AccueilSrebrenica 1995. Analyses croisées des enquêtes et des rapports

Srebrenica 1995. Analyses croisées des enquêtes et des rapports

Présentation publique n°65 de la revue Cultures & Conflits

*  *  *

Publié le mercredi 18 juillet 2007 par Inès Secondat de Montesquieu

Résumé

Le 11 juillet 1995, l’enclave et la ville de Srebrenica, en Bosnie-Herzégovine, tombaient aux mains des forces nationalistes serbes du général Mladic qui ont organisé le transfert forcé des femmes et des enfants et massacré plus de 7 500 hommes. L’enclave avait pourtant été officiellement déclarée « zone de sécurité » par les Nations unies, et la population bosniaque placée sous la protection de la communauté internationale. A la suite de ce massacre, le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) a ouvert des enquêtes et plusieurs débats ou rapports ont été diligentés par des institutions internationales ou étatiques impliquées à divers titres dans le déroulement des événements : Bosnie-Herzégovine (1996), ONU (1999), France (2001), Pays-Bas (2002), Republika Srpska (2004). Pour la première fois, dans ce numéro de Cultures & Conflits, ces enquêtes et ces rapports sont l'objet d'analyses croisées portant à la fois sur l'écriture de l'histoire d'un événement de cette gravité, sur la détermination des responsabilités criminelles, politiques et morales et, enfin, sur la construction d'un débat public en matière de politique étrangère.

Annonce

A l’occasion de la sortie du numéro 65, en mai 2007, de la revue Cultures & Conflits, nous vous convions à une présentation publique autour du thème :

« Srebrenica 1995 : Analyses croisées des enquêtes et des rapports »

le jeudi 11 octobre 2007
à 19h

à la Maison d’Europe et d’Orient,
3 passage Hennel
75012 Paris
M° Gare de Lyon ou M° Reuilly-Diderot

Contact : Pauline Vermeren
pauline.vermeren@conflits.org
+33 1 49 21 20 86
www.conflits.org

Avec :

  • Général GOBILLIARD, ancien commandant de la Force de protection des Nations unies (FORPRONU) sur le secteur de Sarajevo.
  • Jean-René RUEZ, Commissaire divisionnaire, ancien responsable de l’enquête sur le massacre de Srebrenica au tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY).
Et les co-directeurs du numéro :
  • Isabelle DELPLA, Maître de Conférences, CNRS UMR 5206 Triangle, Université Montpellier III.
  • Xavier BOUGAREL, Chargé de recherches au CNRS (UMR « Etudes turques et ottomanes »).
  • Jean-Louis FOURNEL, Professeur à l’université Paris-8 et membre de l’UMR 5206 Triangle.
Discussion également autour de ces ouvrages :
  • Xavier Bougarel / Elissa Helms / Ger Duijzings (eds), The New Bosnian Mosaic. Identities, Memories and Moral Claims in a Post-War Society, Aldershot, Ashgate (2007).
  • Marc Le Pape / Johanna Siméant / Claudine Vidal (dir.), Crises extrêmes. Face aux massacres, aux guerres civiles et aux génocides, Paris, La Découverte (2006).

Lieux

  • Maison d'Europe et d'Orient, 3 passage Hennel, 75012 Paris
    Paris, France

Dates

  • jeudi 11 octobre 2007

Mots-clés

  • Srebrenica, Balkans, Zepa, Bosnie-Herzégovine, Republika Srpska, génocide, guerre de Bosnie, massacre de masse, conflit, Dutchbat, zone de sécurité, populations, ONU, NIOD, TPIY, philosophie, histoire, approche comparative, société civile, Mladic

Contacts

  • Pauline Vermeren
    courriel : pauline [dot] vermeren [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Revue Cultures & Conflits ~
    courriel : pauline [dot] vermeren [at] conflits [dot] org

Pour citer cette annonce

« Srebrenica 1995. Analyses croisées des enquêtes et des rapports », Informations diverses, Calenda, Publié le mercredi 18 juillet 2007, http://calenda.org/193373