AccueilSaisir les articulations contemporaines du religieux et du politique en Afrique

Saisir les articulations contemporaines du religieux et du politique en Afrique

objets d'étude, outils méthodologiques et cadres d'analyse

*  *  *

Publié le mardi 30 octobre 2007 par Raphaëlle Daudé

Résumé

Ces journées d’étude ont pour objectif de contribuer à la réflexion sur les articulations contemporaines du religieux et du politique, en prenant la diversité et la complexité des modes contemporains d’intervention du religieux dans les espaces publics africains comme objets d’étude. En privilégiant des interrogations d’ordre méthodologique et théorique, il s’agit de souligner l’insertion des expériences africaines dans une sociologie politique du religieux. En réunissant des politologues, des anthropologues, des historiens et des géographes spécialistes de l’étude du religieux en Afrique et notamment de son articulation au politique, ces journées d’étude souhaitent contribuer à une réflexion collective sur les dynamiques politiques du religieux.

Annonce

Saisir les articulations contemporaines du religieux et du politique en Afrique : objets d’étude, outils méthodologiques et cadres d’analyse

Jeudi 15 & vendredi 16 novembre 2007

Amphi Ellul
Centre d’étude d’Afrique noire - Sciences Po Bordeaux
Domaine universitaire
11, allée Ausone
33 607 Pessac cedex

L’importance des processus de recomposition et de diversification religieuses qui affectent de nombreux pays africains et la présence croissante d’acteurs, de normes, de symboles religieux dans les espaces publics de ces pays - donnant parfois l’impression d’une saturation du politique par le religieux - justifient un intérêt renouvelé pour l’étude des liens entre le politique et le religieux sur ce continent.

Ces journées d’étude ont pour objectif de contribuer à la réflexion sur les articulations contemporaines du religieux et du politique, en prenant la diversité et la complexité des modes contemporains d’intervention du religieux dans les espaces publics africains comme objets d’étude. En privilégiant des interrogations d’ordre méthodologique et théorique, il s’agit de souligner l’insertion des expériences africaines dans une sociologie politique du religieux.

En réunissant des politologues, des anthropologues, des historiens et des géographes spécialistes de l’étude du religieux en Afrique et notamment de son articulation au politique, ces journées d’étude souhaitent contribuer à une réflexion collective sur les dynamiques politiques du religieux. A partir de travaux empiriques portant sur des acteurs religieux variés (chrétiens, musulmans, prophétiques..) et sur différentes zones du continent (Sénégal, Mali, Bénin, Cameroun, Congo, RDC, Ethiopie, Kenya, Mozambique…), trois dimensions sont privilégiées. Elles permettent de souligner comment l’analyse d’expériences et de trajectoires africaines peut participer d’une réflexion généraliste :

- une interrogation sur les objets et les sites d’étude, leur repérage et leur sélection : de nouveaux acteurs (figures individuelles, mouvements associatifs, groupes…) et de nouveaux lieux d’observation (campagne électorale, politique familiale, territoire),

- un questionnement sur les dispositifs d’enquête et les outils méthodologiques auxquels les chercheurs ont recours ainsi que sur les difficultés de terrain liées à l’étude de l’objet religieux,

- une réflexion sur les cadres d’analyse, les grilles de lecture mobilisées pour saisir les nouvelles configurations entre religieux et politique, notamment à partir d’interrogations autour de l’articulation nouveauté-rupture / continuité-longue durée.

Afin de permettre une discussion approfondie, chaque communication dure 30 minutes et est suivie d’une discussion collective de 25 minutes, animée par un président de séance.

Jeudi 15 novembre 2007

· 9h30 - 10h00 : Ouverture des journées d’étude, René Otayek (Directeur du CEAN)
Introduction générale, Cédric Mayrargue (CEAN, Sciences Po Bordeaux).

Session 1
De nouveaux acteurs religieux face au politique : Individus, associations, groupes

Président : Christian Coulon (Professeur émérite de science politique, Sciences Po Bordeaux, CEAN)

· 10h00 - 10h55 : Marie Miran (CEAf - Centre d’études africaines, EHESS, Paris)
Nouveaux intellectuels musulmans et espaces publics religieux en Côte d'Ivoire : le cas de Cheikh El Hadj Aboubacar Fofana.

