AccueilLe développement des projets culturels dans les lieux de patrimoines

*  *  *

Publié le mercredi 29 août 2007 par Delphine Cavallo

Résumé

Les lieux de patrimoine, particulièrement les monuments historiques, sont de plus en plus appelés à exister au-delà d’eux-mêmes, en proposant en leurs murs des contenus, le plus souvent à finalités culturelles. Si des expositions ayant trait au monument lui-même et à son histoire, ou encore des musées d’histoire locale, voire d’art et traditions populaires (comme à Champlitte, etc), ont souvent été hébergés dans des monuments, la juxtaposition était davantage le fruit d’une opportunité que l’aboutissement d’une réflexion véritable. La recherche d’un projet culturel spécifique, qui prenne en compte pleinement le lieu lui-même, se fait jour dans nombre de réflexions actuelles.

Annonce

Université de Bourgogne, Dijon, amphithéâtre Guitton
Le 19 octobre 2007

Les lieux de patrimoine, particulièrement les monuments historiques, sont de plus en plus appelés à exister au-delà d’eux-mêmes, en proposant en leurs murs des contenus, le plus souvent à finalités culturelles. Si des expositions ayant trait au monument lui-même et à son histoire, ou encore des musées d’histoire locale, voire d’art et traditions populaires (comme à Champlitte, etc), ont souvent été hébergés dans des monuments, la juxtaposition était davantage le fruit d’une opportunité que l’aboutissement d’une réflexion véritable. La recherche d’un projet culturel spécifique, qui prenne en compte pleinement le lieu lui-même, se fait jour dans nombre de réflexions actuelles. Valorisation du site pour lui-même ou écrin doré pour le développement d’un projet culturel d’une nature différente, le monument peut faire obstacle au contenu, mais l’inverse peut également se produire quand le contenu risque de faire oublier le lieu. Écrin ou écran, un rapport dialectique entre le monument et ce qu’il recèle est une des questions que pose tout projet culturel déployé dans un lieu de patrimoine.

Comment mettre en concordance les deux projets, celui de la valorisation du lieu et celui de l’expression d’une dimension qui, parfois en synergie avec lui, est toutefois susceptible de dépasser le cadre du monument ? Cette journée appuiera son analyse à partir d’études de cas, en examinant des projets culturels inscrits plus particulièrement dans des châteaux. Volontairement un choix de lieux aux orientations différentes sera présenté pour inviter à un dialogue sur les possibles. Les méthodologies mises en œuvre pour le développement d’un projet, les conditions nécessaires, les obstacles rencontrés, les problématiques spécifiques liées au développement d’un projet culturel dans le cadre d’un monument historique, les techniques de médiations pour faire se rencontrer ou au contraire distinguer les deux dimensions, seront quelques-unes des questions abordées lors de ce séminaire de recherche.

Organisation et animation de la journée : Claude Patriat, Philippe Poirrier, Françoise Fortunet, Serge Chaumier

Matin (9h45-13h) : Ouverture de la journée : Cadrage socio-historique des politiques conduites pour les monuments historiques

par Philippe Poirrier (Ub). Administrer, valoriser et développer, quelles approches pour un lieu ? étude de cas

- Anne Meillon, directrice de la régie départementale des châteaux de la Drôme, (Château des Adhémar, Château de Grignan)

- Paul-Hervé Parsy, administrateur, conservateur des collections du Château d’Oiron (Deux Dèvres)

- Marie-Hélène Jouzeau, conservateur en chef du Patrimoine, directrice du Château des Ducs de Bretagne, directrice-adjointe de la SEM Nantes culture&patrimoine, pilote de l'ensemble du programme de restauration et d'aménagement du Château des Ducs de Bretagne à Nantes

- Raphael Merllié, L’événementiel en Château : exemple du Domaine de Chamarande (Essonne)

- Marie-Cécile Tomasina, Le parcours spectacle du Château d’Auvers-sur-Oise

Pause déjeuner

Après midi (14h30-18h00) : En amont : Mettre en place un projet ou un nouveau projet dans un site

- Jean-Michel Tobelem, (agence Option Culture), Conduire un projet : critères de réussite et écueils, à partir d’une analyse comparée

- Matthieu Pinette, le développement d’un projet culturel au sein du château de Germolles (Bourgogne)

- Delphine Brunel, Le château du Haut-Koenigsbourg : quel projet pour l’avenir ?

- Xavier Douroux, un projet pour Châteauneuf : propositions

Discussions

Conclusion de la journée : quelle perspective pour les projets culturels dans les lieux de patrimoine ? par Claude Patriat (Ub).

INSCRIPTION : Le séminaire est ouvert à tout public, cependant pour les personnes non étudiantes à l’université de Bourgogne, une inscription préalable est demandée (par courriel).

RENSEIGNEMENTS : Serge Chaumier , IUP Denis Diderot, serge.chaumier@u-bourgogne.fr Philippe Poirrier, Centre Georges Chevrier-MSH Dijon, ppoirrie@club-internet.fr

Lieux

  • Université de Bourgogne - Amphithéâtre Guitton
    Dijon, France

Dates

  • vendredi 19 octobre 2007

Mots-clés

  • politiques culturelles, patrimoines, châteaux

Contacts

  • Philippe Poirrier
    courriel : philippe [dot] poirrier [at] u-bourgogne [dot] fr

Source de l'information

  • Jean-Marc Bourgeon
    courriel : jean-marc [dot] bourgeon [at] u-bourgogne [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Le développement des projets culturels dans les lieux de patrimoines », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 29 août 2007, http://calenda.org/193423