AccueilParler(s) d'enfance(s)

Parler(s) d'enfance(s)

Que dit aujourd'hui la psychanalyse de l'enfance ?

*  *  *

Publié le mercredi 03 octobre 2007 par Raphaëlle Daudé

Résumé

La psychanalyse réarticule l’enfant et l’enfance comme période de la vie dans un discours. L’enfant est un sujet à part entière affronté à un réel – dont les émois sexuels et la rencontre amoureuse sont des formes contingentes. La clinique psychanalytique précisément a pour tâche de repérer comment chaque enfant fait réponse à ce réel par un bricolage spécifique hors des modèles formatés où le discours du maître veut avoir le dernier mot. Faut-il encore que sa parole soit entendue et que les effets de jouissance qu’elle entraine (dans le corps, la pensée) ne soient pas méconnus. A ce point, le psychanalyste, à l’Ecole de Freud et de Lacan, est attendu. Les exposés prévus, à partir de cas cliniques, feront le pari de la cure analytique pour que parler(s) d’enfances(s) ne soit pas une vaine formule.

Annonce

PARLER(S) D’ENFANCE(S)

Que dit aujourd’hui la psychanalyse de l’enfance ?

Organisé par Gérard Laniez pour le CCAS de La Rochelle,

en collaboration avec Hervé Castanet,

Mercredi 5 décembre 2007
Salon de  l’Hôtel Mercure Océanide, quai Louis Prunier 

La découverte freudienne a fait historiquement scandale à propos de l’enfance pensée comme un paradis d’où tout réel était exclu. On a souvent réduit ce scandale à l’affirmation d’une sexualité infantile dont la psychanalyse, à son orée, a délinéé les enjeux pour chaque sujet. Mais le véritable scandale est ailleurs. Une vérité bien plus intolérable s’y fait jour : la sexualité n’est pas naturelle pour le petit d’homme, pour celui qui parle. Elle dépend d’une machinerie mentale, d’une fiction inconsciente où les signifiants se nouent à des bouts de jouissance irréductibles où le corps est engagé. C’est la découverte de la phrase jouie qu’est le fantasme et qui dénaturalise la sexualité (= toute sexualité) qui est intolérable  - beaucoup plus que les pratiques sexuelles précoces perverses polymorphes.

Le complexe d’Œdipe freudien est une première modalité symbolique de faire réponse aux formes de la rencontre avec ce réel – de lui donner statut de question. Garçons et filles s’y confrontent, mais ni y entrent ni en sortent de la même façon. Une clinique différentielle pour la névrose et la perversion trouve sa logique. Quand l’Œdipe fait défaut, la psychose affirme un réel obscène qui se déchaîne laissant le sujet face à l’énigme qui demeure telle.

La psychanalyse réarticule l’enfant et l’enfance comme période de la vie dans un discours. L’enfant est un sujet à part entière affronté à un réel – dont les émois sexuels et la rencontre amoureuse sont des formes contingentes. La clinique psychanalytique précisément a pour tâche de repérer comment chaque enfant fait réponse à ce réel par un bricolage spécifique hors des modèles formatés où le discours du maître veut avoir le dernier mot. Faut-il encore que sa parole soit entendue et que les effets de jouissance qu’elle entraîne (dans le corps, la
pensée) ne soient pas méconnus. A ce point, le psychanalyste, à l’Ecole de Freud et de Lacan, est attendu.

Les exposés prévus, à partir de cas cliniques, feront le pari de la cure analytique pour que parler(s) d’enfances(s) ne soit pas une vaine formule.

Hervé Castanet

Matinée

9h00 – 9h30 : Présentation par Gérard Laniez et Hervé Castanet

9h30 – 10h15

« De la pratique psychanalytique avec les enfants »
Jean-Louis Gault, psychiatre et psychanalyste à Nantes, membre de l’Ecole de la cause freudienne et de l’Association mondiale de psychanalyse.

10h15 – 11h00

« Souvenirs d'enfance et embrouilles du corps »
Christiane Alberti, maître de conférences au département de psychanalyse de l'université Paris VIII, psychanalyste à Toulouse, membre de l'Ecole de la Cause freudienne et de l'Association Mondiale de Psychanalyse.

11h15 – 12h00

« Le Pubère où circule le sang de l'exil et d'un père. »
Philippe Lacadée, psychiatre et psychanalyste à Bordeaux, attaché au Centre de jour pour adolescents de La Demi-Lune d’Ornon (CHS de Cadillac), membre de l'Ecole de la Cause freudienne et de l'Association mondiale de psychanalyse. Il est vice président du Centre Interdisciplinaire sur l’Enfant (CIEN).

Après-midi

14h00 – 15h00

« L’enfant , le symptôme, l’hétéros »
ou « ce que nous apprend le petit Hans* sur sa propre phobie, et que vous n’avez jamais osé demander à Lacan »

* Freud (S.), Analyse d’une phobie chez un petit garçon de 5 ans (Le petit Hans), P.U.F., Paris, 1970, p. 93-198

Yves-Claude Stavy, psychiatre des Hôpitaux, chef de service à l’EPS de Ville-Evrard, psychanalyste à Paris, membre de l’Ecole de la Cause freudienne et le l’Association mondiale de psychanalyse

15h00 – 16h00

« Résonance et variations
Entre parents et enfants »
Yasmine Grasser, psychanalyste à Paris, membre de l’École de la Cause freudienne et de l’Association mondiale de psychanalyse, responsable de l’Unité-enfants du CPCT Chabrol (Centre psychanalytiques de consultations et traitements), Paris.

16h15 – 17h15

« L'inconscient c'est l'infantile » (S. Freud).
Hervé Castanet est professeur des Universités, psychanalyste à Marseille, membre de l’Ecole de la Cause freudienne et de l’association mondiale de psychanalyse.

 

Inscription au séminaire « Parler(s) d’enfance(s) »

Nom

Prénom

Adresse

Tel                                                          Courriel

Profession

sera présent(e) au séminaire du mercredi 5 décembre 2007 et joint un chèque de 15 euros, libellé à l’ordre de Monsieur le comptable du Trésor*.

sera présent(e) au séminaire du Mercredi 5 décembre 2007, réserve un exemplaire de l’ouvrage à paraître en mars 2008 suite aux travaux présentés et joint un chèque de 25 euros libellé à Monsieur le comptable du Trésor*.
(*) : Une facture vous sera adressée à l’issue du séminaire

Inscription à retourner au :
Secrétariat des Séminaires, direction des Ressources Humaines, Centre Communal d’Action Sociale, 31 rue Amelot – BP 536 – 17022 La Rochelle Cedex 1.

Renseignements :
Gérard Laniez, chargé de mission (05 46 35 21 49) – Dominique Figuié, secrétariat des séminaires (05 46 35 21 45).

Catégories

Lieux

  • hotel Mercure Océanide, quai Louis Prunier
    La Rochelle, France

Dates

  • mercredi 05 décembre 2007

Contacts

  • laniez Gérard
    courriel : himeros [at] wanadoo [dot] fr

Source de l'information

  • Gérard Laniez
    courriel : himeros [at] wanadoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Parler(s) d'enfance(s) », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 03 octobre 2007, http://calenda.org/193597