Accueil« Handicap socio-culturel » et « réussite sociale » : quelles compétences, quelles stratégies ?

*  *  *

Publié le lundi 13 août 2007 par Delphine Cavallo

Résumé

Thématique générale de la thèse : comprendre comment des publics ciblés comme étant des « sans parts » (J. Rancière), – et qui pourront être divers (analphabètes et illettrés, sans papiers, Tsiganes et voyageurs, qu’ils soient sédentarisés ou non, sourds profonds, migrants ou autochtones au statut précaire… ) - s’y prennent pour « réussir » dans la société, dans ou hors des institutions, contradictoirement à ce que peuvent prédire les pronostics des approches mises en oeuvre par la théorie du « handicap socioculturel ». C’est à partir de l’observation des capacités et des compétences davantage visibles chez ces individus, que l’on espère ensuite pouvoir mieux appréhender les tactiques et stratégies ordinaires de survie (entre naïveté candide, calcul ou simulacres) chez ceux dont la « réussite » apparente s’avère plus discrète.

Annonce

Cette thèse se déroulera au sein de l'Unité Mixte de Recherche Monde et Dynamique des Sociétés, MoDyS 5264, Equipe I.

Inscription à l’Université Jean Monnet, St-Etienne

Ecole doctorale n° 485

Contexte et enjeux du projet:

Cette thèse pourra faire partie d'un programme de recherche européen s’il est accepté (acronyme : Divercity, titre: Altérités en négociation et intelligibilités du vivre ensemble) déposé par MoDyS I sous la direction de M. Derycke et A. Battegay auprès de la Communauté européenne dans le cadre  : Socio-economic sciences and the Humanities Part 8 COLLABORATIVE PROJECT, FP7-SSH-2007-1. Ce projet repose sur la coopération entre Jean Monnet et 4 universités européennes : les université de Gand, d’Utrecht, de Ljubljana et de Porto ;

Elle pourra s’inscrire aussi de manière transversale dans les objets de l’Equipe I Pluralisation des normes et des sociétés : institution, reconnaissances, lien civils et politiques de MoDyS, voire dans d’autres dès lors que l’objet de recherche est compatible avec ce qui est proposé ici.

Descriptif du sujet:

Thématique générale :

Comprendre comment des publics ciblés comme étant des « sans parts » (J. Rancière), – et qui pourront être divers (analphabètes et illettrés, sans papiers, Tsiganes et voyageurs, qu’ils soient sédentarisés ou non, sourds profonds, migrants ou autochtones au statut précaire… ) - s’y prennent pour « réussir » dans la société, dans ou hors des institutions, contradictoirement à ce que peuvent prédire les pronostics des approches mises en oeuvre par la théorie du « handicap socioculturel ». C’est à partir de l’observation des capacités et des compétences davantage visibles chez ces individus, que l’on espère ensuite pouvoir mieux appréhender les tactiques et stratégies ordinaires de survie (entre naïveté candide, calcul ou simulacres) chez ceux dont la « réussite » apparente s’avère plus discrète.

Exigences :

L’approche recommandée suivra les méthodes de l’anthropologie urbaine et de la microsociologie (enquêtes participantes et entretiens approfondis auprès des informateurs individuels ou collectifs). Elle procédera par monographies rendant compte de suivis de parcours structurant des itinéraires individuels, familiaux et collectifs, dans les rapports aux institutions sociales (associations d’aides, école, accès à l’emploi ou au logement…). Les données recueillies pourront être traitées en associant diverses méthodologie sans exclusive (théorie « enracinée », sociolinguistique, analyse de discours, ethnosémiotique…). 

Atouts particuliers de la thèse:

  • Intégration dans un programme associant des compétences multiples dans des approches innovantes.
  • Implication dans la gestion d'un projet qui pourrait s’avérer multi-partenarial.
  • Séjour possible à l'étranger.

Formation et compétences requises:

Le candidat sera titulaire d’un master 2 recherches, obtenu en 2007, ou en 2006 sur dérogation exceptionnelle.

L’âge limite est 25 ans, 30 ans sur dérogation.

Procédure de dépôt de candidatures:

Date limite de dépôt des candidatures : 03 Septembre 2007

Dossiers de candidatures: lettre de motivation + CV à faire parvenir à

Brigitte DUBOIS
Secrétariat de l’ Ecole doctoral
86 rue Pasteur
69365 Lyon céd 07

Brigitte Dubois <brigitte.dubois@univ-lyon2.fr>

Après examen du dossier, convocation à une série d'entretiens courant Septembre.

Lieux

  • Université Jean Monnet
    Saint-Étienne, France

Dates

  • lundi 03 septembre 2007

Mots-clés

  • réussite sociale, handicap, stratégie, compétence

Contacts

  • Brigitte Dubois
    courriel : brigitte [dot] dubois [at] univ-lyon2 [dot] fr

Source de l'information

  • Michel Rautenberg
    courriel : michel [dot] rautenberg [at] orange [dot] fr

Pour citer cette annonce

« « Handicap socio-culturel » et « réussite sociale » : quelles compétences, quelles stratégies ? », Informations diverses, Calenda, Publié le lundi 13 août 2007, http://calenda.org/193400