AccueilLes contentieux croato-slovènes depuis 1991

*  *  *

Publié le mercredi 30 mai 2007 par Sylvain Lesage

Résumé

Les deux républiques ex-yougoslaves qui avaient accédé à l'indépendance en 1991 ont accumulé pendant les quinze ans qui ont suivi, malgré les efforts intermittents des deux gouvernements, les controverses plus ou moins acrimonieuses et les contentieux les plus divers.

Annonce

L'AFEBALK vous convie à une conférence qu'elle organise :

le lundi 18 juin 2007 à la Maison des sciences de l'homme (salle 214) de 17h à 19h

Les contentieux croato-slovènes depuis 1991, par Joseph Krulic, président de l'AFEBALK.

 

Les deux républiques ex-yougoslaves qui avaient accédé à l'indépendance en 1991 ont accumulé pendant les quinze ans qui ont suivi, malgré les efforts intermittents des deux gouvernements, les controverses plus ou moins acrimonieuses et les contentieux les plus divers. L’héritage était, certes, lourd à porter et les orgueils nationaux envahissants. Convenait-il de modifier à la marge le tracé de leur frontière commune, qui court sur plus de 600 kilomètres, et dans l’affirmative, dans quel cadre? Comment régler le problème de la centrale nucléaire de Krsko, située en Slovénie, mais conçue pour alimenter les deux républiques ? Qui devait rembourser les épargnants croates de la Ljubljanska Banka, qui ont vu leurs économies partir en fumée avec l'explosion de la Yougoslavie ? Comment cordonner les réseaux routiers et ne pas les rendre incompatibles dans leurs communications avec l’Union européenne ?

Les Slovènes, comme les Croates, l’ont constaté : tous les conflits du siècle écoulé leur ont laissé en héritage de durables contentieux avec leurs voisins. La première guerre mondiale et l'éclatement de l'Autriche-Hongrie se sont rappelées au bon souvenir des Slovènes quand le chef de l'extrême droite autrichienne, Jörg Haider, a cherché à faire des quelque 50 000 Slovènes vivant en Carinthie, sa terre d'élection, des boucs émissaires. Lorsque Silvio Berlusconi avait accédé pour la première fois à la présidence du Conseil en 1994, les relations italo-slovènes s'étaient dégradées à propos de l'indemnisation des Italiens expulsés de la Slovénie yougoslave en 1945.

Le temps passant, les passions se sont apaisées avec Rome et Vienne, mais Ljubljana comme Zagreb doivent encore solder les comptes de la troisième guerre, celle qui a successivement opposé, en 1991, la Slovénie puis la Croatie à une armée fédérale, devenue serbe, aux ordres de Slobodan Milosevic. Ce qui aurait pu se muer en une fraternité d'armes s'est au bout du compte traduit par une indépendance à deux vitesses. La Slovénie a expédié son bras de fer avec les forces yougoslaves en dix jours et une poignée de victimes ; la Croatie a dû batailler quatre ans pour reconquérir la totalité de son territoire. La délimitation des frontières terrestres, et surtout maritimes, héritage juridique de la décomposition yougoslave, a cristallisé les difficultés. Depuis, le fossé s’est, à plusieurs reprises, creusé. La Slovénie, qui  a intégré l'Union européenne le 1er mai 2004, est l'Etat le plus stable et le plus prospère des dix nouveaux pays membres, du fait des divisions maintenues de Chypre. Pendant ce temps, la Croatie, qui espère être partie prenante de l'élargissement suivant, a eu plus de difficultés à s'affranchir des guerres balkaniques.

Entre temps, les deux pays ont accumulé les contentieux, techniques ou politiques, ont soufflé le chaud et le froid, le plus souvent au gré de considérations de politique intérieure, mais aussi sous la contrainte des échéances européennes et de la conjoncture des conflits balkaniques.

Lieux

  • Maison des Sciences de l'Homme - Salle 214 - 54, bd Raspail 75006 Paris
    Paris, France

Dates

  • lundi 18 juin 2007

Mots-clés

  • Slovénie, Croatie, Intégration européenne

Contacts

  • Yves Tomic
    courriel : yves [dot] tomic [at] afebalk [dot] org

Source de l'information

  • Yves Tomic
    courriel : yves [dot] tomic [at] afebalk [dot] org

Pour citer cette annonce

« Les contentieux croato-slovènes depuis 1991 », Informations diverses, Calenda, Publié le mercredi 30 mai 2007, http://calenda.org/193182