AccueilCroisade et discours de guerre sainte à la fin du Moyen Âge

Croisade et discours de guerre sainte à la fin du Moyen Âge

Légitimation, propagande, prosélytisme

*  *  *

Publié le samedi 23 juin 2007 par Delphine Cavallo

Résumé

La rencontre portera sur les discours qui, en Occident, au XIVe, au XVe et jusqu’au milieu du XVIe siècle, encouragent à user de la force pour défendre la Chrétienté, préserver l’orthodoxie ou propager la foi. L’emploi du terme croisade ne signifie pas que la réflexion est limitée aux seules entreprises pontificales. Il s’agira d’analyser les arguments employés, mais aussi de réfléchir aux moyens de leur diffusion et aux conditions de leur réception.

Annonce

Appel à contribution

Croisade et discours de guerre sainte à la fin du Moyen Âge
Légitimation, propagande, prosélytisme

Colloque international

Toulouse, 27-28 mars 2008

Ce colloque sera la troisième manifestation d’une série organisée en collaboration avec le Centre d’Etudes Médiévales et l’Université de Prague dans le cadre du programme ANR-06-CONF-020 : Les Croisades tardives. Conflits interconfessionnels et sentiments identitaires à la fin du Moyen Âge en Europe (FRAMESPA – UMR 5136, Université de Toulouse II Le Mirail et CREPHE – EA 2352, Université de Paris XII Val de Marne).

La rencontre portera sur les discours qui, au XIVe, au XVe et jusqu’au milieu du XVIe siècle, encouragent à user de la force pour défendre la Chrétienté, préserver l’orthodoxie ou propager la foi. L’emploi du terme croisade ne signifie pas que la réflexion est limitée aux seules entreprises pontificales. Il s’agira d’analyser les arguments employés, mais aussi de réfléchir aux moyens de leur diffusion et aux conditions de leur réception.

Trois points retiendront particulièrement l’attention :

  • 1/ L’utilisation d’arguments juridiques pour démontrer la nécessité et la légitimité de la guerre et pour justifier les conditions de son déroulement.
  • 2/ La représentation de l’adversaire, infidèle, hérétique ou déviant.
  • 3/ La réflexion, dans ces discours, sur l’articulation entre la guerre et la conversion de l’ennemi au christianisme ou à l’orthodoxie.

De façon secondaire, il sera question :

  • 1/ des discours appelant au combat contre les infidèles ou les hérétiques sans utiliser l’argument religieux, en faisant valoir des motifs politiques ou économiques.
  • 2/ des discours qui condamnent le recours aux armes, tout en partageant les objectifs de lutte pour l’Eglise et pour la foi (autrement dit, qui font prévaloir l’esprit de mission et de conversion pacifique sur l’esprit de guerre sainte).

Les actes du colloque seront publiés par le laboratoire FRAMESPA (UMR 5163, CNRS-Université de Toulouse II Le Mirail) dans la collection Méridiennes en 2009.

Modalité de soumission des propositions: 

Les propositions de communication doivent être adressées à daniel.baloup@univ-tlse2.fr avant le 1er septembre 2007 sous la forme d’un titre provisoire et d’un résumé de quelques lignes. L’auteur de la proposition précisera son statut académique et son adresse postale.

Comité scientifique:

  • Daniel Baloup (Université de Toulouse II)
  • Bernard Doumerc (Université de Toulouse II)
  • Benoît Joudiou (Université de Toulouse II)
  • Martin Nejedly (Université de Prague)
  • Jacques Paviot (Université de Paris XII)

Lieux

  • Toulouse, France

Dates

  • samedi 01 septembre 2007

Mots-clés

  • croisade, guerre sainte, mission, propagande, prosélytisme

Contacts

  • Daniel Baloup
    courriel : baloup [dot] daniel [at] wanadoo [dot] fr

Source de l'information

  • Daniel Baloup
    courriel : baloup [dot] daniel [at] wanadoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Croisade et discours de guerre sainte à la fin du Moyen Âge », Appel à contribution, Calenda, Publié le samedi 23 juin 2007, http://calenda.org/193283