AccueilGéopolitique et géoéconomie du pétrole en Afrique centrale - Enjeux N° 35 (avril- juin 2008)

Géopolitique et géoéconomie du pétrole en Afrique centrale - Enjeux N° 35 (avril- juin 2008)

Publication de la Fondation paul Ango Ela (FPAE) de géopolitique en Afrique centrale

*  *  *

Publié le vendredi 28 septembre 2007 par Raphaëlle Daudé

Résumé

Appel à contribution pour Enjeux n°35 : « Géopolitique et géoéconomie du pétrole en Afrique centrale (avril- juin 2008) » Les pays d'Afrique centrale, producteurs de pétrole ont bénéficié de l'intérêt stratégique croissant que les grandes puissances étatiques et industrielles de la globalisation accordent à l'Afrique pétrolière. La région d'Afrique centrale est en effet l'une des zones constitutives de l'arc pétrolier du golfe de Guinée, situé dans le domaine maritime de l'atlantique du centre sud. Avec l'arrivée de nouveaux pays producteurs très prometteurs, comme la Guinée équatoriale et Sao Tomé, l'Afrique centrale demeure l'une des places fortes dans l'exploitation et l'exploration pétrolière au sud du sahara.

Annonce

Appel à contribution pour Enjeux n° 35 : « Géopolitique et géoéconomie du pétrole en Afrique centrale »

(avril- juin 2008)
Publié par la FPAE

Les pays d'Afrique centrale, producteurs de pétrole ont bénéficié de l'intérêt stratégique croissant que les grandes puissances étatiques et industrielles de la globalisation accordent à l'Afrique pétrolière.

La région d'Afrique centrale est en effet l'une des zones constitutives de l'arc pétrolier du golfe de Guinée, situé dans le domaine maritime de l'atlantique du centre sud. Avec l'arrivée de nouveaux pays producteurs très prometteurs, comme la Guinée équatoriale et Sao Tomé, l'Afrique centrale demeure l'une des places fortes dans l'exploitation et l'exploration pétrolière au sud du sahara.

Il s'agit d'analyser les dynamiques géopolitiques et géoéconomiques, liées à la cartographie de l'or noir en Afrique centrale. Le pétrole en fait-il une région bénie de dieux ou plutôt une région maudite ?

La gouvernance pétrolière est au cœur des stratégies de pouvoir de production et d'échanges de l'or noir dans les pays d'Afrique centrale. Il importe d'analyser le caractère ambivalent de la ressource pétrolière telle qu'elle apparaît dans la construction politique et économique des Etats de la sous-région. Alors que le pétrole aurait pu être un précieux instrument de croissance et de développement, cette ressource pourtant génératrice de revenus considérables, suscite des processus de déstabilisation et de désorganisation des Etats et des sociétés d'Afrique centrale. Il convient d'examiner comment ces dynamiques de mise en crise des sociétés locales peuvent être régulées et résorbées pour que le pétrole soit effectivement réapproprié par les sociétés nationales.

Etudier la géopolitique et la géoéconomie du pétrole en Afrique centrale revient à examiner la part respective des processus de la globalisation, de l'intégration continentale ou sous-régionale ainsi que de l'émancipation nationale.

Il s'agit enfin d'ouvrir des perspectives sur un rééquilibrage et un recadrage des stratégies politiques et économiques de gestion pétrolière envisagées dans le sens d'un approfondissement du développement et de la croissance des Etats et sociétés de la sous région.

Axes possibles :

  • Les politiques du pétrole : stratégies d'exploitation et d'exploration pétrolière
  • Le pétrole comme secteur de production confronté aux exigences de bonne gouvernance politique et économique
  • La ressource pétrolière comme instrument de consolidation socio-économique et géoéconomique
  • Le pétrole comme ressource de politique de rente et de prébende : un facteur opposé à la rationalisation politique et économique des sociétés d'Afrique centrale
  • La place du pétrole dans les conflits armés en Afrique centrale
  • Les perspectives d'une gouvernance sous-régionale intégrée du pétrole en Afrique centrale
Enjeux est un bulletin trimestriel d’analyses géopolitiques pour l’Afrique centrale, publié par la Fondation Paul Ango Ela (FPAE) de géopolitique en Afrique centrale, située à Yaoundé au Cameroun. Il a pour objectifs principaux l’analyse des rapports de forces en Afrique centrale et de fournir des éléments de réflexion à l’usage des décideurs et des universitaires.

