AccueilFrançois de Paule et les Minimes à Tours et en France (XVe-XVIIIe siècle)

François de Paule et les Minimes à Tours et en France (XVe-XVIIIe siècle)

Célébration Nationale : Ve centenaire de la mort de Saint François de Paule, 1507-2007

*  *  *

Publié le jeudi 07 juin 2007 par Sylvain Lesage

Résumé

Le colloque " François de Paule et les Minimes à Tours et en France (XVe-XVIIIe siècle)" organisé par l’université François-Rabelais de Tours les 20 et 21 septembre 2007 entend rassembler, à l’occasion du 500e anniversaire de la mort du saint, des recherches dispersées, en cours ou déjà abouties sur François de Paule et les Minimes. Le projet porte à la fois sur l’influence à Tours de celui qui sera canonisé par l’Église dès 1519 et sur les dynamiques de diffusion de ce nouvel ordre dans le royaume de France depuis la fin du XVe siècle jusqu’au début du XVIIIe siècle.

Annonce

Au sein des familles religieuses nées ou réformées à la Renaissance, l’ordre des Minimes s’impose comme l’une des principales structures cléricales de son temps. Fondée au XVe siècle en Calabre par François de Paule, la communauté des Ermites de Saint-François d’Assise se diffuse en France à partir d’un foyer originel implanté à Plessis-lès-Tours dans les années 1480. C’est au cours de cette première phase d’extension que les religieux prennent le nom de « Minimes » et en viennent à adopter un mode de vie cénobitique. À la mort du saint en 1507, on ne compte pas moins de 13 couvents dans le royaume, puis 38 en 1600 et plus de 150 à la fin du XVIIe siècle.

Pourtant en dépit de cette importance numérique et de la renommée de quelques grandes figures de l’ordre, l’historiographie a globalement ignoré ces religieux, sauf à les intégrer dans des ensembles plus vastes qui niaient leur spécificité de clerc ou les limitaient à des cas d’études isolés. Carence notoire qui tient autant à la dispersion des sources qu’au renouvellement trop récent d’une historiographie monastique « ouverte », qui se pense désormais dans son interrelation et ses croisements avec d’autres champs d’investigation. Or, de par leur force d’attraction sur la société de leur temps, ces religieux et en premier lieu leur fondateur, François de Paule, permettent d’approcher certaines des caractéristiques et des évolutions sociales, politiques et culturelles majeures entre la fin de l’époque médiévale et le siècle de Louis XIV.

Jeudi 20 septembre 2007

Site CESR

Ouverture et introduction générale

10h00-10h25 : André Vauchez, Président du colloque, Membre de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres

François de Paule, la Cour et la société tourangelle

Président : M. Michel Laurencin
(Président de l’Association des Amis de Saint-François de Paule) 

10h25-10h50 : Marie-Ange Souriac (Doctorante, université Paris IV Sorbonne)
François de Paule, intercesseur pour la prospérité du couple royal (fin XVe - début XVIe siècle)

10h50-11h15 : Christine Bousquet (Maître de conférences, université de Tours, CESR)
François de Paule dans les chroniques politiques de la fin du XVe siècle

11h15-11h40 : Bernard Chevalier (Professeur émérite, université de Tours, CESR)
La canonisation de François de Paule : analyse comparative des procès de Calabre et de Tours

11h40-12h05 : Christian Renoux (Maître de conférences, université d’Orléans)
Le rôle de Tours et de la France dans la canonisation de François de Paule

Discussion

Pause déjeuner

 Les Minimes, acteurs du changement au temps des Réformes ?

Président : Marie-Luce Demonet
(Professeur, IUF, Directrice du CESR)

 14h00-14h25 : Robert Sauzet (Professeur émérite, université de Tours, CESR)
Les Minimes et les Réformes

14h25-14h50 : Benoist Pierre (Maître de conférences, université de Tours, CeHVi)
Servir Dieu et le prince : les Minimes et les pouvoirs, des guerres de Religion à la guerre de Trente Ans

14h50-15h15 : Nicole Lemaitre (Professeur, université Paris I Panthéon-Sorbonne)
Hommes et femmes, modèles dans l’ordre des Minimes au XVIIe siècle à partir du Diarium du père René Thuillier

Discussion

Table ronde : Les Minimes et leurs livres à l’époque moderne 

Président : Marc Venard
(Professeur émérite, université Paris X-Nanterre, Président de la Société d’histoire religieuse de la France)

16h00-16h25 : Jean-Marie Le Gall (Maître de conférences, université Paris I-Sorbonne),
Les publications des Minimes au XVIe siècle