· 10h55 - 11h15 : pause café

· 11h15 - 12h10 : Danielle Jonckers (GSRL - Groupe Société, Religion, Laïcité, CNRS, Paris)
Associations islamiques et radios libres, expressions des dynamiques politiques et religieuses au Mali.

· 12h10 - 13h05 : Giulia Bonacci (EHESS, Paris)
Dieu ou tyran ? Les figures contestées de l'empereur Hailé Sellassié (1930-1974).

· 13h15 - 14h30 : déjeuner

Session 2
De nouveaux lieux d’observation des interactions religion / politique : sites et objets d’étude.

Président : René Otayek (Directeur de recherches au CNRS, Directeur du CEAN) [sous réserve]

· 14h30 - 15h25 : Hervé Maupeu (CREPAO - Centre de recherche et d’étude sur les pays d’Afrique orientale, Université de Pau et des pays de l’Adour)
Religions et violences électorales au Kenya.

· 15h25 - 16h20 : Marie Brossier (CRPS - Centre de recherche politique de la Sorbonne, Université Paris I)
Penser la complexité des rapports entre religion et politique au Sénégal aujourd'hui : Pour une réintroduction de la production de la famille et des usages de la parenté comme objet d'étude central.

· 16h20 - 16h40 : pause café

· 16h40 - 17h35 : Maud Lasseur (PRODIG - Pôle de recherche pour l’organisation & la diffusion de l’information géographique, Université Paris I)
Le territoire à l'articulation du religieux et du politique en Afrique.

***************

Vendredi 16 novembre 2007

Session 3
Questions de méthodologie : sur l’enquête en terrain religieux

Président : Xabier Itçaïna (Chargé de recherche au CNRS, SPIRIT, Sciences Po Bordeaux)

9h30 - 10h25 : Robert Ziavoula (INALCO - Institut national des langues et civilisations orientales, Paris)
Rôle des acteurs religieux dans la mobilisation sociale et politique, Brazzaville.

10h25 - 11h20 : Barbara Morovich (Laboratoire Cultures et Sociétés en Europe, Université Marc Bloch, Strasbourg)
Un mouvement religieux est-africain à l'épreuve du politique : le cas des prophètes kikuyu du Kenya.

11h20 - 11h40 : pause café

11h40 - 12h35 : Aurélien Gampiot Mokoko (Université Rennes II)
Approche sociologique du kimbanguisme contemporain.

12h45 - 14h00 : déjeuner

Session 4
Repenser les cadres d’analyse : pour une compréhension renouvelée des liens religion / politique

Président : Vincent Foucher (chargé de recherche au CNRS, CEAN, Sciences Po Bordeaux)

14h00 - 14h55 : Abdourahmane Seck (CEMAF - Centre d’études des mondes africains, Aix en Provence)
Relire la "question musulmane au Sénégal" : autour de quel appareillage théorique ?

14h55 - 15h50 : Camilla Strandsbjerg (CEAf - Centre d’études africaines, EHESS, Paris)
La question de la continuité et de la rupture dans le rapport entre religion et politique au Bénin.

15h50 - 16h10 : pause café

16h10 - 17h05 : Eric Morier-Genoud (OReNGA, Department of Politics & International Relations, Oxford)
Trajectoires du renouveau. Religieux et politique au Mozambique.

17h05 - 17h30 : Conclusion

Lieux

  • Amphi Ellul, Sciences Po Bordeaux, Domaine universitaire, 11 allée Ausone, 33 607 Pessac cédex
    Bordeaux, France

Dates

  • vendredi 16 novembre 2007
  • jeudi 15 novembre 2007

Mots-clés

  • religion, christianisme, islam, Afrique, politisation du religieux, Etat et religion

Contacts

  • Cédric Mayrargue
    courriel : c [dot] mayrargue [at] sciencespobordeaux [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Cédric Mayrargue
    courriel : c [dot] mayrargue [at] sciencespobordeaux [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Saisir les articulations contemporaines du religieux et du politique en Afrique », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 30 octobre 2007, http://calenda.org/193787