AccueilL'histoire politique en renouveau

L'histoire politique en renouveau

Séminaire du CHPP - 2007-2008

*  *  *

Publié le lundi 22 octobre 2007 par Raphaëlle Daudé

Résumé

Le CHPP consacre les séances de son séminaire de 2007-2009 à un bilan épistémologique de l'histoire politique, occasion de rendre hommage à René Rémond, qui a présidé le comité d'honneur du CHPP depuis sa création. Chaque séance sera consacrée à un objet, une approche ou une culture politique : un historien confirmé présentera un bilan historiographique de la question qu’un doctorant ou jeune docteur illustrera ensuite par l’étude de cas à laquelle il se consacre. Un discutant, historien de référence, proposera enfin une relecture de l’ensemble en fin de séance, à la suite des échanges avec l’assistance et à la lumière de ses propres travaux.

Annonce

L’histoire politique en renouveau

Hommage à René Rémond

Séminaire du CHPP 2007-2009

en collaboration avec le Centre d’histoire de Sciences Po

L’histoire politique a retrouvé une légitimité au sein la communauté historienne au cours des années soixante-dix, grâce à un renouvellement de ses questionnements et de ses objets, à des œuvres individuelles et à la montée en puissance de lieux collectifs de réflexion (l’université de Nanterre, Sciences Po et la FNSP, l’IHTP créé en 1978, Vingtième siècle en 1984…). En 1988, onze auteurs entouraient René Rémond pour tenter un premier bilan. Pour une histoire politique[1] offrit une visibilité accrue à ce secteur rénové de l’histoire, en donnant à lire l’unité des questionnements autour du politique et la diversité des approches et objets étudiés. Certaines pistes ont été ensuite approfondies et de nouvelles ont été sérieusement défrichées. Le colloque du CHEVS « Axes et méthodes de l’histoire politique »[2] permit, en décembre 1996, d’en établir une nouvelle cartographie. Les auteurs y interrogeaient les notions d’État, de société politique et la nature même du politique depuis des époques, des espaces et des approches variées.

La production scientifique en histoire politique n’a pas cessé de prospérer depuis, développement auquel le Comité d’histoire parlementaire et politique a contribué en interrogeant le Parlement en tant qu’institution, lieu de délibération, de démocratie et d’affrontement, et fenêtre politique ouverte sur la société. Dans cette perspective, il nous a semblé que le temps était venu de réfléchir collectivement à ce qu’est devenue aujourd’hui l’histoire politique du contemporain.

C’est à cet objectif qu’est dédié le séminaire mensuel du CHPP pour les années 2007-2009. Chaque séance sera consacrée à un objet, une approche ou une culture politique : un historien confirmé présentera un bilan historiographique de la question qu’un doctorant ou jeune docteur illustrera ensuite par l’étude de cas à laquelle il se consacre. Un discutant, historien de référence, proposera enfin une relecture de l’ensemble en fin de séance, à la suite des échanges avec l’assistance et à la lumière de ses propres travaux.

Les séances auront lieu au Centre d’histoire de Sciences Po, un vendredi par mois, de 10h à 12h.

Le séminaire se veut un travail préparatoire à la publication d’un ouvrage collectif auquel les trois intervenants de chaque séance seront invités à concourir.

C’est, à nos yeux, le meilleur hommage que nous puissions rendre à la mémoire de René Rémond, qui a présidé le comité d’honneur du CHPP depuis sa création.

Le vendredi, de 10h à midi
Centre d’histoire de Sciences Po, (salle du Traité, 1er étage)
56 rue Jacob – Paris VIe (métro Saint-Germain des Prés ou Mabillon)

Pour assister aux séances, merci de s’inscrire préalablement auprès de Christophe Bellon (06 87 04 16 24 ou chris.bellon@wanadoo.fr)
programme actualisé sur www.parlements.org.

séances 2007-2008 (1ère année)

12 octobre 2007 : les élites politiques méditerranéennes (séance hors-programme)

Jean-Paul Pellegrinetti (maître de conférences à l’université Nice–Sophia Antipolis) :
Les parlementaires corses et la République (1870-1914)
Christophe Bellon (doctorant, ATER à l’université de Nice-Sophia Antipolis) : Les parlementaires maralpins, entre implantation locale et carrière nationale. La magistrature de Flaminius Raiberti (1890-1929)

23 novembre 2007 : Les partis politiques

François Audigier (maître de conférences à l’université de Nancy) : bilan historiographique,
Frédéric Fogacci (doctorant et ATER à l’université Paris IV-Sorbonne) : étude de cas,
Serge Berstein (professeur émérite à l’IEP de Paris) : discutant.

