AccueilMarges et liminalité dans le monde ibérique

*  *  *

Publié le jeudi 01 novembre 2007 par Raphaëlle Daudé

Résumé

On se propose d’étudier dans ce colloque la notion de marge (marge territoriale, marges d’un texte, d’une société ou d’un groupe social….) et de liminalité comme seuil (d’un discours, d’un évènement, d’une œuvre etc….). C’est dans les domaines de la société (groupes, pouvoir, circulations des objets ou des hommes) des idées, et de l’art (écriture, iconographie, musique) que cette réflexion peut s’appliquer. Le cadrage chronologique est large (16e-19e siècle) dans le monde ibérique et 20e siècle pour le cinéma et la photographie.

Annonce

Colloque organisé par l’ EMHIS -LISAA (écritures des mondes hispaniques)-Université de Paris- Est Marne-la-Vallée et le le CREAC (centre de recherche sur l’Amérique coloniale) - Université de la Sorbonne Nouvelle, Paris III
Organisateurs : Louise Bénat-Tachot (Paris Est -Marne-la- Vallée) et Bernard Lavallé (Paris III)

Marges et liminalité dans le monde ibérique

Dates : 22-23- 24 novembre (en matinée)

On se propose d’étudier dans ce colloque la notion de marge (marche territoriale, marges d’un texte, d’une société ou d’un groupe social….) et de liminalité comme seuil (d’un discours, d’un évènement, d’une œuvre etc….). Ces deux concepts ont en commun de retenir l’idée de l’entre deux, de lieu intermédiaire, voire hybride, qui peut soit demeurer à l’état de phénomène collatéral, soit induire des effets de sens -improbables ou attendus-, soit enfin mettre en place des stratégies délibérées du regard. Il ne s’agit pas de reprendre le schéma déjà beaucoup étudié de centre- périphérie mais de réfléchir à une autre économie du point de vue de l’historien : analyser les marges ou le seuil comme lieux de sens qui rendent compte de bouleversements, de reversions, d’effet de stabilité ou souligner des écrasements, des silences, des fausses pistes. C’est dans les domaines de la société (groupes, pouvoir, circulations des objets ou des hommes) des idées, et de l’art (écriture, iconographie, musique) que cette réflexion peut s’appliquer. Une demi- journée sera consacrée au cinéma dans cette même perspective.

Le cadrage chronologique est large (16e-19e siècle) dans le monde ibérique et 20e siècle pour le cinéma et la photographie.

Jeudi 22 novembre Paris III

Salle Las Vergnas 3ème étage

9.30 ouverture
17-18 siècles Amérique Aspects de la société coloniale
Président de séance : Serge Gruzinski

- 10h. Monique Alaperine - Bouyer (Université de Paris III) « Une éducation particulière : celle des caciques péruviens pendant la période coloniale : XVIe-XIXe siècles » .
- 10.h30 Bernard Lavallé (Université de Paris III) « La marginalité de Quito et son rôle dans la rebelión de las alcabalas 1592 –1593».
- 11.00 Patrick Lesbre (Université de Toulouse-le Mirail II) « Icnotepiltzin, la noblesse indienne ruinée (province acolhua, Mexique Central colonial XVIe siècle) ».
- 11.30 Christophe Giudicelli (Université Paris III) "Calchaquí ou l'ennemi intérieur. Souveraineté et enclaves rebelles (Tucumán, Santa Fe, XVIIe
siècle)".
- 12h00 Line Amselem (Université de Valenciennes) : « Le dénuement et l’abondance dans l’oeuvre de Murillo ».
- 12h.30 Discussion

