AccueilGéographie(s) rurale(s) en question(s)

Géographie(s) rurale(s) en question(s)

Appel à contributions pour Géocarrefour-Call for Papers for Geocarrefour

*  *  *

Publié le samedi 01 septembre 2007 par Delphine Cavallo

Résumé

Ce numéro de la revue Géocarrefour se propose donc d’explorer les questionnements théoriques, épistémologiques et méthodologiques de la géographie rurale d’aujourd’hui. Les principaux thèmes sur lesquels des contributions sont attendues (sans exclusive) sont : 1) la question des dynamiques économiques et de l'emploi rural; 2) les différenciations sociales au sein de la population rurale; 3) la question des seuils (de densité et d’équipement), de distance, d’éloignement et d’accessibilité peut permettre de questionner et de préciser l’objet géographique ‘rural’. Le rural est-il encore une catégorie d’espace pertinente, en termes scientifique et praxéologique ?

Annonce

Appel à contribution pour un numéro thématique de Géocarrefour
Call for paper for a thematic issue of Geocarrefour

Géographie(s) rurale(s) en question(s)
Re-assessing rural geography

(English version : see below)

Coordonné par Emmanuelle Bonerandi et Olivier Deslondes

Les urbains gagnent la campagne. Les raisons en sont multiples : réponse à la pression et au renchérissement de l’immobilier urbain, destination touristique ou récréative, recherche de calme, d’air pur ou de nouvelles sociabilités ; la fréquence variable : installation durable, séjour plus ou moins régulier, fréquentation ponctuelle. Cette reconquête des campagnes modifie profondément la relation qu’entretiennent espaces et sociétés rurales, révélant la multifonctionnalité du rural.

Ce contexte général, largement partagé par les pays développés, interroge frontalement l’un des champs thématiques fondateurs de la géographie qu’est la géographie rurale, à la fois dans ses objets, ses méthodes et ses objectifs. Il complique la tâche des géographes habitués à raisonner par catégories spatiales, et plus encore celle des géographes ruralistes, dont l’objet attitré devient plus flou au moment paradoxal où le rural et la ruralité connaissent un franc succès en tant qu’objet de consommation et objet scientifique, donc objet d’enjeux, voire de conflits.

Deux questions se posent alors : qu’est-ce que le rural ? Sur quel objet travaillons-nous ? Sur des acteurs et des logiques sociales composant, au gré de leurs débats et de leurs actions, des territoires aux contours encore flous ? ou encore, malgré tout, sur un type d’espace spécifique par sa physionomie, ses ressources, ses activités, son mode de développement ?

A quoi renvoie donc le souci de se réclamer de la géographie rurale à l’heure où espaces, sociétés et territoires vivent dans l’ombre portée de la ville, et plus globalement de la métropolisation ? Peut-on encore considérer qu’il existe une spécificité des études rurales en géographie ? Y a-t-il encore une place pour le rural dans les travaux de géographie ? Qu’est-ce qu’être ruraliste aujourd’hui ?

Ce numéro de la revue Géocarrefour se propose donc d’explorer les questionnements théoriques, épistémologiques et méthodologiques de la géographie rurale d’aujourd’hui. Le pluriel du titre invite à la fois à situer la géographie rurale au sein des champs disciplinaires élargis de la géographie et à dégager les questions nouvelles que pose la géographie rurale à la compréhension de l’espace des sociétés.

L’objectif premier de ce numéro est de dresser un état des lieux de la géographie rurale d’aujourd’hui, de ses évolutions, de ses fondamentaux et de ses changements de paradigmes. Nous ne privilégions aucune entrée particulière de prime abord ; les entrées spatiale, sociale, économique ou politique pourront être retenues.

Cependant, il nous semble que certains thèmes pourraient permettre d’approfondir la question en liaison avec l’interrogation générale. Nous en proposons ici trois à la réflexion.

  • Si la fonction résidentielle des espaces ruraux est bien connue, et étudiée, qu’en est-il des dynamiques économiques ? Quelle image peut-on tirer de l’emploi en milieu rural ? Quelles en sont les trajectoires ? Enregistre-t-il lui aussi de profondes recompositions ? Peut-on établir des liens entre l’arrivée de nouvelles populations et les évolutions en termes d’emploi, notamment de services ?
  • L’arrivée de nouvelles populations est spatialement différenciée : quels en sont les effets en termes de distribution sociale, voit-on surgir ou se développer des processus d’inégalités, de paupérisation ou d’exclusion, ce qui interrogerait l’idéal-type de cohésion locale souvent dévolu aux communautés rurales ?
  • Plus classiquement, une réflexion sur la question des seuils (de densité et d’équipement), de distance, d’éloignement et d’accessibilité peut permettre de questionner et de préciser l’objet géographique ‘rural’. Le rural est-il encore une catégorie d’espace pertinente, en termes scientifique et praxéologique ?

