AccueilHaro sur le seigneur ! Les luttes anti-seigneuriales dans l’Europe médiévale et moderne

Haro sur le seigneur ! Les luttes anti-seigneuriales dans l’Europe médiévale et moderne

Vingt-neuvièmes journées internationales d’histoire de Flaran

*  *  *

Publié le lundi 09 juillet 2007 par Delphine Cavallo

Résumé

Les vingt-neuvièmes journées internationales d’histoire de Flaran s'intéressent aux luttes anti-seigneuriales dans l’Europe médiévale et moderne et rassemblent à cet effet des spécialistes français, européens et américain. Elles revisiteront quelques-uns de ces mouvements contestataires en se plaçant d’entrée de jeu à l’échelle européenne pour mieux déterminer les contextes d’apparition de ces rébellions, mieux comprendre les enjeux qui les sous-tendent, mieux identifier les cibles véritables de ces luttes. L’objectif du colloque est d’évaluer l’impact direct que la seigneurie et ses pesanteurs ont pu avoir sur des contestations dont les motivations sont très variées. Mais la révolte ouverte n’a qu’un temps. Dans le quotidien de la vie sociale et « politique », seigneurs et sujets doivent composer. Dans certaines régions, la lutte frontale est ainsi évitée et les rapports seigneuriaux évoluent plutôt sous la pression judiciaire. Jusqu’où peut aller cette remise en cause des droits des seigneurs ?

Annonce

Vingt-neuvièmes journées internationales d’histoire de Flaran

Haro sur le seigneur ! Les luttes anti-seigneuriales dans l’Europe médiévale et moderne

5 et 6 octobre 2007
Abbaye de Flaran, Valence-sur-Baïse (Gers)

Direction scientifique : G. Brunel et de S. Brunet

Chaque nation européenne a gardé en mémoire le ou les grands soulèvements populaires qui ont marqué son histoire. Ce furent tantôt de brèves flambées de violence, réprimées sans tarder comme la Jacquerie de 1358 en France du Nord, la révolte anglaise de 1381 ou celle des Tuchins en Bas-Languedoc vers 1380 ; tantôt des longs épisodes de lutte armée et généralisée, comme la révolte catalane de la Remensa à la fin du XVe siècle, les épisodes successifs de la guerre des Paysans en Autriche, en Suisse, en Allemagne et en Alsace entre 1478 et 1525.

Les journées de Flaran revisiteront quelques-uns de ces mouvements contestataires en se plaçant d’entrée de jeu à l’échelle européenne pour mieux déterminer les contextes d’apparition de ces rébellions, mieux comprendre les enjeux sociaux, politiques et économiques qui les sous-tendent, mieux identifier les cibles véritables de ces luttes : les seigneurs locaux ? la noblesse en général ? les souverains et les États absolutistes en voie de constitution ?

L’objectif du colloque est d’évaluer l’impact direct que la seigneurie et ses pesanteurs ont pu avoir sur des contestations dont les motivations sont généralement très variées, anti-fiscales, anti-nobiliaires, religieuses, etc. Du Portugal et de la Castille, à la Flandre et l’Angleterre, en passant par la Gascogne, la Provence, l’Ouest français et la Lorraine, la multiplication des cas de figure doit permettre d’y voir plus clair. Mais la révolte ouverte n’a qu’un temps. Dans le quotidien de la vie sociale et « politique », seigneurs et sujets doivent composer, négocier, dialoguer. Souvent et à toutes époques, la contestation et les revendications des communautés paysannes prennent donc une forme judiciaire qui permet d’amener le problème sur la place publique. Les procès et les arbitrages innombrables qui rythment la vie des seigneuries, du Moyen Âge à l’époque moderne, désamorcent peut-être les violences en conduisant les parties à confronter les points de vue. Ils amènent surtout les contestations à prendre forme légale et aux autorités étatiques à jouer le rôle d’arbitre. Dans certaines régions, la lutte frontale est ainsi évitée et les rapports seigneuriaux évoluent plutôt sous la pression judiciaire.

Jusqu’où peut aller cette remise en cause des droits des seigneurs ? En quoi les déséquilibres politiques (luttes de pouvoir entre comtes au Moyen Âge, action des monarchies contre la noblesse, montée en puissance des villes) freinent ou réactivent ce type d’opposition aux seigneurs ? Enfin, les questions de la « micro-résistance », de la contestation sourde, des petits délits anti-seigneuriaux seront également abordées, tout comme celle de l’absence parfois constatée de toute lutte anti-seigneuriale (absence de sources ? particularités du régime seigneurial ?).

Vendredi 5 octobre matin : 9h-12h30

  • Ghislain Brunel et Serge Brunet : Rapport introductif
  • Neithard Bulst : Révoltes paysannes en Angleterre et en France du Nord au Moyen Âge
  • Vincent Challet : Un mouvement anti-seigneurial ? Seigneurs et paysans pendant la révolte des Tuchins en Languedoc
  • Rafe Blaufarb : Seigneurs et communautés en Provence à l’époque moderne : des luttes ponctuelles ou un dialogue sans fin ?

Vendredi après-midi : 15h-17h30

  • Michel Nassiet : Les luttes anti-seigneuriales dans l’ouest de la France aux XVIe et XVIIe siècles
  • Georges Bischoff : Contestations paysannes entre Vosges et Forêt Noire : la génération du Bundschuh (1493-1525)
  • Jan Dumolyn et Kristof Papin : La révolte paysanne de Cassel (1427-1431) : la lutte d’une communauté rurale contre la centralisation bourguignonne

Samedi 6 octobre matin : 9h-12h30

  • Hipólito Rafael Oliva Herrer : Les luttes anti-seigneuriales dans le royaume de Castille à la fin du Moyen Âge : nouvelles perspectives
  • Hélène Couderc-Barraud : Résistances anti-seigneuriales en Gascogne : de l’affrontement au pacte, XIIe-début du XIIIe siècle
  • Laure Verdon : Contester les droits seigneuriaux en justice. L’exemple de la région arlésienne aux XIIe et XIIIe siècles
  • Jean Gallet : Pourquoi les recherches sur les luttes anti-seigneuriales en Lorraine pendant la première modernité sont-elles sans résultats ?

Samedi après-midi : 14h30-17h30

  • Margarida Sobral Neto : La contestation anti-seigneuriale au Portugal à l’époque moderne
  • Serge Brunet : Une guerre des Paysans en Gascogne ? Réforme protestante et contestation sociale, 1560-1562
  • Laetitia Cornu : Micro-résistances au pouvoir seigneurial en Velay au XVe siècle
  • Yves-Marie Bercé : Conclusions

Lieux

  • Fontevraud-l'Abbaye, France

Dates

  • vendredi 05 octobre 2007
  • samedi 06 octobre 2007

Fichiers attachés

Mots-clés

  • histoire rurale, seigneurie, lutte anti-seigneuriale, révolte, Europe médiévale, Europe moderne

Contacts

  • Jean-Loup Abbé
    courriel : abbe [at] univ-tlse2 [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Jean-Loup Abbé
    courriel : abbe [at] univ-tlse2 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Haro sur le seigneur ! Les luttes anti-seigneuriales dans l’Europe médiévale et moderne », Colloque, Calenda, Publié le lundi 09 juillet 2007, http://calenda.org/193343