AccueilL’art italien entre « classicisme » et « modernité »

L’art italien entre « classicisme » et « modernité »

De l’époque néoclassique à l’entre-deux-guerres

*  *  *

Publié le mardi 03 juillet 2007 par Delphine Cavallo

Résumé

Les récentes études sur l’art italien entre 1789 et 1939 ouvrent de nouvelles perspectives et invitent les chercheurs à questionner les notions véhiculées par la tradition historiographique. Entre tradition classique et destin moderne, l’art italien se trouve au centre d’une série d’enjeux esthétiques, historiques et politiques. Par des contributions sur les différentes pratiques artistiques, sur la critique et l’histoire de l’art de la période prise en compte, cette journée d’études, organisée en partenariat par l’INHA et l’Université de Bordeaux III, vise, en partant du champ des études italiennes, à engager une réflexion commune sur des problèmes historiographiques dont l’importance dépasse les frontières italiennes.

Annonce

L’art italien entre “classicisme” et “modernité” : de l’époque néoclassique à l’entre-deux-guerres

Les récentes études sur l’art italien entre 1789 et 1939 ouvrent de nouvelles perspectives et invitent les chercheurs à questionner les notions véhiculées par la tradition historiographique. Les frontières entre « classicisme » et « modernité » doivent être réinterrogées pour rendre compte d’une situation non strictement bilatérale, comme ces classifications le laissent à penser, mais complexe, certes nourrie d’oppositions et de conflits, mais aussi riches d’échanges, voire de recouvrements.

Les points de repères devront être redéfinis. Comment parler d’art italien au moment même où l’unification est en cours et l’uniformisation culturelle loin d’être accomplie ? Comment analyser l’art et le discours critique au regard de l’élaboration et de l’affirmation de l’identité nationale italienne ? Une attention à l’ancrage régional des différentes écoles et mouvements permettra d’éviter les anachronismes et de garantir la prise en compte d’une microhistoire nécessaire à la compréhension de phénomènes plus larges. Dans cette perspective que peuvent nous apprendre les études sur les institutions et les expositions qu’elles ont générées ? De plus, le cadre européen devra être pris en compte. On pense bien évidemment aux échanges et aux regards croisés entre Italie et France qui participent au premier plan à la définition d’une voie italienne de l’art.

Entre tradition classique et destin moderne, l’art italien se trouve au centre d’une série d’enjeux esthétiques, historiques et politiques. Par des contributions sur les différentes pratiques artistiques, sur la critique et l’histoire de l’art de la période prise en compte, cette journée d’études, organisée en partenariat par l’INHA et l’Université de Bordeaux III, vise, en partant du champ des études italiennes, à engager une réflexion commune sur des problèmes historiographiques dont l’importance dépasse les frontières italiennes.

Cette journée d’étude, organisée en partenariat par l’INHA et l’Université de Bordeaux III, sera la première d’une série de rencontres autour de l’art italien entre 1789 et 1939.

Modalités de soumission des propositions :

Les propositions de communications sont à envoyer par courriel le 30 septembre 2007 au plus tard, sous la forme d’un bref résumé (1500 signes maximum).

Renseignements et contacts : journee.art-italien@inha.fr

Organisateurs :

  • Marion Lagrange (Univ. Bordeaux III) ;
  • Christian Omodeo (INHA, histoire du goût ; Univ. Paris IV – Sorbonne) ;
  • Johan Popelard (INHA, histoire de l’histoire de l’art ; Univ. Paris I – Panthéon Sorbonne).

Lieux

  • Université Bordeaux III
    Bordeaux, France

Dates

  • dimanche 30 septembre 2007

Mots-clés

  • art, Italie, classicisme, modernité, identité italienne, expositions

Contacts

  • Marion Lagrange
    courriel : marion [dot] lagrange [at] u-bordeaux3 [dot] fr
  • Christian Omodeo
    courriel : journee [dot] art-italien [at] inha [dot] fr
  • Johan Popelard
    courriel : journee [dot] art-italien [at] inha [dot] fr

Source de l'information

  • Johan Popelard
    courriel : journee [dot] art-italien [at] inha [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L’art italien entre « classicisme » et « modernité » », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 03 juillet 2007, http://calenda.org/193327