Enjeux a l’ambition de créer des liens entre les pays de la sous-région en favorisant les échanges d’expériences, de ressources humaines afin de participer à une intégration régionale effective.

Le comité de rédaction se réserve le droit d'émettre des remarques sur les articles ou de suggérer quelques modifications en fonction de la ligne éditoriale. Les textes sont attendus par adressage électronique (fpae@globalnet.cm) avant le 10 février 2008.

Chaque numéro d'Enjeux est consacré à un dossier spécifique.

Dossier

- Les articles du dossier, spécifique à chaque numéro, constituent l’essentiel du bulletin. Les analyses pertinentes et synthétiques favorisent l’objectivité, s'appuient sur des données précises et définies dans l'espace, permettant ainsi de dégager des lignes de fond, s’éloignant par-là du conjoncturel et de sa qualité périssable ainsi que des jugements péremptoires ou moraux. Les articles du dossier définissent des perspectives d'évolution ou des risques. Enjeux s’attache donc au moyen terme.

- Textes du dossier : Deux tailles de textes sont possibles : 15 000 signes ou 25 000 signes (espaces compris), plus ou moins 10%.

Présentation de l’auteur : par « Prénom NOM, spécialité, institut(s) de rattachement, ville, pays (de résidence). »

Format : Times New Roman, 12, justifié

Mise en page

- Titre de l’article : en lettres capitales, gras, Times New Roman, 12
- Titres de chapitres : en minuscules, gras, Times New Roman, 12, centré
Saut d’une ligne avant, une ligne après le titre.
- Sous-titres : en minuscules, italique, Times New Roman, 12, centré
Saut d’une ligne avant, une ligne après le sous-titre.
- Texte : Times New Roman, 12, justifié, interligne simple, aucun alinéa
Noms propres en minuscules, usage restreint des majuscules pour les noms communs (exemples : gouvernement, ministre, pays pauvres très endettés)
- Prévoir l’illustration du texte dès la rédaction : cartes, graphiques, photos, etc., avec l’indication de leurs sources.
- Les termes techniques ou les références historiques peuvent faire l’objet d’encadré(s) insérés dans le texte.
- Notes : en fin de texte, Times New Roman, 10
Appels notes de fin de texte : en exposant

Indications bibliographiques

Les indications bibliographiques sont sommaires et ne doivent pas excéder 15 références.

- Monographie : Nom, Prénom, Titre de l’ouvrage, Lieu de publication, Éditeur, Année.

- Périodique : Nom, Prénom, « Titre de l’article en italique », Titre du périodique Volume, Numéro, Date de publication, numéro de page de début-numéro de page de fin.

- Internet : Nom, Prénom (ou en cas d’absence, le titre du site web). « Titre du document [si disponible] » Titre du site Web. Date de la dernière mise à jour ou date de la publication dans Internet. Date de consultation .

Lieux

  • Yaoundé (Cameroun)
    Yaoundé, Cameroun

Dates

  • dimanche 10 février 2008

Mots-clés

  • pétrole, afrique centrale, golfe de Guinée, puissance, resources naturelles

Contacts

  • Kalliopi Ango Ela
    courriel : fpae [at] globalnet [dot] cm

URLS de référence

Source de l'information

  • Kalliopi Ango Ela
    courriel : fpae [at] globalnet [dot] cm

Pour citer cette annonce

« Géopolitique et géoéconomie du pétrole en Afrique centrale - Enjeux N° 35 (avril- juin 2008) », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 28 septembre 2007, http://calenda.org/193574