AccueilHistoire de la gendarmerie

Histoire de la gendarmerie

La gendarmerie, force urbaine du XVIIIe siècle à nos jours

*  *  *

Publié le vendredi 05 octobre 2007 par Raphaëlle Daudé

Résumé

Cette manifestation s'inscrit dans le renouveau et l'essor actuels de l'histoire sur les forces de l'ordre, en paticulier celle de la gendarmerie. L'histoire de cette force militaire de police n'est plus seulement cantonnée à la seule histoire militaire mais permet d'explorer l'histoire de l'Etat, celle de la société française, celle des déviances ou encore l'histoire des représentations. Cette réunion, associant historiens et sociologues, permettra de présenter le rôle, l'insertion, les pratiques et les missions de la gendarmerie dans les villes, aspect encore largement méconnu dans l'historiographie et qui rompt avec l'image d'une gendarmerie strictement rurale.

Annonce

Journée d'étude internationale "Histoire de la gendarmerie"

La gendarmerie, force urbaine du XVIIIe siècle à nos jours

Université Paris IV-Sorbonne
École doctorale Histoire moderne et contemporaine
Centre  d’histoire du XIXe siècle (Paris I – Paris  IV)
Société nationale Histoire et patrimoine de la Gendarmerie

8 novembre 2007  -  Palais du Luxembourg

Responsables scientifiques

Jean-Noël Luc et Georges Philippot

Comité scientifique

  • Pr. Livio Antonielli, Université de Milan
  • Marc Bergère, maître de conférences, Université Rennes II
  • Pr. Jean-François Chanet, Université Lille III
  • Pr. Clive Emsley, Open University, Grande-Bretagne
  • Pr. Jacques Frémeaux, Université Paris IV
  • Colonel Dominique Renault, chef du Département Gendarmerie (SHD)
  • Pr. Xavier Rousseaux, Université Louvain-la-Neuve - FNRS
  • Pr. Danielle Tartakowsky, Université Paris VIII

9h00 - Accueil par le général Georges Philippot, président de la SNHPG

9h05 - Ouverture par le général d’armée Guy Parayre, directeur général de la Gendarmerie nationale

9h15 - Introduction par Jean-Noël Luc, professeur à la Sorbonne

9h 30 - Intervention du sénateur Hubert Haenel

9h45 - 10 h20.  Gendarmes des villes ou gendarmes des champs ?

Président de séance : professeur Olivier Gohin, Université Paris II

À l’origine de l’enracinement urbain de la gendarmerie : la maréchaussée (Pascal Brouillet, docteur en histoire, chargé de cours à Paris I)
Pandore citadin ? Implantation et missions de la gendarmerie dans les villes du XIXe siècle (Aurélien Lignereux, docteur en histoire, assistant à l’Université de Savoie, et Arnaud-Dominique Houte, docteur en histoire, assistant à Paris IV)

10 h 20 – 11 h 20.  Les gendarmeries de la capitale

Président de séance : général d’armée (2s) Pierre JACQUET, ancien inspecteur général des Armées-Gendarmerie

  • Entre police de proximité et maintien de l'ordre : la garde républicaine à la Belle Époque (chef d’escadron Éric Dagnicourt, conservateur du Musée de la Gendarmerie)
  • « La plupart des Parisiens ignorent qu'il y a dans la Seine des gendarmes chargés de faire appliquer les lois » : les brigades de la compagnie de la Seine dans les années trente (Bernard Mouraz, adjoint au chef du service des études, Département Gendarmerie-SHD)

Discussion et pause

11 h 20  Une force publique complémentaire

Président de séance : professeur Olivier Forcade, Université d’Amiens

  • Une présence active mais oubliée : les gendarmes dans les villes de la Belle Époque (Laurent Lopez, doctorant, Université Paris IV - CESDIP)
  • La guardia civil et la ville (1844-1936) : des rapports problématiques pour l’image de l’institution (François Godicheau, maître de conférences, Bordeaux III)

13h45 – 14h30  Maintien de l’ordre et lutte anti-terroriste

Président de séance : François Dieu, maître de conférences, IEP de Toulouse

  • La gendarmerie mobile en 1968 (lieutenant-colonel Thierry Forest, commandant le groupe d'escadrons de gendarmerie mobile 1/1 du GBGM de Versailles-Satory)
  • La gendarmerie, instrument de la lutte anti-terroriste : l’engagement des gendarmes mobiles et des gendarmes départementaux à Paris à l’automne 1986 (lieutenant Benoît Haberbusch, docteur en histoire, Département Gendarmerie-SHD)

Discussion

14 h 30 h – 16 h.  Une force adaptée aux contextes péri-urbains

Présidente de séance : professeur Annie Fourcaut, directrice du Centre d’histoire sociale du XXe siècle (Paris I – CNRS)

L’état d’urgence ou l'exception en banlieue (professeur Olivier Gohin, Université Paris II)

  • L’action de la gendarmerie pendant la crise des banlieues en décembre 2005 (colonel Christian Chocquet, directeur du cabinet du DGGN)
  • Le gendarmes face aux populations périurbaines aujourd’hui (Olivier Cleach, sociologue, directeur du Groupe de recherche en sciences sociales d’Evreux)
  • « Comme des poissons dans l’eau » : les gendarmes de Rillieux-la-Pape, dans la banlieue lyonnaise, témoignage du lieutenant Guy Cavazza, commandant de brigade.
Discussion et pause

16 h Table ronde et débat

  • Antoine Mercie, journaliste, modérateur
  • Jean-Jacques Hyest, sénateur
  • Jean-Pierre Masseret, sénateur
  • François Dieu, politologue
  • Jean-Marc Denizot, général d’armée (2s) et ancien inspecteur général de la gendarmerie nationale
  • Georges Philippot, général (2s) et président de la SNHPG

Lieux

  • Palais du Luxembourg (Sénat)
    Paris, France

Dates

  • jeudi 08 novembre 2007

Mots-clés

  • gendarmerie, police, maintien de l'ordre, police judiciaire, violences urbaines

Contacts

  • Jean-Noël Luc
    courriel : jnoel [dot] luc [at] gmail [dot] com
  • Laurent Lopez
    courriel : laurentlopez8 [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Laurent Lopez
    courriel : laurentlopez8 [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Histoire de la gendarmerie », Journée d'étude, Calenda, Publié le vendredi 05 octobre 2007, http://calenda.org/193622