 2007 par Sylvain Lesage

Résumé

Colloque sur les Reinach, Académie des Inscritions et Belles Lettres, 22-23 juin 2007 L’histoire n’a pas perdu le souvenir des trois frères Reinach, Joseph (1856-1921), Salomon (1858-1932) et Théodore (1860-1928), surnommés les « frères Je sais tout » en raison de leur prodigieuse érudition. Si des hommages ponctuels ont été rendus à chacune de ces personnalités, aucune manifestation d’ampleur n’a honoré la mémoire de la fratrie dans son ensemble. Elle couvre tout un pan de la vie intellectuelle, scientifique et politique, de la IIIe République.

Annonce

Les Reinach

Institut de France
Académie des Inscriptions et Belles Lettres
22-23 juin 2007 

Sous le haut patronage de Jean Leclant, Secrétaire perpétuel de l’A.I.B.L.

Colloque organisé par Sophie Basch (Institut universitaire de France, université de Poitiers) et Michel Espagne (CNRS, École normale supérieure)
avec le concours de l’École française d’Athènes  (Dominique Mulliez) et de l’Institut français d’Études anatoliennes (Pierre Chuvin)

L’histoire n’a pas perdu le souvenir des trois frères Reinach, Joseph (1856-1921), Salomon (1858-1932) et Théodore (1860-1928), surnommés les « frères Je sais tout » en raison de leur prodigieuse érudition. Si des hommages ponctuels ont été rendus à chacune de ces personnalités, aucune manifestation d’ampleur n’a honoré la mémoire de la fratrie dans son ensemble. Elle couvre tout un pan de la vie intellectuelle, scientifique et politique, de la IIIe République : Joseph, chef de cabinet de Gambetta, anti-boulangiste acharné, auteur d’une monumentale Histoire de l’affaire Dreyfus dont il fut à la fois acteur et témoin ; Salomon, normalien, membre de l’École française d’Athènes puis de l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres, conservateur du Musée national des Antiquités de Saint-Germain-en-Laye, auteur d’une œuvre aussi immense qu’éclectique, pionnier de l’histoire des religions, remarquable érudit et vulgarisateur, infatigable pilier de la vie académique et littéraire ; Théodore, archéologue, papyrologue, numismate, musicologue, professeur au Collège de France. On ne saurait oublier le fils de Joseph, Adolphe Reinach (1887-1914), qui épousa la fille de Mathieu Dreyfus : sa mort au front priva l’archéologie grecque et l’égyptologie d’une figure exceptionnelle.

L’avocat Joseph était député de Digne, l’historien Théodore député de Savoie. Quant à l’helléniste et orientaliste Salomon, il ne cessa de s’intéresser à la vie politique de son temps. Joseph, le seul qui ne fît pas profession de sa culture classique, est l’auteur d’un des plus importants Voyage en Orient de la seconde moitié du xixe siècle. Théodore confia la traduction du Contre Apion de Flavius Josèphe à un jeune agrégé de lettres, professeur au lycée Janson-de-Sailly : Léon Blum. Les trois frères soutinrent activement l’action de l’Alliance israélite universelle. Le mélange de la philologie et de la politique apparaît comme un des traits distinctifs de l’identité de cette famille juive installée en France, passionnément francophile, mais fidèle aux valeurs du judaïsme comme aux méthodes de la science germanique. Famille au sens aussi de famille spirituelle : les frères Reinach, fils d’un banquier de Francfort installé à Paris dans les années 1840, sont exemplairement représentatifs de l’ambition totalisante caractérisant les travaux philologiques des professeurs allemands expatriés qui furent leurs maîtres en France. La société qu’ils forment à eux seuls n’est pas exclusive : ils appartiennent à un milieu bien défini, celui des « fous de la République ». C’est à l’intérieur de ce cadre, indissociable de leur rayonnement international, que le colloque souhaite resituer l’œuvre des trois frères. Délaissant les approches trop étroites, historiens, philologues, hellénistes, orientalistes et historiens de l’art tenteront de mettre en évidence les croisements incessants entre les mondes de la science, de la politique et des arts, sans lesquels on ne peut prendre la mesure des Reinach. 

