AccueilLa fabrique des identités sexuelles

*  *  *

Publié le dimanche 07 octobre 2007 par Raphaëlle Daudé

Résumé

La revue Autrepart (revue de sciences sociales au Sud) prépare un numéro spécial sur le thème "La fabrique des identités sexuelles", sous la coordination de Christophe Broqua et Fred Eboko.

Annonce

La revue Autrepart (revue de sciences sociales au Sud) prépare un numéro spécial sur le thème :

"La fabrique des identités sexuelles"

sous la coordination de Christophe Broqua et Fred Eboko.

Dans leurs formes contemporaines, les identités sexuelles procèdent de la construction sociale à la fois du genre et de la sexualité, considérée ici non pas seulement comme "technique du corps" cantonnée à la sphère intime, mais comme objet de normes et de régulations sociales, politiques, religieuses ou morales. Les questions sexuelles contribuent ainsi à la production des identités et des rapports sociaux : par exemple, les évolutions concernant le contrôle de la fécondité, les pratiques de mutilation génitale, les normes conjugales ou les comportements homosexuels, conditionnent le statut des individus et les relations qu'il entretiennent.

Depuis une vingtaine d'années, les préoccupations liées à la santé de la reproduction, à la santé sexuelle ou au sida, ont provoqué la multiplication des enquêtes sur les comportements sexuels. En même temps, le développement de travaux portant sur les femmes ou les minorités sexuelles a occasionné un certain renouvellement des approches de la sexualité et du genre. Ces domaines de recherche restent cependant relativement marqués par un clivage Nord/Sud. Nous souhaiterions inciter au décloisonnement et faire dialoguer certaines approches contemporaines des identités sexuelles avec des terrains qui leur sont originellement peu familiers.

On pourra tout d'abord s'intéresser aux spécificités éventuelles des situations urbaines et rurales, où de manières souvent différentes, les contextes de croissance démographique, de crise économique, de chômage ou de précarité peuvent contribuer à la recomposition des logiques familiales ou conjugales, et conditionner les formes de la sexualité (en particulier prémaritale), les rapports de genre et donc la construction des identités sexuelles.

Il s'agira d'accorder une attention particulière aux productions de la masculinité, longtemps considérée comme allant de soi. Dans différents pays, les transformations politiques et sociales des dernières décennies ont favorisé la reconstruction des normes de la masculinité, qui s'est articulée aux évolutions des statuts féminins, en particulier dans les villes.

Des analyses pourront porter sur les politiques de la sexualité et du genre, entendues dans le sens de la gestion publique des problèmes qui ont trait à ces domaines mais aussi dans celui des mobilisations collectives. Aux politiques de la famille, de la reproduction, de la santé sexuelle, répondent les actions des associations et des ONG, produisant de concert ou sur un mode concurrentiel les cadres sociaux des identités et des comportements individuels.

Les relations entre religions et identités sexuelles méritent aussi d'être pensées. Tout d'abord parce qu'en matière de sexualité, les religions sont souvent prescriptrices de normes. Ensuite parce que la pratique religieuse façonne les identités sociales, et tout particulièrement les identités de genre, de même que la participation à certains cultes religieux ou de possession peut dépendre des assignations sociales liées à la fois au genre et à l'orientation sexuelle.

On s'attachera également à analyser les implications des phénomènes de globalisation : échanges transnationaux relevant des migrations ou du tourisme (notamment "sexuel") ; développement des mobilisations collectives transnationales et des actions d'aide au développement se donnant pour objectif la défense de valeurs relatives aux questions de genre ou de sexualité (condition féminine, contraception, sida et IST, minorités sexuelles, etc.) ; rôle des médias et des nouvelles technologies.

Enfin, on pourra étudier les processus par lesquels, dans différents contextes souvent considérés comme ne s'y prêtant pas, s'accomplissent diverses formes d'individualisation voire de subjectivation en lien avec les caractéristiques socio-sexuelles, en appréhendant par exemple les jeux combinatoires entre normes collectives et singularités individuelles.

Seront bienvenus des textes proposant des approches aussi bien qualitatives que quantitatives, locales que globales, et relevant de disciplines diverses telles que l'anthropologie, la sociologie, la science politique, l'histoire, la démographie, l'économie, etc.

Les intentions de contribution (titre et résumé d’une page maximum) sont à adresser à la revue Autrepart (autrepart@ird.fr) le 20 décembre 2007 au plus tard.

Les articles sélectionnés devront être remis le 1er mai 2008.

Catégories

Dates

  • jeudi 20 décembre 2007

Mots-clés

  • genre, sexualité

Contacts

  • Christophe Broqua
    courriel : colloque [dot] abidjan2016 [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Christophe Broqua
    courriel : colloque [dot] abidjan2016 [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« La fabrique des identités sexuelles », Appel à contribution, Calenda, Publié le dimanche 07 octobre 2007, http://calenda.org/193633