AccueilLes livrets d'opéra 1930-1945 : la force des illusions

Les livrets d'opéra 1930-1945 : la force des illusions

Les livrets d'opéra 1930-1945 : la force des illusions

*  *  *

Publié le lundi 29 octobre 2007 par Raphaëlle Daudé

Résumé

Les 9 et 10 novembre prochain, le CRINI (Centre de Recherche sur les Identités Nationales et l’Interculturalité) organise un colloque international sur le thème « Les livrets d’opéra 1930-1945 : la force des illusions ». À cette occasion, 17 chercheurs se donnent rendez-vous au CIL (Centre International des Langues de l’Université de Nantes).

Annonce

Les livrets d'opéra 1930-1945 : la force des illusions

Les 9 et 10 novembre prochain, le CRINI (Centre de Recherche sur les Identités Nationales et l’Interculturalité) organise un colloque international sur le thème « Les livrets d’opéra 1930-1945 : la force des illusions ». À cette occasion, 17 chercheurs se donnent rendez-vous au CIL (Centre International des Langues de l’Université de Nantes).
À la suite des rencontres consacrées à l’étude des livrets d’opéras en 2002, portant sur la période fin XIXe-début XXe s., et en 2004, sur la période 1914-1930, le Centre de Recherches sur les Identités Nationales et l’Interculturalité (CRINI) de Nantes propose un nouveau colloque international sur ce thème. Ce troisième volet abordera les livrets réalisés entre 1930 et 1945.
Cette période de crise politique sans précédent dans le monde, depuis la montée et l’épanouissement des mouvements totalitaires jusqu’à la Seconde Guerre Mondiale, mine la toute puissance des règles dramaturgiques établies au XIXe siècle. Les bouleversements artistiques générés par les courants avant-gardistes tels que le Futurisme en Italie et en URSS, l’Expressionnisme en Allemagne, le Surréalisme en France ou la Harlem Renaissance et la Lost Generation aux États-Unis vont-ils alors s’accentuer jusqu’à faire disparaître le « genre opératique » ou, au contraire, vont-ils permettre son renouveau ?
L’objectif de ce colloque est d’explorer l’interaction entre les livrets d’opéra et les tendances artistiques, économiques, sociales et/ou politiques entre 1930 et 1945, d’en révéler les échos, voire l’assujettissement aux différents pouvoirs et régimes en place ou, au contraire, de mettre en relief leur déni au sein même du texte (structure, sujet, fable…).

Vendredi 9 novembre

10h discours d’ouverture

10h20 Adriana Guarnieri Corazzol (Université “Ca’ Foscari” de Venise) : Tradition et modernité dans le livret italien de l’entre-deux guerres

10h50 Costantino Maeder (Université de Louvain la Neuve, Belgique) : La vedova scaltra de Wolf Ferrari et Ghisalberti : notes sur un opéra déconcertant

11h20 Walter Zidaric (université de Nantes) : L’anti-héros sur la scène d’opéra dans les années du Fascisme : Nerone de Targioni-Tozzetti / Mascagni

Pause 10 mn

11h30 Mariateresa Dellaborra (Institut Musical Vittadini, Pavie - I) : Caracciolo (1938) de Franco Vittadini: un unicum parmi les livrets d’Arturo Rossato

12h Carmela Giusto (Université de Louvain la Neuve) : Jacopo Napoli et Mario Ghisalberti : Il Malato immaginario (1939)

12h30 discussion, puis pause déjeuner

14h30 Ernst Dautel (Université de Nantes) : Le Song der Möbelpacker - Opernfragment (Song des Déménageurs), livret de Gottfried Benn, mais sans la musique de Paul Hindemith. Un opéra resté “fragment”

15h Benoît Depardieu (Université du Havre) : Porgy and Bess de Gerswhin et Heyward : entre réalisme et stéréotypes

15h30 Maéna Py (doctorante à l’université de Tours) : Prolonger et Innover : du mouvement de rénovation scénique des années 1930 à l'opéra The Rape of Lucretia de Benjamin Britten

16h pause 10 mn

16h10 Gilles Couderc (Université de Caen) : Peter Grimes et la renaissance de l'opéra anglais

16h40 Jean-Philippe Héberlé (Université de Nancy 2) : A Child of Our Time (1944) de Michael Tippett

17h10 discussion et fin de la journée

Samedi 10 novembre

10h Lenka Stranska (Prague, Paris IV) : De la Maison des Morts de Leoš Janáček (1928) et La Mère d'Alois Hába (1929-31) : deux opéras expressionnistes d'Europe centrale au service de l'Humanisme

10h30 Tetiana Zolozova (Kiev, Ukraine) : Les tendances de l’opéra soviétique dans la tourmente politique et sociale (1930-1945)

11h pause

11h10 Ludmila Petchenina (Russie- Paris IV): Le traitement de l’élément populaire dans l’opéra Cola Breugnon : de l’invention réaliste de Romain Rolland vers un réalisme artificiel de Dimitri Kabalevski

11h40 Takeshi Tanaka (Université de Nantes) : L’opéra au Japon dans les années 1930 et 1940

12h10 discussion, puis pause déjeuner

14h Frank Langlois (Paris) : Travail comparatif sur les livrets de deux opéras de Richard Strauss : La Femme silencieuse et Capriccio

14h30 Florence Le Doussal (Paris) : Jeanne d’arc au bûcher

15h Pascal Terrien (Université d’Angers) : Claudel et ses compositeurs ou les influences de la foi du poète sur les œuvres de Milhaud et Honegger

15H30 discussion finale et fin du colloque

*************************
Infos pratiques

- Adresse
Centre International des Langues (CIL)
Université de Nantes
Chemin de la Censive du Tertre
BP 81 227
NANTES Cedex 3
http://www.univ-nantes.fr/crini

- Organisation :
CRINI (Centre de Recherche sur les Identités Nationales et l'Interculturalité)

- Responsables :
Emmanuelle Bousquet et Walter Zidaric

Catégories

Lieux

  • Centre International des Langues (CIL) - Université de Nantes
    Nantes, France

Dates

  • vendredi 09 novembre 2007
  • samedi 10 novembre 2007

Mots-clés

  • CIL, Centre International des Langues, CRINI, Nantes, recherche, opéra, livrets d'Opéra, 1930-1945, Centre de Recherche sur les Identités Nationales et l'Interculturalité, genre opératique

Contacts

  • Maëlle Brochard
    courriel : communication [dot] crini [at] univ-nantes [dot] fr

Source de l'information

  • Maëlle Brochard
    courriel : communication [dot] crini [at] univ-nantes [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les livrets d'opéra 1930-1945 : la force des illusions », Colloque, Calenda, Publié le lundi 29 octobre 2007, http://calenda.org/193779