AccueilExpériences spécifiques ou partagées

Expériences spécifiques ou partagées

Juges, avocats et notaires dans l'espace franco-belge (XVIIIe-XIXe s.)

*  *  *

Publié le vendredi 26 octobre 2007 par Raphaëlle Daudé

Résumé

En se penchant sur la construction professionnelle et sociale des activités juridiques de part et d’autre de l’expérience révolutionnaire et impériale, cette rencontre invite à s’interroger sur l’ampleur, les étapes, les modalités et les acteurs des transformations alors à l’œuvre. Au travers de l’exemple franco-belge, la séance permettra de revenir sur des expériences tantôt convergentes, tantôt géographiquement et chronologiquement diverses, qui se rattachent simultanément au renforcement des Etats, à l’émergence de nations conscientes d’elles-mêmes, à la persistance d’attachements régionalistes, aux confrontations et aux partages d’expériences, ainsi qu’aux évolutions économiques et sociales qui accompagnent l’entrée dans l’âge industriel.

Annonce

Lille 3, Maison de la recherche, salle 008

Expériences spécifiques ou partagées - Juges, avocats et notaires de l’espace franco-belge (XVIIIe-XIXe s.)

Journée organisée dans le cadre du projet PAI : « Justice and Society. Sociopolitical History of Justice Administration in Belgium (1795-2005) »

En se penchant sur la construction professionnelle et sociale des activités juridiques de part et d’autre de l’expérience révolutionnaire et impériale, cette rencontre invite à s’interroger sur l’ampleur, les étapes, les modalités et les acteurs des transformations alors à l’œuvre. Au travers de l’exemple franco-belge, la séance permettra de revenir sur des expériences tantôt convergentes, tantôt géographiquement et chronologiquement diverses, qui se rattachent simultanément au renforcement des Etats, à l’émergence de nations conscientes d’elles-mêmes, à la persistance d’attachements régionalistes, aux confrontations et aux partages d’expériences, ainsi qu’aux évolutions économiques et sociales qui accompagnent l’entrée dans l’âge industriel.

9 h. 30

  • Accueil : Laurence Broze, directrice de la MSH Erasme
  • Présentation de la journée : Hervé Leuwers

1/ L’émergence de groupes nationaux (XVIIIe siècle)

Présidence : Philippe Guignet, Université Lille 3
Sous l’Ancien Régime, les professionnels du droit offrent une image géographiquement éclatée ; dans le cadre de provinces ou d’espaces plus larges, des expériences communes se développent pourtant, qui conduisent, parfois, à l’émergence de groupes nationalement constitués.

9 h. 45 – 10 h. 45.

  • Vincent Meyzie (Université d’Orléans, CERHILIM –Université de Limoges-), Construction nationale d’un groupe professionnel et tensions corporatives : les mobilisations des magistrats présidiaux au XVIIIe siècle
  • Hervé Leuwers (Université Lille 3), Les mots et les signes de l’émergence d’un barreau français (XVIIIe siècle)
  • Claude Bruneel (Université catholique de Louvain-la-Neuve), Le notariat dans les Pays-Bas autrichiens (XVIIIe siècle)

10 h. 45 – 11 h. 15 : discussion

11 h. 15. – 11 h. 30 : Pause

2/ Influences internationales

Présidence : Xavier Rousseaux, Université de Louvain-la-Neuve
Avec la redéfinition impériale des professions juridiques, les avocats et notaires des « départements réunis » et de la France de l’intérieur partagent, pour un temps, une même organisation…

10 h. 30 – 12 h. 10 h.

  • Georges Martyn (Universiteit Gent), L’introduction des barreaux de modèle napoléonien dans les Neuf Départements et leur évolution au XIXe siècle
  • Fred Stevens (Katholieke Universiteit Leuven), « Chacun suit sa propre voie ? ». La loi de ventôse et le développement de la législation notariale en Belgique, en France et aux Pays-Bas au XIXe siècle

12 h. 10 – 12 h. 30 : discussion

3/ Modalités de rapprochements

Présidence : Jean-Claude Farcy, CNRS (UMR 5605, Dijon)
Au XIXe siècle, la constitution nationale des groupes se poursuit ; cette séance permet de revenir sur certaines modalités de cette construction.

14 h. 15 - 14 h. 55

  • Jean-Pierre Nandrin (Facultés universitaires Saint-Louis), La professionnalisation des juges de paix en Belgique au XIXe siècle
  • Vincent Bernaudeau (FNRS/Facultés Universitaires Saint-Louis), La Révolution judiciaire des années 1879-1883 : impacts politiques, professionnels et sociaux

14 h. 55 – 15 h. 30 : discussion

15 h. 30. – 15 h. 45 : Pause

4/ Cultures communes

Présidence : Jean-Pierre Jessenne, Université Lille 3
Au XIXe siècle, chaque activité juridique dispose d’une culture commune - non sans limites -, dont certaines spécificités s’inscrivent clairement dans les enjeux politiques, professionnels et sociaux de leur temps.

15 h. 45. – 16 h. 25.

  • Renée Martinage (Université Lille 2), la culture commune des juges notables au XIXe siècle
  • Jean-Paul Barrière (Université Lille 3), Le notaire français au XIXe siècle, « fonctionnaire public » ou profession libérale ?

16 h. 25. – 17 h. : discussion

Catégories

Lieux

  • Université Lille 3 (Villeneuve-d'Ascq), Maison de la Recherche, salle 008
    Lille, France

Dates

  • vendredi 23 novembre 2007

Mots-clés

  • juge, avocat, notaire, France, Belgique, catégories sociales

Contacts

  • Hervé #
    courriel : herve [dot] leuwers [at] univ-lille3 [dot] fr
  • Emeline Huart
    courriel : emeline [dot] huart [at] univ-lille3 [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Leuwers Hervé
    courriel : herve [dot] leuwers [at] univ-lille3 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Expériences spécifiques ou partagées », Journée d'étude, Calenda, Publié le vendredi 26 octobre 2007, http://calenda.org/193759