AccueilHistoire de la tourbe et des tourbières

Histoire de la tourbe et des tourbières

Deuxième colloque international du Groupe d’histoire des zones humides

*  *  *

Publié le mercredi 04 juillet 2007

Résumé

L’étude des tourbières, depuis la réévaluation du rôle des zones humides, est souvent abordée au cours des rencontres entre scientifiques et gestionnaires, mais le plus souvent sous l’angle biophysique. L’histoire de ces sites, en-dehors de la paléohistoire, est généralement peu évoquée, en France tout au moins. C’est donc dans le but de combler une lacune et de rapprocher les sociétés qui vivent dans ou à proximité de ces espaces de leur histoire que ce colloque est organisé. Il a aussi pour but de mettre en valeur les différents modes d’exploitation et de favoriser une comparaison entre pays étrangers.

Annonce

Histoire de la tourbe et des tourbières

Deuxième colloque international du Groupe d’histoire des zones humides

Les 18, 19 et 20 octobre 2007
naturAgora, Laon

Préambule :

Le Groupe d’Histoire des Zones Humides, fondé en 2003, organise son deuxième colloque. Il a pour thème l’histoire de la tourbe et des tourbières. Le lieu choisi est la ville de Laon, Entourée de tourbières dont celles de la Souche ont fait l’objet d’une exploitation intense pendant un siècle, c’est à Laon que s’est tenu, en 1928, le premier colloque international. L’étude des tourbières, depuis la réévaluation du rôle des zones humides, est souvent abordée au cours des rencontres entre scientifiques et gestionnaires, mais le plus souvent sous l’angle biophysique. L’histoire de ces sites, en-dehors de la paléohistoire, est généralement peu évoquée, en France tout au moins. C’est donc dans le but de combler une lacune et de rapprocher les sociétés qui vivent dans ou à proximité de ces espaces de leur histoire que ce colloque est organisé. Il a aussi pour but de mettre en valeur les différents modes d’exploitation et de favoriser une comparaison entre pays étrangers.

Ce colloque ne s’intéressera pas aux aspects actuels de conservation ou de restauration des tourbières. Un autre colloque, organisé par le Pôle-relais Tourbières dans le Jura du 8 au 11 octobre 2007, fera le point sur la restauration des tourbières exploitées aujourd’hui et les perspectives de remplacement de la tourbe pour les usages actuels.

Les thèmes

Premier thème : l’exploitation de la tourbe, nature, répartition géographique et techniques d’exploitation

Mots-clés : connaissance géographique et technique, extraction, paysages

L’extraction de la tourbe suppose une connaissance de la ressource, aussi bien sa localisation que son usage potentiel. Nous voudrions que ce colloque retrace, depuis les premières mentions de la « turf » dans le nord de l’Europe » jusqu’aux inventaires actuels réalisés par les naturalistes ou les gestionnaires de l’eau, une histoire de la connaissance géographique de ces espaces. Une histoire des usages de la ressource est également à écrire, des premiers emplois comme combustible ou amendement jusqu’aux utilisations industrielles à partir du XIXème siècle. Les modes d’exploitation ont également une histoire complexe, des premiers étrépages à la bêche jusqu’aux récoltes actuelles intensives. Plusieurs inventions techniques jalonnent cette histoire, le louchet, par exemple, qui modifie profondément les caractères de l’extraction. Enfin, ces modes d’extraction ont des impacts différents selon les techniques employées. Certains n’ont pas laissé de traces, d’autres ont profondément marqué le paysage. L’extraction de la tourbe peut générer de nouveaux paysages aux dépens de ce qui n’étaient que des vallées humides et donner ainsi une nouvelle valeur et une nouvelle identité à ces espaces. Enfin, dans le monde rural, aujourd’hui, la tourbe apparaît encore comme une ressource renouvelable. Comment cette notion a-t-elle traversé les époques ? Est-elle née d’observations scientifiques, empiriques ou d’un imaginaire collectif né du constat de la grande productivité végétale de ces milieux ?

Deuxième thème : la tourbe et ses usages

Mots-clés : usages des tourbières, changement d’usages, conflits d’usages

La mise en exploitation de grandes surfaces de tourbières est entrée en concurrence avec d’autres usages comme l’élevage ou les cultures maraîchères. Comment s’est passée cette transition ? Y a-t-il eu des conflits d’usages et quels sont les liens avec les conflits autour de l’assèchement ? L’exploitation de la tourbe va modifier, plus ou moins selon les techniques employées, le paysage et les usages possibles. Comment les sociétés s’accommodent-elles de cet héritage ? Et au bénéfice de qui ? Y a-t-il substitution d’usages ou les usages anciens ont-ils tendance, après l’épuisement de la ressource, à tenter de se réapproprier l’espace tourbeux ?

Troisième thème : la tourbe et les sociétés

Mots-clés : valeur économique, mutations sociales

L’extraction de la tourbe a représenté une valorisation économique jugée majeure par rapport aux autres usages traditionnels des marais.Il importe de bâtir une chronologie de cette exploitation de la tourbe à des fins énergétiques et de dégager des comparaisons entre pays. Il faudrait également mettre en valeur les mesures prises par les pouvoirs publics pour préserver la tourbe face à une exploitation intensive. Pour la période d’exploitation, il convient de souligner les filières économiques. Quelle est l’importance du transport ?

L’exploitation a-t-elle restructuré les sociétés, a-t-elle profité aux populations locales ?Quels sont les jeux de pouvoirs qui se sont formés autour de cette exploitation ? L’exploitation a-telle déplacé l’organisation sociale et économique en-dehors de la tourbière ? Comment l’environnement a-t-il été modifié et dans quelle mesure ?