D’autres thèmes peuvent être acceptés à condition qu’ils prennent part à une réflexion générale sur la géographie rurale dans ses questionnements. Les articles à base d’études de cas peuvent être retenus à condition qu’ils repositionnent ou réinterrogent les fondements de la géographie rurale.

Afin de circonscrire le numéro à un contexte général partagé et comparable, les responsables du numéro ont fait le choix de limiter les contributions à l’Europe (dans son acceptation large, notamment Europe centrale et orientale) et à l’Amérique du Nord (nous pensons notamment aux contributions canadiennes).

Ils encouragent vivement les auteurs étrangers, y compris non francophones, à soumettre des propositions en anglais, qui seront éventuellement publiées en anglais ou traduites.

Les personnes souhaitant proposer un article en informeront les responsables du numéro (Emmanuelle.Bonerandi@ens-lsh.fr; Olivier.Deslondes@univ-lyon2.fr) avec une copie à l’éditrice chargée du suivi (honegger@club-internet.fr).

Les articles seront envoyés aux mêmes personnes au plus tard le 15 décembre 2007. Ils seront alors examinés par deux évaluateurs anonymes désignés par le comité de rédaction. Les articles et leurs illustrations devront suivre les normes éditoriales de la revue, consultables sur le site www.geocarrefour.org .

Call for papers
Re-assessing rural geography

Urbanites spread to the countryside. This “reconquest” of the countryside is profoundly altering the relationship between rural spaces and societies, revealing the multiple functionalities of rural areas.

This general context, widely shared among developed countries, directly questions one of the thematic fields which founded geography: rural geography, in its objects, its methods and its objectives. It complexifies the work of geographers, who have been used to think within spatial categories. It is even truer for rural geographers, because their usual object becomes more fuzzy at the paradoxical moment when “the rural” and rurality experience great successes as object of consumption and of scientific enquiry.

The rural category should be questioned as well as in its construction and as a scientific object. Should we more consider actors and social logics or a type of space specific through its landscape, its resources, its activities, its mode of development? Again, is it possible to consider that there is a specificity of rural studies in geography?

This issue of Géocarrefour aims at investigating the theoretical, epistemological and methodological dimensions of present rural geography.

Contributions should focus, for instance, on

  • The job structure in rural areas. How is this structure evolving? Are there links between the arrival of new populations and the evolution in terms of employment, particularly in the service sector?
  • Spatial and social disparities: are processes of inequalities, impoverishment or exclusion increasing?
  • Density, distance, accessibility and levels of equipment can be analyzed.

Contributions should focus on Europe (including Central and Eastern Europe) and North America.

Submissions in English are welcome (published in English or translated)

Interested persons who would like to submit a paper can send a brief summary to the scientific editors.

Please send your paper to:

  • Emmanuelle Bonerandi (Emmanuelle.Bonerandi@ens-lsh.fr),
  • Olivier Deslondes (Olivier.Deslondes@univ-lyon2.fr) and
  • Anne Honegger (honegger@club-internet.fr)

Before December 15th, 2007

Submitted papers will be evaluated anonymously by two referees appointed by the Editorial Board.

Proposed articles and illustrations must comply with the instructions given to authors for texts and illustrations. For more information please refer to the following website: http://www.geocarrefour.org

Dates

  • samedi 15 décembre 2007

Mots-clés

  • géographie rurale, Europe, Amérique du Nord, épistémologie

Contacts

  • Emmanuelle Bonerandi
    courriel : Emmanuelle [dot] Bonerandi [at] ens-lsh [dot] fr
  • Olivier Deslondes
    courriel : Olivier [dot] Deslondes [at] univ-lyon2 [dot] fr
  • Anne Honegger
    courriel : honegger [at] club-internet [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Eric Verdeil
    courriel : eric [dot] verdeil [at] normalesup [dot] org

Pour citer cette annonce

« Géographie(s) rurale(s) en question(s) », Appel à contribution, Calenda, Publié le samedi 01 septembre 2007, http://calenda.org/193430