16h25-16h50 : Marie-Hélène Froeschlé-Chopard (Directeur de recherche au CNRS, Centre de Recherches Historiques, EHESS)
La bibliothèque des Minimes de Marseille. Reflet du parcours intellectuel de l’ordre

16h50-17h15 : Fabienne Henryot (Doctorante, université Nancy II)
Les couvents minimes de la province de Lorraine et les réseaux du livre (XVIIe-XVIIIe siècles)

Discussion

François de Paule, les Minimes et l’art

En lien avec l’exposition sur les Minimes du Musée des Beaux-Arts de Tours

17h30-17h50 : Pierre-Gilles Girault (Conservateur adjoint du château et des musées de Blois)
Les premières images de saint François de Paule en France

17h50-18h10 : Danielle Oger (Conservateur, Musée des Beaux-Arts de Tours)
Le décor du couvent des Minimes du Plessis-lès-Tours. à propos de quelques œuvres conservées au Musée des Beaux-Arts de Tours

Vendredi 21 septembre 2007

Site Tanneurs 

Minimes et Minimesses au Siècle des Saints : spiritualité, pouvoirs et société

Président : Nicole Lemaitre
(Professeur, université Paris I Panthéon-Sorbonne) 

08h35-09h00 : Bernard Dompnier (Professeur, IUF, université Clermont-Ferrand II)
Les dévotions minimes au XVIIe siècle. Recherche sur une identité spirituelle

09h00-09h25 : Fabienne Bliaux (Centre historique des Archives nationales)
Abbeville et Soissons, deux communautés de Minimesses dans le royaume de France à l’époque moderne  

09h25-09h50 : Philippe Castagnetti (Maître de conférences, université de Saint-Étienne)
La construction d’un modèle hagiographique minime au XVIIe siècle à travers l’Histoire générale de l’ordre sacré des Minimes de Dony d’Attichy

09h50-10h15 : Jean-Pierre Babelon (Membre de l’Institut)
Les peintures du couvent des Minimes d’Amboise

Discussion

Pause

Président : Michel Vergé-Franceschi
(Professeur, université de Tours, CeHVi)

11h00-11h25 : Pierre Moracchini (Bibliothèque Franciscaine des Capucins, Paris)
Mineurs et Minimes. Les « contours » de la famille franciscaine

11h25-11h50 : Valérie Malabirade (Doctorante, université Bordeaux III)
Les Minimes de la province d’Aquitaine aux XVIIe siècle

11h50-12h15 : Jeanne-Marie Legois (Doctorante, université Paris IV Sorbonne)
Un héritier de François de Paule : Nicolas Barré (1621-1686)

Discussion

Pause déjeuner

Les Minimes, des religieux savants et lettrés

Président : Bernard Heyberger
(Professeur, IUF, université de Tours)

14h15-14h40 : Aurélien Ruellet (Doctorant, ENS-LSH de Lyon), L’insertion de Mersenne dans les réseaux lettrés du XVIIe siècle

14h40-15h05 : Odile Krakovitch (Conservateur général honoraire aux Archives nationales de France), L’architecture chez les Minimes de Paris

15h05-15h30 : Louis Châtellier (Professeur émérite, université Nancy II, EPHE), La religion à l’épreuve de la science chez Mersenne vieillissant

Pause

 15h45-16h20 : Corinne Vaast (historienne et musicologue, Paris), Esthétique et mondanité musicales du Père Mersenne et des Minimes, avec illustration musicale (Jonathan Dunford, basse de viole, et Thomas van Essen, taille, sous réserve)

Conclusions du colloque

16h30-17h : Robert Sauzet (Professeur émérite, université de Tours, CESR)

Discussion 

Comité scientifique

André Vauchez (président)
Bernard Chevalier
Robert Sauzet
Michel Laurencin
Benoist Pierre

Contact

Secrétariat du CeHVi
3 place Anatole France
37041 Tours Cedex
02-47-36-81-22 - cehvi@univ-tours.fr

Lieux

  • CESR, 59 rue Néricault Destouches, Tours (le 20/09) et Université François-Rabelais (5e BU), 3 rue des Tanneurs, Tours (le 21/09)
    Tours, France

Dates

  • jeudi 20 septembre 2007
  • vendredi 21 septembre 2007

Fichiers attachés

Mots-clés

  • François de Paule, Minimes

Contacts

  • Camille Prieux
    courriel : cethis [at] univ-tours [dot] fr

Source de l'information

  • Camille Prieux
    courriel : cethis [at] univ-tours [dot] fr

Pour citer cette annonce

« François de Paule et les Minimes à Tours et en France (XVe-XVIIIe siècle) », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 07 juin 2007, http://calenda.org/193220