AccueilNouvelles figures de l'immigration en France et en Méditerranée

*  *  *

Publié le samedi 06 octobre 2007 par Raphaëlle Daudé

Résumé

Nouvelles figures de l'immigration, colloque proposé par le Cnam, la revue Hommes & Migrations et la Cité nationale de l'histoire de l'immigration. La question de l'immigration en France est rarement pensée autrement que sous l'angle des problèmes qu'elle pose, sociaux, politiques, culturels, etc. Ce colloque, en deux volets, veut dans une première partie déstigmatiser l'image trop souvent négative des jeunes d'origines étrangères en France et développe les stratégies de mobilités professionnelles qu'ils mettent en place pour échapper aux discriminations à l'emploi. La deuxième partie, fait le point sur les nouvelles figures de circulations migratoires, notamment entre la France et le Maghreb, à l'heure des politiques restrictives d’immigration en Europe.

Annonce

Colloque – 23 octobre 2007 - 9h00 17h30 au CNAM

A l'occasion de la parution de son dernier dossier coordonné par Mohamed Madoui, enseignant-chercheur au Cnam-Lise-Cnrs, la revue Hommes & Migrations, le Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) et la Cité nationale de l’histoire de l’immigration, organisent en partenariat un colloque sur le thème :

Mobilités et nouvelles formes de circulations migratoires en France et en Méditerranée

1 - La matinée est consacrée aux nouvelles figures de l'immigration en France :

L’actualité médiatique souligne ponctuellement les difficultés d'intégration des jeunes d’origine étrangère en France, présentés trop souvent comme les « nouvelles classes dangereuses ». Or, parmi ces jeunes, certains connaissent aujourd’hui de nouvelles formes d’insertion : travailleurs sociaux, entrepreneurs, enseignants, militants associatifs, élites politiques.

La progression constante de leur présence dans ces diverses catégories socioprofessionnelles ne témoigne-t-elle pas d’une mobilité sociale en réponse à la discrimination à l’emploi ?

Cinq thèmes seront traités :
  • travailleurs sociaux d'origine étrangère, par Emmanuel Jovelin (Université catholique de Lille)
  • hussards multicolores de la République, par Fabienne Rio et Aïssa Kadri (Institut Maghreb-Europe)
  • populations d'origine maghrébine et subsaharienne dans le travail intérimaire, par Grégory Giraudo (Lise-Cnrs)
  • entrepreneurs, jeunes et investisseurs dans le pays d'origine, par Emmanuelle Santelli (Cnrs-Ined)
  • patrons français au Maroc, Brahim Labari (Université Paris X).

2 - La deuxième partie du colloque élargit la zone géographique et fait notamment le point sur les nouvelles formes de circulations migratoires qui émergent en Méditerranée à l’heure de la mondialisation :

Flexibilité, chômage massif, paupérisation, main-d’oeuvre bon marché, travail peu qualifié... L'intensification des mouvements migratoires dans l'espace euro-méditerranéen fait apparaître de nouvelles figures, qui se différencient des figures classiques du migrant.
Quels réseaux et stratégies mobilisent ces nouvelles migrations ?/

Cinq thèmes répondront à cette problématique :
  • les nouveaux brûleurs de frontières marocains, par Chadia Arab (Université de Caen)
  • formes sociales et image politique des migrations au Maroc, par Michel Peraldi (Centre Jacques Berque à Rabat) et Ahlame Rahmi (Délégation à l’aménagement du territoire, Maroc)
  • circulations transnationales et travail disqualifié au Moyen-Orient, par Julien Bret (Université Lyon II, Lise-Cnrs)
  • !nouvelles circulations migratoires et figures de réfugiés en Bulgarie, par Albena Tcholakova (Université Lyon II, Lise-Cnrs)
  • la question migratoire dans les relations euro-méditerranéenne, par Cherif Dris (Iep, Université d’Alger).
Ouverture du colloque par Laurence Paye-Jeanneney, administratrice générale du Cnam

Introduction de la thématique de la journée par Mohamed Madoui (Laboratoire interdisciplinaire pour la sociologie économique, Lise-Cnam/Cnrs) et Marie Poinsot (rédactrice en chef de la revue Hommes & Migrations, Cité nationale de l’histoire de l’immigration).

Sous les présidences de Michel Lallement et d’Antoine Bevort, professeurs titulaires de la Chaire d’analyse sociologique du travail de l’emploi et des organisations (Cnam, Lise/Cnrs)

Discussions et synthèse des sessions, Laurence Roulleau-Berger (directrice de recherche, Lise-Cnrs) et Catherine Wihtol de Wenden (directrice de recherche, Ceri-Cnrs)

Conclusion : Madame Patricia Sitruk, directrice générale de la Cité nationale de l'histoire de l'immigration.

Programme complet et inscription : http://www.cnam.fr/1186580407472/0/fiche___actualite/

(contrairement à ce qu'annonce le programme, les inscriptions sont ouverte même après le 10 octobre)

Catégories

Lieux

  • karima.dekiouk@histoire-immigration.fr
    Paris, France

Dates

  • mardi 23 octobre 2007

Fichiers attachés

Mots-clés

  • mobilités, circulations migratoires

URLS de référence

Source de l'information

  • karima dekiouk
    courriel : karima [dot] dekiouk [at] histoire-immigration [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Nouvelles figures de l'immigration en France et en Méditerranée », Colloque, Calenda, Publié le samedi 06 octobre 2007, http://calenda.org/193628