AccueilCensures

Censures

Les violences du sens

*  *  *

Publié le lundi 15 octobre 2007 par Raphaëlle Daudé

Résumé

Le groupe interdisciplinaire de doctorants moniteurs de l’Université d’Aix-Marseille organise, le 18, 19 et 20 novembre 2008 à la Maison Méditerranéenne des sciences de l’homme d’Aix-en-Provence, un colloque autour du thème de la censure à l’époque contemporaine. Au cours de ces journées nous nous intéresserons à l’analyse de nouvelles formes et situations de censure après 1945. Nous nous proposons de questionner ce thème dans une perspective pluridisciplinaire. Pourront être associés les aspects multiples que mobilise une réflexion sur la censure, en reliant notamment des approches juridiques, historiques, anthropologiques et dans le domaine artistique et littéraire.

Annonce

Appel à contribution, date limite : 15 décembre 2007

18-19-20 novembre 2008

Aix-en-Provence, Maison méditerranéenne des Sciences de l’Homme

Colloque international organisé par un collectif de doctorants allocataires-moniteurs deuniversités Aix-Marseille I & III

CENSURES - Les violences du sens

Résumé

Le groupe interdisciplinaire de doctorants moniteurs de l’Université d’Aix-Marseille organise, le 18, 19 et 20 novembre 2008 à la Maison Méditerranéenne des sciences de l’homme d’Aix-en-Provence, un colloque autour du thème de la censure à l’époque contemporaine.

Au cours de ces journées nous nous intéresserons à l’analyse de nouvelles formes et situations de censure après 1945. Nous nous proposons de questionner ce thème dans une perspective pluridisciplinaire. Pourront être associés les aspects multiples que mobilise une réflexion sur la censure, en reliant notamment des approches juridiques, historiques, anthropologiques et dans le domaine artistique et littéraire.

Projet

La période contemporaine connaît une persistance et une transformation de la censure. Apparaissent alors de nouvelles formes de censure qui ne peuvent être simplement saisies à travers l’exercice d’une autorité détentrice de cette fonction. Ces journées d’étude se proposent d’envisager de nouvelles formes d’existence, d’exercice et de transgression de la censure, depuis 1945. Ne pas réduire la censure à une forme fixe mais repenser cette notion dans ses aspects les plus divers pour en saisir les enjeux dans le monde contemporain nécessite d’étudier les mécanismes par lesquels se manifestent des situations de censure.

La figure du masque permettrait d’appréhender une nouvelle forme de censure qui fonctionne sur le mode du non-dit et du non-vu, forme en négatif du censuré qui se dessine à l’intérieur même des régimes d’énonciation et de visibilité. Un glissement s’opérerait ainsi vers une censure par un recouvrement se jouant au niveau de la signification. L’imposition du sens qui réduit les modes d’appréhension du réel pourrait alors être la manifestation de l’acte de censure. L’étude de ces situations de censure implique donc une réflexion sur la distribution du sens et ses redistributions possibles.

A la pluralité des formes de censure abordées doit aussi correspondre une approche clairement pluridisciplinaire. La censure se caractérisant par une situation à la jonction de deux catégories différentes (on pourrait ainsi multiplier les couples d’opposition tels que œuvre / loi, individu / société…), il est nécessaire de coordonner les différents champs d’étude que mobilise ce sujet.

Dans cette perspective pourra être envisagé l’enjeu de la transmission des mémoires, des patrimoines politiques et historiques s’inscrivant dans un contexte de censure face aux mémoires officielles. La lecture de l’histoire imposée et conditionnée par la force de la loi relève aussi d’une délimitation du champ de la signification. L’histoire devient une réalité juridique et la censure s’opère indirectement sur toutes les autres interprétations possibles des faits et des événements. De la même manière, la signification donnée par le mécanisme de la loi à une oeuvre d’art fait violence à la volonté du créateur et à la liberté du public de donner un sens à l’oeuvre. L’exemple du langage peut ici être évoqué de manière pertinente. Alors que le mot se voit réduit à l’attribution d’un sens unique légitimé par la norme sociale, l’écriture vise un redéploiement de la langue dans la pluralité des sens par laquelle se donne le réel. Cette approche oppose ainsi l’écriture à la langue outil de la communication, elle manifeste donc la condition inhérente de la censure au fonctionnement d’une société. C’est cette “condition de censure” qui doit être confrontée aux violences du sens qu’imposent les censures dans l’époque contemporaine.

Nous nous intéresserons à l’analyse de ces nouvelles formes et situations de censure. Nous nous proposons de questionner ce thème dans une perspective pluridisciplinaire. Pourront être associés les aspects multiples que mobilise une réflexion sur la censure, en reliant notamment des approches juridiques, historiques, anthropologiques et dans le domaine artistique et littéraire.

Le colloque s’articulera autour des thématiques suivantes :

  • censures et autocensures
    On envisagera l’exercice de la censure par la norme sociale et son intériorisation par l’artiste, mécanismes de refoulement, d’adaptation, de conformisme ou de transgression.
  • diffusion des œuvres
    On analysera les mécanismes de mise en circulation des œuvres : les choix, la sélection, la mise en valeur, les lieux…
  • communication et création
    On analysera la condition limitative des normes de communication au sein d’une société et la recherche de nouvelles formes d’expression par les artistes.
  • transmission et patrimoines
    On étudiera la transformation du passé par la création d’une mémoire collective ou individuelle.

Une table ronde est prévue sur le thème de “la censure comme conformité aux normes et aux attentes du public”. Elle réunira des artistes qui aborderont cette question à partir de leur travail et de leur expérience.

Les propositions de contribution, titre et résumé d’une dizaine de lignes, sont à adresser avant le 15 décembre 2007 aux adresses suivantes : zamagnielena@yahoo.it, romain-mathieu@club-internet.fr

Lieux

  • MMSH - Maison Méditerranéenne des Sciences de l'homme
    Aix-en-Provence, France

Dates

  • samedi 15 décembre 2007

Fichiers attachés

Contacts

  • Elena ZAMAGNI, ROMAIN Mathieu ~
    courriel : zamagnielena [at] yahoo [dot] it
  • Romain MATHIEU
    courriel : romain-mathieu [at] club-internet [dot] fr

Source de l'information

  • Absa d'Agaro
    courriel : absa [dot] ndiaye [at] univ-amu [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Censures », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 15 octobre 2007, http://calenda.org/193685