AccueilLa pratique du portrait en France (1789-1820) : archives et documents

La pratique du portrait en France (1789-1820) : archives et documents

Journée d’étude organisée par l’INHA et le LARHRA

*  *  *

Publié le jeudi 27 septembre 2007 par Delphine Cavallo

Résumé

Cette journée d’étude a pour objectif de préciser les contextes de production et de réception du portrait peint en France entre 1789 et 1830. Chaque démonstration trouvera son point de départ dans l’examen de pièces d’archives : correspondances privées (lettres, notes, indications consignées par l’artiste lors de l’exécution d’une commande, livrets de comptes), documents administratifs ou encore écrits théoriques.

Annonce

La pratique du portrait en France (1789-1820) : archives et documents 

Journée d’étude organisée par l’INHA (programme Archive de l’art de l’époque contemporaine) et le LARHRA (Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes, CNRS-UMR5190)

Le 18 octobre 2007 à l'Institut national d'histoire de l'art (Paris)

Coordonnée par Cyril Lécosse (chargé d’études et de recherche-INHA), cette journée d’étude a pour objectif de préciser les contextes de production et de réception du portrait peint en France entre 1789 et 1830. Chaque démonstration trouvera son point de départ dans l’examen de pièces d’archives : correspondances privées (lettres, notes, indications consignées par l’artiste lors de l’exécution d’une commande, livrets de comptes), documents administratifs ou encore écrits théoriques.

La période retenue (1789-1820) constitue une ère d’importantes mutations culturelles, politiques, économiques et sociales. Les événements qui bouleversent la France au cours de ces années ont profondément marqué le genre du portrait, qui connaît un engouement sans précédent autour de 1800. Cette promotion suscite de nombreux débats critiques qui amènent à réviser la notion de hiérarchie des genres. Ainsi se révèle une situation paradoxale qui, tout en postulant l’infériorité du portrait au regard de l’histoire, réserve à ses pratiquants une place plus importante que jamais. L’avènement sous le Directoire d’une nouvelle élite culturelle et financière, soucieuse de reconnaissance, explique en partie cet essor qui se confirme durant le Consulat, l’Empire et la Restauration. Il y a donc, entre le portrait et l’époque, un nouveau rapport d’urgence qu’il s’agit d’expliciter. À la fois révélateur et déformant, le portrait pointe les valeurs et les goûts de la société bourgeoise, souligne ses contraintes et marque ses contradictions. Suite dialectique de cette importance accrue du portrait, les pratiques et les ambitions des artistes sont redéfinies.

Programme  

Matin

10h00 Ouverture.

Introduction de Richard Leeman (conseiller scientifique, INHA) et de Philippe Bordes (directeur des études et de la recherche, INHA)

Modérateur : Cyril Lécosse (INHA, Paris)

10h15 Jean-Pierre Cuzin (INHA, Paris)
Signatures, inscriptions et dates sur quelques portraits de F.-A. Vincent

10h45 Philippe Bordes (INHA, Paris - Lyon 2)
J-L. David et ses portraits au Salon de 1795 : deux lettres au sculpteur J-J. Espercieux

Pause

11h15 Carole Blumenfeld (INHA, Paris - Lille)
Les portraits en série à la veille de la Révolution

11h45 Sylvain Bellenger (INHA, Paris)
La perte du sujet : deux portraits par A.-L. Girodet

Après-midi

Modérateur : Philippe Bordes (INHA, Paris - Lyon 2)

14h00 Cyril Lécosse (INHA, Paris - Lyon 2)
J.-B. Isabey et la commande impériale : un éclairage sur la politique des présents diplomatiques

14h30 Alain Pougetoux (conservateur du musée des châteaux de la Malmaison et de Bois-Préau)
Portrait ou scène d'histoire - une effigie contestée de Napoléon

Pause 

15h15 Mehdi Korchane (docteur en histoire de l’art)
P.-N. Guérin et Chateaubriand : remarques sur un portrait méconnu

15h45 Marie-Claude Chaudonneret (CNRS-Centre Chastel)
Quelques réflexions autour de la production de portraits sous la Restauration

16h15 Discussion

Lieux

  • Institut national d'histoire de l'art, 6, rue des Petits-Champs, salle Vasari
    Paris, France

Dates

  • jeudi 18 octobre 2007

Mots-clés

  • portrait, Révolution, Empire, Restauration, société, artiste, archives

Contacts

  • Cyril Lécosse
    courriel : cyril [dot] lecosse [at] unil [dot] ch
  • Lucie Champagnac
    courriel : lucie [dot] champagnac [at] inha [dot] fr

Source de l'information

  • Cyril Lécosse
    courriel : cyril [dot] lecosse [at] unil [dot] ch

Pour citer cette annonce

« La pratique du portrait en France (1789-1820) : archives et documents », Journée d'étude, Calenda, Publié le jeudi 27 septembre 2007, http://calenda.org/193566