AccueilLes abbayes martiniennes en Europe

*  *  *

Publié le mercredi 12 septembre 2007 par Delphine Cavallo

Résumé

Le paysage monastique en Occident au IVe siècle fut lié, sans exclusive, à la personnalité de Martin de Tours : la fortune de la spiritualité martinienne, ses liens avec les grandes abbayes médiévales de Cluny ou Fleury et le devenir sur la longue période des abbayes martiniennes en France et en Europe sont autant de directions d'étude pour le colloque qui se tiendra à Tours en novembre 2008.

Annonce

Les abbayes martiniennes en Europe
Tours 7- 8 novembre 2008

Appel à communication

Les abbayes de Ligugé et de Marmoutier dans les banlieues de Poitiers et de Tours sont les lieux emblématiques de la spiritualité martinienne telle que son « inventeur » l'a fixée et développée. Marmoutier est devenue une abbaye rayonnante dont le réseau de prieurés est particulièrement développé et sans cesse agrandi. La précocité des établissements martiniens ne fait pas oublier Lérins dont il conviendra d'étudier les liens éventuels entretenus entre l'abbaye méridionale et celles de la zone ligérienne. L'avenir monastique occidentale se tourne également vers les réseaux irlandais puis fleurisiens et clunisiens ; quelles relations ces abbayes entretiennent-elles avec le vieux réseau martinien ?
Archéologues, historiens du religieux mais aussi des phénomènes sociaux et économiques, sont conviés à une rencontre pour dégager autant que possible les liens et les apports personnels de l'abbaye martinienne.

On peut évoquer quelques grandes directions de réflexion, bien évidemment non limitatives : comment les premières abbayes se sont définies face ou à côté de Lérins puis plus tard des autres réseaux : y a-t-il une spiritualité ou un mode de vie particulier qui définisse l'abbaye martinienne ?
L'implantation des abbayes, leur influence, leur réseau, notamment Marmoutier, obéit-il à une logique proche du réseau clunisien ou irlandais ?
Y a t-il entre tous ces lieux de vie et de prière existence de liens intellectuels, de formation économique ou culturelle ?
Le devenir de ces abbayes sur la longue période doit aussi être interrogé, y -a-t-il eu sauvegarde et pourquoi ? Ou au contraire, quelles sont les manières de disparaître ou de renaître pour tous ces lieux emblématiques ? Et maintenant, où en sommes nous ?
Les historiens antiquisants, médiévistes, modernistes et contemporainistes sont donc invités à se pencher sur ces réseaux pour essayer de les reconstituer, dans leur épaisseur chronologique, dans leurs dimensions géographiques, dans leur survie et leur disparition.

Il va de soi que la priorité sera donnée, lors de la sélection des contributions, à celles qui permettent de constituer des ateliers, ou parties d'ateliers, cohérentes.

Les propositions de communication, accompagnées d'un résumé de 300 mots maximum, sont à adresser, avant le 30 novembre 2007, à Christine Bousquet-Labouérie:
christinebousquet@gmail.com/ christine.bousquet@univ-tours.fr
ou à Bruno Judic, bruno.judic@univ-tours.fr

Martinian abbeys in Europe

An international Conference organized by the University of Tours, France, in November 2008.

Call for papers

The abbeys of Ligugé, near Poitiers, and Marmoutier, near Tours, are two landmarks of Martinian spirituality, as originally prescribed and developed by the Saint himself. Marmoutier eventually became the centre of a continuously expanded network of priories. However, Martinian abbeys can not be studied on their own: what links did they develop with the slightly older abbey of Lerins, in the South of France, or with the Irish, Fleurisian and Clunisian establishments which developed subsequently?
Archaeologists, historians of religion, but also of social and economic phenomena are invited to an International Conference which aims at putting Martinian monachism in context, and studying its links with, and impact on, other brands of monachism.

The following is a non-limitative list of possible topics: how did the first Martinian abbeys define themselves in relation with Lerins, or the other, later, orders? Can the Martinian Abbey be defined by a particular kind of spirituality, or way of life? Were these abbeys settled, and did they develop their influence, their networks, according to a logic akin to those of the Irish, or Clunisian, monarchism? Were there any intellectual, economical or cultural links between these places of prayer and worship? It would also be interesting to study these abbeys over the long term: which ones were saved, and why? Or what have been their ways of disappearing? Did they disappear to reappear elsewhere? What is the situation now?
We invite medievalists, early-modern and modern historians to proceed to a 'thick' study of these abbeys, in all their rich diversity.

It is understood that the selection process will give priority to proposals which allow the organization of thematically homogenous workshops.

To submit a paper, please send a 300-word abstract (maximum), before November 30, 2007, to Christine Bousquet-Labouérie (christinebousquet@gmail.com/ christine.bousquet@univ-tours.fr) or to Bruno Judic (bruno.judic@univ-tours.fr).

Lieux

  • Université François Rabelais
    Tours, France

Dates

  • vendredi 30 novembre 2007

Mots-clés

  • Marmoutier, Lérins, Ligugé, Irlande, abbaye, spirituralité, économie monastique

Contacts

  • Christine Bousquet
    courriel : christinebousquet [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Christine Bousquet
    courriel : christinebousquet [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Les abbayes martiniennes en Europe », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 12 septembre 2007, http://calenda.org/193474