Déjeuner

14.30 Amérique Réflexions sur un empire
Président de séance: Bernard Lavallé

- 14h.30 Serge Gruzinski ( CERMA-EHESS) «Marge coloniale ou ancrage des mondialisations, le cas de l´Amazonie, XVIe-XIXe siècles»
- 15h Louise Bénat-Tachot (Université de Paris-Est) «La Floride de l’Inca ou le seuil d’un empire improbable».
- 15.30 Marie Cécile Bénassy (Université de Paris III) «La Haute Californie comme marge: quand la mythification géographique fonctionne à l'envers ».
- 16h Monique Mustapha ( Université de Nice-Sophia Antipolis) «Etude critiques des paratextes de la Historia de Las Indias de Francisco López de Gómara»
- 16.30 Discussion

dîner

Vendredi 23 novembre

Université de l’Est parisien - Amphithéâtre Copernic Bâtiment Copernic

9.30 ouverture
16e et 17e siècle Espagne Littérature et Histoire
Président de séance : Pierre Civil

- 10h Jean Vilar (Université de Paris-Est ) « Ecrits à la marge, dans la marge et sur la marge : spécificités espagnoles de la littérature d’avis »
- 10h.30 Inès de Diego ( Université de Paris-Est ) « Solidarités communautaires et mécaniques de marginalisation dans l'Espagne moderne».
- 11h Laura Alcoba-Entremont (Université de Paris X) « Autour du héros espagnol et sauvage »
- 11h.30 Pedro Cordoba (Université de Paris IV) « Le picaro à la marge : la stratégie fatale de Don Pablos ».
- 12h Christine Aguilar (CRES-ParisIII )« Les limites de la conscience : quand des théologiens critiquent l'impôt ».
- 12.30 Discussion

14.30 L’Espagne : Littérature et iconographie
Président de séance: Jean Vilar

- 14h30 Pierre Civil (Université de Paris III) « Les frontières du visible dans la peinture religieuse du Siècle d'Or espagnol : quelques réflexions».
- 15h 15.30 Monique Plaa (Université de Paris-Est ) « Terra nostra ou le centre explosé :une image, des images, 1001 contes ».
- 16h Martine Heredia (Université de Paris-Est ) : « Crucifixions d’Antonio Saura : ultra liminem»
- 16.30 Ismael Sarmiento Rodriguez (Universidad de Oviedo) « La marginalidad del negro en la guerra de Independencia de Cuba »
- Discussion
- Isabelle Soupault (Université d’Aix-en-Provence) « Du masculin naturel au féminin fictionnel: double 'je' dans les prologues de La picara Justina et de La niña de los embustes ».(communication écrite)

18.30 Maison Amérique latine
Projection du film Tierra sin agua 52’ Julie Morales

Samedi 24 novembre

Colegio de España

20e siècle : cinéma et photographie

9.30 ouverture
Présidente de séance: Louise Bénat-Tachot

- 9.30 Jacques Terrasa (Université d’Aix-en-Provence) : « Petites histoires de seuils: l'incipit filmique».
- 10h Rebeca Monroy (INAH, Mexique) : «Márgenes sociales y límites del cuerpo: mujeres de la posrevolución mexicana».
- 10h30 Julia Tuñón (INAH, Mexique) : «Mujeres indigenas (dobles marginadas) en el cine de Emilio Fernández ».
- 11h Nancy Berthier (Université de Paris-Est ) : « "Fonction, esthétique et symbolique de la porte au cinéma: le cas de Fresa y chocolate (Tomas Gutierrez Alea, 1993) » .
- 11h30 discussion et clôture du colloque

Lieux

  • le 22, salle Las Vergnas, université de Paris III / le 23 amphithéâtre Copernic, université de Paris ESt, le 24, salle de conférences, Colegio de España
    Paris, France

Dates

  • jeudi 22 novembre 2007
  • vendredi 23 novembre 2007
  • samedi 24 novembre 2007

Mots-clés

  • marges, liminalité, espagne, amérique latine, periode coloniale

Contacts

  • Louise Bénat-Tachot
    courriel : louise [dot] benat [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • nancy berthier
    courriel : nancy [dot] berthier [at] paris-sorbonne [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Marges et liminalité dans le monde ibérique », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 01 novembre 2007, http://calenda.org/193805