Programme

Vendredi 22 juin, matinée, 9h30-12h30 - Salle Hugot

Sous la présidence de Jean Leclant, Secrétaire perpétuel de l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres

-9h30–9h45  Allocution d’accueil du Secrétaire perpétuel

-9h45–10h15 Alexandre Farnoux, professeur à l’université Paris-Sorbonne
Salomon Reinach ethnologue  et anthropologue

-10h15–10h45  Agnès Rouveret, professeur à l’université Paris X
Les Reinach et la peinture antique

-10h45–11h Pause

- 11h–11h 30  Annie Bélis, directrice de recherches au CNRS
Théodore Reinach et la musique antique

- 11h30–12h  Ève Gran-Aymerich, chercheur auprès de l'Académie des inscriptions et  belles-lettres
L’Égypte dans l’œuvre de Salomon et Adolphe Reinach

-  12h-12h30  François de Callatay, directeur d’études à l’ÉPHE
Théodore Reinach, entre histoire ancienne et engagement contemporain 

 

Vendredi 22, après-midi (Séance de l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres), 15h30-17h30 – Grande salle des Séances

Sous la présidence de Jean-Claude Casanova et de Bernard Pottier, de l’Institut

- Dominique Mulliez, directeur de l’École Française d’Athènes
Les Reinach et l’École française d’Athènes

- Pierre Chuvin, directeur de l’Institut français d’Études anatoliennes
Les Reinach et l’Empire ottoman

- André Lemaire, directeur d’études à l’ÉPHE
Les Reinach et les études sur la tradition juive

-Antoine Compagnon, professeur au Collège de France
Joseph Reinach et Le « Conciones » français. L’Éloquence française depuis la Révolution jusqu’à nos jours, 1894 

Réception, 17h30-19h30 – Salons de la Cour d’honneur de l’Institut de France

 

Samedi 23, matin, 9h30-12h30 - Salle Hugot

Sous la présidence de Pierre Nora, de l’Académie Française

- 9h30-10h  Roland Recht, professeur au Collège de France
Louis Courajod et Salomon Reinach à l’École du Louvre : deux conceptions de l’histoire de l’art

- 10h-10h30  Renate Schlesier, professeur à la Freie Universität de Berlin
Salomon Reinach et l'anthropologie moderne de la Grèce ancienne

- 10h30-10h45 Pause

- 10h45-11h15  Élisabeth Décultot, directeur de recherche au CNRS
Salomon et Adolphe Reinach lecteurs des archéologues  allemands

- 11h15-11h45 Édith Karagiannis-Mazeaud, maître de conférences à l’Université Marc Bloch, Strasbourg
Les Reinach et la Renaissance

- 11h45-12h15  Michel Espagne, directeur de recherche au CNRS
La référence allemande chez Salomon Reinach

 

Samedi 23, après-midi, 14h30-18h - Salle Hugot

Sous la présidence de Bernard Pottier, de l’Institut 

- 14h30-15h  Anne Couderc, responsable des études néohelléniques et balkaniques à l’EfA
Les Reinach et la Question d’Orient

- 15h-15h30  Georges Tolias, directeur de recherche au FNRS d’Athènes
Les interlocuteurs grecs de Joseph Reinach

- 15h30-16h  Dominique Bourel, directeur de recherche au CNRS
Les Reinach et le sionisme

- 16h-16h15-Pause

- 16h15-16h45  Pierre Birnbaum, professeur émérite à l’université Paris I
L’affaire Raphaël Lévy

- 16h45-45-17h15  Sophie Basch, professeur à l’université de Poitiers, IUF
Salomon Reinach au xxe siècle : une cible de la renaissance catholique

- 17h15-17h45 Jacques Le Rider, directeur d’études à l’ÉPHE
Freud, lecteur de Salomon Reinach

-17h15-18h  Conclusions par les organisateurs du Colloque

 


Bulletin d’inscription au colloque Reinach le 22-23 juin 2007 à l’Institut de France 

M/Mme 

Fonction 

Participera à
(Merci de cocher) 

La matinée du 22 juin                                                                             (9h30-12h30)
L’après-midi du 23 juin (Séance de l’AIBL)                                               (15h30-17h30)
Réception                                                                                             (17h30-19h30)
La matinée du 23 juin                                                                             (9h30-12h30)
L’après-midi du 23 juin                                                                              (14h30-18h)

Répondre par courrier, fax ou messagerie avant le lundi 4 juin

A
Académie des inscriptions et Belles -Lettres (AIBL)
Communication
Institut de France
23 quai de Conti
75006 PARIS
Fax : 01 44 41 43 11 ou communication @aibl.fr

Catégories

Lieux

  • Académie des Inscriptions et Belles Lettres, 23 quai de Conti
    Paris, France

Dates

  • vendredi 22 juin 2007
  • samedi 23 juin 2007

Mots-clés

  • Reinach, histoire de la IIIe République, archéologie, affaire Dreyfus, éloquence républicaine, antisémitisme

Contacts

  • Hervé Danesi
    courriel : secretairegeneral [at] aibl [dot] fr

Source de l'information

  • Sophie Basch
    courriel : sophie [dot] basch [at] skynet [dot] be

Pour citer cette annonce

« Les Reinach », Colloque, Calenda, Publié le dimanche 20 mai 2007, http://calenda.org/193130