21 décembre 2007 : La prosopographie

Éric Anceau (maître de conférences à l’université Paris IV-Sorbonne) : bilan historiographique,
Olivier Tort (pensionnaire de la Fondation Thiers (CNRS-Institut de France)) : étude de cas,
Jean-Pierre Chaline (professeur à l’université Paris IV-Sorbonne) : discutant.

25 janvier 2008 : Les centres

Rosemonde Sanson (maître de conférences émérite à l’université Paris I–Panthéon Sorbonne) : bilan historiographique,
Walter Badier (allocataire de l’Assemblée nationale, doctorant à l’université d’Orléans) : étude de cas,
Sylvie Guillaume (professeur à l’université Bordeaux-III) : discutante.

22 février 2008 : La biographie

Sylvie Aprile (maître de conférences à l’université de Tours) : bilan historiographique,
Anne-Laure Ollivier (doctorante à l’ENS Cachan, ATER à l’IEP de Strasbourg) : étude de cas,
Philippe Levillain (professeur à l’université Paris X-Nanterre) : discutant.

7 mars 2008 : Les droites

Xavier Jardin (chargé de cours à l’IEP Paris) : bilan historiographique (sous réserve),
Renaud Tauzin (fonction) : étude de cas,
Jean-François Sirinelli (professeur à l’IEP Paris et directeur du Centre d’histoire de Sciences Po) : discutant.

18 avril 2008 : Les gauches

Gilles Candar (professeur en classes préparatoires au Mans) : bilan historiographique,
Fabien Conord (doctorant et ATER à l’université Clermont-Ferrand II) : étude de cas,
Jean-Jacques Becker (professeur émérite à l’université Paris X-Nanterre) : discutant.

23 mai 2008 : Le Second Empire (séance hors-programme)

Éric Anceau (maître de conférences à l’université Paris IV-Sorbonne) : Nouvelles voies de l’historiographie politique du Second Empire
Bernard Gaudillère (ancien maître de conférences à l’IEP Paris) : Publicité et retentissement des débats parlementaires sous le Second Empire

20 juin 2008 : Le Parlement

Nicolas Roussellier (maître de conférences à l’IEP Paris) : bilan historiographique,
Christophe Bellon (doctorant, ATER à l’université de Nice - Sophia Antipolis) : étude de cas,
Jean-Marie Mayeur (professeur émérite à l’Université Paris IV-Sorbonne) : discutant.

Les séances de l’année 2008/2009 permettront d’aborder une seconde série d’objets et d’approches :
médias, réseaux, élection et vote, genre, extrêmes droites, politiques locales, mots du politique, histoire politique comparée, histoire et mémoire.


[1] Pour une histoire politique, dir. par René Rémond, « L’univers historique », Paris, Éditions du Seuil, 1988.
[2] Axes et méthodes de l’histoire politique, dir. par Serge Berstein et Pierre Milza, Paris, PUF, 1998.

Lieux

  • Centre d'histoire de Sciences Po
    Paris, France

Dates

  • vendredi 12 octobre 2007
  • vendredi 23 novembre 2007
  • vendredi 21 décembre 2007
  • vendredi 25 janvier 2008
  • vendredi 22 février 2008
  • vendredi 07 mars 2008
  • vendredi 18 avril 2008
  • vendredi 23 mai 2008
  • vendredi 20 juin 2008

Mots-clés

  • séminaire, histoire politique, CHPP, historiographie, centre d'histoire de sciences po

Contacts

  • Christophe Bellon
    courriel : christophe [dot] bellon [at] sciencespo [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Alexandre Borrell
    courriel : alexandreborrell [at] hotmail [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L'histoire politique en renouveau », Séminaire, Calenda, Publié le lundi 22 octobre 2007, http://calenda.org/193726