AccueilL’université au XXIe siècle : défis linguistiques et interculturels

*  *  *

Publié le lundi 11 juin 2007 par Delphine Cavallo

Résumé

A l’occasion du colloque organisé le 15 octobre 2007 pour marquer le quinzième anniversaire de l’Université, l’Institut de Recherches philologiques et interculturelles de l’Université Libre Internationale de Moldova (ULIM – Chisinau, R. de Moldova - www.icfi.ulim.md) lance un appel à communication sur le thème de l’Université au XXIème siècle : défis linguistiques et interculturels. Les contributions pourront porter, non exclusivement, sur les deux thèmatiques suivantes : 1/ Les langues et l’université; 2/ L’université multiculturelle.

Annonce

Colloque  international

L’université au XXIe siècle : défis linguistiques et interculturels  

 

15 octobre 2007
Chişinău, Université Libre Internationale de Moldova

Université Libre Internationale de Moldova
Institut de Recherches philologiques et interculturelles
MD 2012, Chisinau, 52, rue Vl.Parcalab

Tel.: + (3732) 205926 Fax : + (3732) 220028
www.icfi.ulim.md

Argument

L’université telle que nous la connaissons est née avec l’Europe. C’est à l’époque où celle-ci est sortie des temps « barbares », où elle s’est structurée pour donner naissance à la civilisation médiévale que sont apparues les premières universités. Elles se sont créées dans les zones les plus actives, là où s’inventaient les formes nouvelles de la civilisation, et leurs préoccupations étaient d’abord pratiques : théologie, droit et médecine furent les premières spécialités universitaires. Très vite elles devinrent aussi un lieu d’effervescence intellectuelle, de recherche, de contestation, de révolte parfois. Elles ont ainsi accompagné l’histoire de la civilisation occidentale, tantôt plus proches du pouvoir, tantôt en rupture, mais assumant toujours leur triple fonction de formation, de création de savoir et de réflexion.

Ultérieurement, dans le sillage des expansions coloniales européennes successives et suite à la généralisation des modèles occidentaux, l’université s’est peu à peu implantée dans le monde entier sous une forme presque immuable. Aujourd’hui les universites forment un vaste réseau qui couvre l’ensemble de la planète.

Paradoxalement, c’est donc au moment où elles semblent s’étre imposées partout, représentant une des premières formes de mondialisation que les universités se trouvent donc confrontées à des défis qui les remettent profondément en question. L’internationalisation du savoir, la reconnaissance mutuelle des diplomations, l’accès libre aux formations et aux informations de toute nature, la mobilité accrue semblent en effet rendre inutile la multiplicité des centres universitaires. Le développement de l’enseignement et de la recherche dans certaines langues dominantes, et en particulier l’anglais, vont également dans le sens d’une rationalisation et d’une concentration, en faisant du savoir universitaire un matériau autonome coupé de son environnement culturel. L’université est à la fois agent et patient de ces processus qui voient lui échapper non seulement les savoirs mais aussi les personnes et qui la contraignent à redéfinir tout à la fois son rôle, ses objectifs et son fonctionnement.

Dans le grand travail de réflexion qui se mène actuellement dans l’enseignement supérieur et la recherche, les problématiques linguistiques et interculturelles occupent une place de premier plan et elles seront au centre des travaux du colloque qu’organise le 15 octobre 2007 l’Institut de Recherches philologiques et interculturelles de l’Université Libre Internationale de Moldova (ULIM) sur le thème de l’Université au XXIème siècle. Significativement, ce colloque marque les 15 années d’existence de l’ULIM dont la croissance a accompagné le renouvellement économique et social du pays après son indépendance en 1991, ainsi que de l’ensemble de la région.

Un appel à communication est lancé à cette occasion sur ces différentes thématiques. Les contributions pourront porter, non exclusivement, sur les points suivants :

 1/ Les langues et l’université :

  • langue/s d’enseignement, langue/s de communication ; quelles places pour les langues nationales ou communautaires ?
  • les nouveaux espaces de la traduction ;
  • langues et ressources documentaires. 

 2/ L’université multiculturelle :

  • identité et universalité dans l’enseignement ;
  • l’enseignement de l’interculturalité ;
  • relations et politiques internationales.  

Date limite de présentation des titres de communication : 15 juillet 2007

Date limite de présentation des textes pour la publication : 8 septembre 2007

Les actes seront disponibles à l’ouverture du colloque

Présentation des textes :
Texte - Document Word, Times New Roman, volume - maximum 10 pages ou ~ 20 000 signes, intervalle 1,5; caractères -12; citations dans le texte: [Nom de l’auteur, numéro de la page], références bibliographiques à la fin conformément au standard français, par ex: Tadié, Jean-Yves, Le récit poétique, Paris, Gallimard, 1997.

Formulaire de participation:
Nom, titre scientifique  et didactique :
Etablissement d’origine :
Adresse (courriel, téléphone, télécopie) :
Titre de la communication :
Equipement nécessaire : 

Taxes de publication et de participation pour les étrangers: 40 euros.

Les informations utiles visant les événements culturels, l’hébergement, la restauration seront communiquées dans les délais utiles aux participants ayant envoyé leur communication.

Coordonnateurs scientifiques:

Adresse pour toute correspondance liée au colloque et pour l’envoi des matériaux : inst_cult2006@yahoo.fr 

Lieux

  • Université Libre Internationale de Moldova (ULIM)
    Chişinău, Moldavie

Dates

  • dimanche 15 juillet 2007

Mots-clés

  • université, plurilinguisme, interculturel, multiculturel

Contacts

  • Institut de Recherches philologiques et interculturelles ~
    courriel : inst_cult2006 [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • Pierre Morel
    courriel : inst_cult2006 [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L’université au XXIe siècle : défis linguistiques et interculturels », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 11 juin 2007, http://calenda.org/193229