AccueilL’Europe centrale dans la dynamique européenne

*  *  *

Publié le lundi 12 novembre 2007 par Raphaëlle Daudé

Résumé

Le Centre français de recherche en sciences sociales organise un colloque international afin de dresser un premier bilan de l’intégration des nouveaux états membres de l’Europe centrale dans l’Union européenne. Ce colloque réunira des chercheurs venus de toute l’Europe, en particulier de France, République tchèque, Slovaquie, Hongrie, Pologne.

Annonce

L’Europe centrale dans la dynamique européenne

Colloque international, 17-18 mars 2008, Prague

Le Centre français de recherche en sciences sociales organise un colloque international afin de dresser un premier bilan de l’intégration des nouveaux états membres de l’Europe centrale dans l’Union européenne. Ce colloque réunira des chercheurs venus de toute l’Europe, en particulier de France, République tchèque, Slovaquie, Hongrie, Pologne.
Dans une perspective comparative, le colloque entend questionner la dynamique d’intégration européenne en analysant la part active qu’y prennent désormais les nouveaux Etats membres et la contribution qu’ils y apportent, sans négliger les effets interactifs qui en découlent pour ces sociétés et ces économies. Des interrogations demeurent sur la manière dont il convient de poursuivre la construction européenne. A l’impatience de ceux qui exhortent à la relance des réformes et des projets fait écho « une certaine lassitude historique » qui appelle à prendre du recul.
Sans préjuger des choix et des orientations des Vingt-Sept, les organisateurs de ce colloque souhaitent inviter les chercheurs en sciences sociales à faire une pause afin de réfléchir sur l’impact du processus d’intégration. Quel est l’état des quatre Etats d’Europe centrale, quatre années après leur entrée dans l’Union?

Appel à contribution

Les propositions d’intervention, accompagnées d’un résumé d’une dizaine de lignes, seront reçues jusqu’au 15 novembre 2007. Elles seront examinées par les soins d’un comité scientifique réunissant des représentants des champs disciplinaires concernés.

Les contributions retenues seront présentées et discutées dans le cadre de trois table-ronde présidées par des personnalités scientifiques de premier plan. Les frais de déplacement et d’hébergement des intervenants seront pris en charge.
_____________________

Programme Lundi 17 mars2008

9.00-13.00
Séance introductive : Les avancées de l’européanisation

Discours d’accueil
Présentation de la thématique du colloque

Première table-ronde : Reconfigurations politiques et enjeux démocratiques

  • Fragmentations partisanes et coalitions gouvernementales
  • Quel est l’état des scènes politiques en Europe centrale ?
  • Peut-on parler d’un contrecoup de l’entrée dans l’Union ?
  • Que signifient les tentations populistes observables dans la plupart de ces pays ?
  • Quels peuvent être les effets d’une relance des politiques de lustration ?
  • Comment se consolident les identités nationales ?
  • Les institutions à l’épreuve du renouvellement politique La construction européenne crée une dynamique de socialisation qui reconfigure l’espace même des institutions. Peut-on réduire l’Europe aux seules institutions communautaires ?

14.00-18.00

Deuxième table-ronde : L’Europe centrale « par en bas »

  • Nouvelles politiques d’action publique
  • Les avancées de l’européanisation procèdent de la diffusion d’un nouveau mode de régulation et d’un nouveau système de gouvernance multi-niveaux.
  • Démocratie participative et mouvements sociaux
  • La formation de nouveaux espaces publics et d’échanges sociaux retiendra l’attention.
  • Les acteurs locaux à l’épreuve du modèle européen de développement. A la rencontre des politiques européennes et nationales, et d’initiatives ascendantes émanant des acteurs locaux (élus, animateurs de projets, etc.), de nouvelles formes de structuration des territoires participent du changement du mode de gouvernance territoriale. Comment s’opère le transfert de modèle et avec quels effets?

Mardi 18 mars

9.00-13.00

Troisième table-ronde : Trajectoires et enjeux économiques

Convergence et cohésion : les effets du rattrapage économique
L’Europe comme espace économique revêt la figure du grand marché unique. Or, celui-ci recouvre des espaces socio-productifs très hétérogènes, dont les secteurs d’activité se recomposent et dont les filières se concurrencent.

Conclusion : L’apport des pays d’Europe centrale à la dynamique européenne

Les conclusions seront tirées par une personnalité scientifique européenne qui soulignera l’apport des nouveaux Etats membres d’Europe centrale à la dynamique de croissance et les incertitudes qui pèsent sur sa poursuite. Malgré un dynamisme économique exceptionnel l’Europe centrale présente des fragilités. La situation de déclin démographique est particulièrement grave dans les nouveaux Etats membres d’Europe centrale et l’on peut redouter les effets des déséquilibres démographiques sur la croissance à venir. A long terme, ces tendances lourdes ne risquent-elles pas d’entraîner une lente érosion du dynamisme européen ?

Catégories

Lieux

  • République tchèque, CEFRES, Vysehradska, 49. 128 000 Prague2
    Prague, République tchèque

Dates

  • jeudi 15 novembre 2007

Mots-clés

  • Europe centrale, européanisation, Union Européenne, intégration européenne

Contacts

  • Hana Netukova
    courriel : hana [at] cefres [dot] cz
  • Michel Perottino
    courriel : michel [at] cefres [dot] cz

Source de l'information

  • Marie-Claude Maurel
    courriel : maurel [at] cefres [dot] cz

Pour citer cette annonce

« L’Europe centrale dans la dynamique européenne », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 12 novembre 2007, http://calenda.org/193871