AccueilLa relation de crédit : une histoire de longue durée

*  *  *

Publié le mardi 25 septembre 2007 par Raphaëlle Daudé

Résumé

Si la relation marchande a suscité de nombreux travaux, la transaction à crédit représente un terrain moins exploré. Il s’agit donc pour nous de réfléchir aux formes qu’a pu revêtir cette relation particulière, dans une histoire de longue durée. Le parti pris de cet atelier de travail est de centrer la réflexion sur la « relation », donc d’appréhender autant que possible ensemble la dimension sociale ET la dimension économique des liens qui se tissent dans la transaction.

Annonce

La relation de crédit : une histoire de longue durée

Séminaire organisé par Claire Lemercier et Claire Zalc, chargées de recherche au CNRS (IHMC) - Claire.Lemercier@ens.fr, Claire.Zalc@ens.fr

Paris - Salle de réunion de l’IHMC à l’ENS (45, rue d’Ulm, escalier D, 3e étage), de 14 h à 17 h.

Lancé en 2006-2007, ce séminaire regroupe des historiens de toutes périodes et des spécialistes d’autres sciences sociales (économie, gestion, sociologie, anthropologie) autour de la discussion collective de textes centrés sur la relation de crédit. Outre ces textes envoyés avant les séances, les participants du séminaire ont accès à un site web coopératif qui permet notamment d’échanger des références bibliographiques. Le séminaire est ouvert à toutes les personnes intéressées par sa thématique, quel que soit leur niveau académique.

Si la relation marchande a suscité de nombreux travaux, la transaction à crédit représente un terrain moins exploré. Il s’agit donc pour nous de réfléchir aux formes qu’a pu revêtir cette relation particulière, dans une histoire de longue durée. Le premier parti pris de cet atelier de travail est de centrer la réflexion sur la « relation », donc d’appréhender autant que possible ensemble la dimension sociale ET la dimension économique des liens qui se tissent dans la transaction. Nous souhaitons aborder le crédit sous l’angle de la transaction qui met aux prises deux ensembles d’acteurs, les créanciers et les débiteurs, d’ailleurs susceptibles d’échanger leurs rôles, voire de les tenir simultanément. Mener la réflexion à partir de la relation de crédit, autrement dit penser ensemble celui qui fait et celui à qui on fait crédit, ouvre sur une histoire des sociabilités et des dépendances. C’est donc le moyen de cerner des espaces d’interconnaissance, d’en explorer les ressorts – économiques, sociaux, juridiques – et d’en préciser les dimensions spatiales, sans se contenter d’en constater l’existence. Confiance, dépendance, domination, réciprocité, peuvent influencer ou gouverner, à des degrés divers, la relation de crédit. Et l’étude des procédures de garantie aussi bien que celle des conflits engagés autour de la transaction à terme doit permettre de comprendre la construction sociale de ces notions.

Pour en savoir plus sur le projet du séminaire, voir le programme de l’an dernier.

Pour être inscrit(e) sur la liste de diffusion du séminaire et recevoir les textes avant chaque séance, écrire aux organisatrices.


Attention : programme modifié en raison des difficultés de transport

Lundi 26 novembre 2007 (séance initialement prévue le 19 novembre) : Les formalisations du crédit

  • Natacha Coquery : « Le crédit des boutiquiers parisiens de luxe et demi-luxe au XVIIIe siècle : une formalisation réinterprétée »
  • Alessandro Stanziani : « La valorisation du capital intangible : le nantissement du fonds de commerce, xixe-xxe siècles »

Lundi 21 janvier 2008 : Le crédit dans le monde rural

  • François Lerouxel : « La bibliothèque des acquêts en Egypte romaine » (texte reporté depuis la première séance initiale)
  • François Menant : « Le crédit médiéval, entre intérêt et solidarité, entre oral et écrit, d'après quelques documents italiens des XIIe-XIIIe siècles »
  • Laurence Fontaine : « Les paysans et les logiques de la dette dans l'Europe préindustrielle »
  • Céline Bessière : « Crédit et famille. Pistes de recherche à partir d'une enquête ethnographique sur les exploitations viticoles de la région de Cognac (1997-2006) »

Lundi 17 mars 2008 : Crédit et hiérarchies sociales

  • Julie Mayade-Claustre : « Obliger les corps : un crédit populaire à la fin du Moyen Âge »
  • Nadège Vézinat : « Les enjeux du crédit, ou pourquoi le crédit immobilier est le seul dont dispose la Poste (1953-2006) »
  • Xavier Roux : « Demander le crédit, le vendre, l'accorder, le refuser : les interactions entre la clientèle « moyen-bas de gamme » d'une banque et les conseillers commerciaux à la fin des années 1990 »
  • Discutant : Jean-Pierre Hassoun

Lundi 19 mai 2008 : Les représentations du crédit

  • Sylvain Piron : « L’usure au Moyen Age : dimensions théologiques et politiques »
  • Pierre Gervais : « Crédit et profit marchand au XVIIIe siècle : entre choix rationnel et pratique sociale »
  • Discutant : Jean Andreau

Lieux

  • Salle de réunion de l’IHMC à l’ENS (45, rue d’Ulm, escalier D, 3e étage)
    Paris, France

Dates

  • vendredi 19 octobre 2007
  • lundi 21 janvier 2008
  • lundi 17 mars 2008
  • lundi 19 mai 2008

Mots-clés

  • crédit

Contacts

  • Claire Zalc
    courriel : claire [dot] zalc [at] ens [dot] fr
  • Claire Lemercier
    courriel : claire [dot] lemercier [at] sciencespo [dot] fr

Source de l'information

  • Claire Lemercier
    courriel : claire [dot] lemercier [at] sciencespo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La relation de crédit : une histoire de longue durée », Séminaire, Calenda, Publié le mardi 25 septembre 2007, http://calenda.org/193554