Quatrième thème : mémoire, perceptions de la tourbe et des tourbières

Mots-clés : renouvellement de la tourbe, perception et représentation

La perception des tourbières a fortement évolué au cours des temps. Considérées au mésolithique comme des lieux sacrés en même temps que des espaces hautement productifs, elles sont déconsidérées à la fin du XVIIIème siècle pour redevenir, de nos jours et dans un autre imaginaire, des lieux de pureté originelle. Quelles sont les étapes de cette évolution du regard porté sur ces milieux ? Quelle est la part de l’évolution sociale et économique dans ces jugements ?

Programme

Jeudi 18 octobre 2007

08h00- 09h00 Accueil des participants

09h00-10h Accueil par le Président du Conseil Général de l’Aisne et le Président du GHZH

10h-12h45 Session 1 : L’exploitation de la tourbe, nature, répartition géographique et techniques d’exploitation

10h00-10h20 V. Vergne, F. Brimont : Géohistoire de la tourbe et des tourbières du Nord de la France.

10h20-10h40 B. Sajaloli et F. Grégoire : Les colloques national et international de la tourbe à Laon en 1927 et 1928 : le chant du cygne de l’or brun

10h40-11h20 L. Szajdak, M. Szczepański : Influence of secondary transformation of peat - moorsh soils on the process of purification of ground water.

11h20-11h40 Pause

11h40-12h00 F. Grégoire et A. Laplace-Dolonde : Un document de référence sur les tourbières : l’inventaire du Service des Mines de 1949

12h00-12h20 L. Deschodt : Mise en place des tourbes sur quelques sites dans le nord de la France

12h20 -12h45 Discussions

12h45 -14h30 Déjeuner à la mairie de Barenton-Bugny

14h30-16h40 Session 2 : la tourbe et ses usages

14h30-14h50 J.M.Derex : Les usages de tourbage en Artois à la fin du XVIIIe siècle

14h50-15h10 0. Cizel : Histoire juridique des tourbières

15h10-15h30 T. Soens, D. Tys, E. Thoen : Entre stratégies de survie, enjeux commerciaux et prise de pouvoir. Usages et usagers des tourbières disparues en Flandre Maritime (Xe - XVIe siècle)

15h30-15h50 Pause

15h50-16h10 F. Delleaux : L’usage des cendres de tourbes hollandaises ou « cendres de mer » par les fermiers du Hainaut au XVIIIe siècle

16h10-16h30 (communication en attente)

16h30- 17h30 Discussions

17h30- 18h00 Bilan de la journée et présentation de l'excursion

Vendredi 19 octobre : Excursion dans les Marais de la Souche

  • 08h30 : Départ des hôtels et de naturAgora
  • 09h00 : Arrivée à Liesse, visite de la zone des étangs
  • 12h00 : Repas à Liesse
  • 14h00 : Visite de la Réserve Naturelle de Vesles-et-Caumont
  • 17h00 : Retour sur Laon
  • 17h30 : Visite de la ville médiévale
  • 20h00 : Dîner du colloque en ville haute

Samedi 20 octobre : Troisième journée

09h00- 12h00 Session 3 : la tourbe et les sociétés

09h00- 09h20 Paul Allard : Le rôle de la tourbe dans l’économie européenne

09h20-10h00 C. Cornelisse : The importance of peat for the late medieval society in Holland

10h00-10h20 N.Todorov : Une entreprise dans l’exploitation des tourbières de l’Europe de l’Est : le cas de l’entreprise Buckau Wolf-Georgi Dimitrov

10h20-10h40 Pause

10h40-11h00 J. Buridant : Crise forestière et exploitation de la tourbe en France, XVIIIe-XIXe siècle : essai de mise en parallèle

11h00-11h20 A. Zieglmeyer : L’exploitation des tourbières d’Ardon à la fin du XVIIIe siècle

11h20-12h00 Echanges avec la salle sur le troisième thème

12h00 13h30 Déjeuner à la mairie de Barenton

Session 4 : Mémoire, perceptions de la tourbe et des tourbières

13h30 -13h50 A. Gallice : Tourbe et identité brièronne dans la Grande Brière Mottière

13h50-14h10 C. Sacca : Les tourbières Rhône-alpines depuis le XIXe siècle : entre anonymat,convoitises et préservation

14h10-14h30 S. Dournel : De l’exploitation historique de la tourbe dans la vallée de la Somme à la symbolique naturelle des étangs dans l’agglomération amiénoise : mutations paysagères et sociales

14h30-14h50 Pause

14h50-16h20 R. D. Oram : Exhausting the ‘Inexhaustible’: from Abundance to Crisis in the Supply of Peat in Scotland c.1500 to c.1800

16h20-16h40 J. Canivé : L’évolution récente des marais de la Souche

16h40- 17h 15 Discussions

17h15- 17h30 Conclusion du colloque

Pendant le temps du colloque se tiendront, dans le hall d’accueil, une série d’expositions sur le thème des anciens usages de la tourbe et d’autres thèmes connexes.

Lieux

  • naturAgora
    Laon, France (02)

Dates

  • vendredi 19 octobre 2007
  • samedi 20 octobre 2007
  • jeudi 18 octobre 2007

Mots-clés

  • zones humides, tourbières, histoire

Contacts

  • Jérôme Canivé
    courriel : j [dot] canive [dot] adree [at] naturagora [dot] fr

Source de l'information

  • Fabrice Grégoire
    courriel : adree [at] naturagora [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Histoire de la tourbe et des tourbières », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 04 juillet 2007, http://calenda.org/193334