AccueilLectures militantes au XXe siècle : lectures normatives, lectures subversives ?

*  *  *

Publié le mardi 22 mai 2007 par Sylvain Lesage

Résumé

Cette journée doit permettre la rencontre de chercheurs venus de l'histoire des engagements individuels et/ou collectifs et de l'histoire culturelle à travers les lectures en milieux militants. L'étude des relations entre engagements et pratiques de lecture envisage types de lecture, vecteurs de diffusion et processus d'appropriation. Son intérêt réside aussi dans la complémentarité des approches fodées sur des sources variées (à la fois écrites et orale).

Annonce

Cette journée veut permettre la rencontre de chercheurs venus de l’histoire des engagements individuels et/ou collectifs relevant ordinairement du domaine sociopolitique et de l’histoire culturelle à travers les lectures en milieux militants. Il s’agit donc d’étudier les relations entre engagements et pratiques de lecture : types de lectures, vecteurs de diffusion, processus d’appropriation.

L’objectif est d’appréhender les usages de la lecture dans la pratique militante et sa place dans la construction des univers culturels de militants et militantes appartenant à des sphères syndicales, politiques, religieuses, associatives diversifiées.

La réflexion privilégiera l’analyse des rapports des lectures militantes à la norme et à la subversion.

Quel est le rôle des prescriptions normatives de lecture, utiles aux luttes subversives, combats syndicaux et politiques, engagements religieux ou associatifs et créatrices d’identités culturelles militantes ?

Quel est le rôle de la pratique de la lecture dans l’émergence d’écarts à la norme : affirmation d’une émancipation individuelle et d’un « je » au sein d’organisations intégratrices, contestations internes, dissidences ?

Plusieurs pistes peuvent être explorées :

  • Articulation entre parcours bibliographiques et itinéraires militants à l’échelle individuelle ou collective.
  • Approche des lectures militantes par le « Genre » et par la « clé générationnelle ».
  • Vecteurs et passeurs des prescriptions de lecture : presse militante, formateurs syndicaux, aumôniers…
  • Réception (appropriation, résistance) des lectures prescrites : presse, essais, romans…

L’intérêt de cette journée résidera dans la complémentarité des approches fondées sur l’usage de sources variées – à la fois écrites (archives syndicales et politiques, presses militantes à l’échelle nationale ou régionale, récits autobiographiques…) et orales (récits de vie collectés dans une démarche d’investigation orale).

Envoi de la proposition de communication

Titre provisoire du projet et une dizaine de lignes de présentation (avec coordonnées précises de l’auteur) à envoyer avant le 30 juin 2007 à

nat.ponsard@wanadoo.fr ou
sab.rousseau@wanadoo.fr

Lieux

  • Maison des sciences de l'homme
    Clermont-Ferrand, France

Dates

  • samedi 30 juin 2007

Fichiers attachés

Contacts

  • Nathalie Ponsard
    courriel : nat [dot] ponsard [at] wanadoo [dot] fr
  • Sabine Rousseau
    courriel : sab [dot] rousseau [at] wanadoo [dot] fr

Source de l'information

  • Nathalie Ponsard
    courriel : nat [dot] ponsard [at] wanadoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Lectures militantes au XXe siècle : lectures normatives, lectures subversives ? », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 22 mai 2007, http://calenda.org/193143