AccueilL'emploi médico-social

L'emploi médico-social

Prévoir, recruter, gérer

*  *  *

Publié le lundi 12 novembre 2007 par Raphaëlle Daudé

Résumé

Le vieillissement de la population, la prévention ou la compensation de pertes d’autonomie, la mise en application de nouveaux droits, de formes d’accueil, d’aide ou de soin pour différents publics font prévoir des besoins de croissance de l’emploi de ce secteur. Quelles politiques locales ou nationales pourraient prévenir des pénuries ou des difficultés de gestion de la main d’œuvre et des inégalités d’accès aux aides et aux soins pour les populations fragiles ? Cette journée permettra à des chercheurs, usagers et professionnels du secteur de débattre de ces questions.

Annonce

L'emploi médico-social
Prévoir, recruter, gérer

Organisateurs : Centre d'Etudes de l'Emploi et le Laboratoire d'Economie et de Gestion des Organisations de Santé (LEGOS) de l'Université Paris Dauphine.

9h45 - 11h15 Définir l’emploi médico-social

Président Jacques FREYSSINET, Professeur émérite d’économie, CEE
Intervenants
Ministère de la Santé et des solidarités : Rémy MARQUIER DREES
Observatoire prospectif des métiers et  qualifications de la branche sanitaire, sociale et médicosociale privée à but non lucratif N.
Centre d’analyse stratégique : Christel GILLES, DTEF

L’emploi dans le secteur médico-social est difficile à définir et à chiffrer, tant ce champ est présenté comme une « nébuleuse ». Il est sujet de fortes mutations : évolution des missions, des métiers, transformations et créations d’emplois. Cette séance présentera les éléments statistiques en discussion.

Les recensements sont souvent réalisés dans les seuls établissements médico-sociaux ; d’où une difficulté à repérer des métiers plus disséminés. Les champs d’application des conventions collectives, la polyvalence de nombreux établissements et de services, les préconisations de prises en charges pluridisciplinaires, le partage du travail avec des bénévoles, l’existence d’arrangements informels compliquent singulièrement le tableau.

Le vieillissement de la population, la prévention ou la compensation de pertes d’autonomie, la mise en application de nouveaux droits, de formes d’accueil, d’aide ou de soin pour différents publics font prévoir des besoins de croissance de l’emploi de ce secteur.

Quels outils, enquêtes, études peuvent être mobilisés pour la connaissance de l’état actuel et la prospective de l’emploi médico-social ? Quelles zones d’ombre laissent-ils subsister ?

 

11h 30 - 13h Les causes des difficultés de recrutement

Président André WISSLER CEE
Intervenants Johan PRIOU, UNIOPSS Christelle AVRIL Université Paris 8 Chantal LABRUYERE CEREQ
Le secteur médico-social serait-il en mal d’attractivité et pour quelles raisons ? Différents rapports pointent les freins au recrutement et à la promotion et relèvent des métiers en tension : image négative de certaines activités, accès limité à la formation initiale ou qualifiante par l’emploi, conditions de travail difficiles et risques professionnels importants, précarité, faibles rémunérations et lentes évolutions de carrière… Par quelles politiques du personnel, quel management les établissements contrent-ils ces problèmes ?

Ces questions seront illustrées par les trajectoires sociales des aides à domicile, les conséquences de la promotion de la VAE pour les organisations qui la soutiennent, les dilemmes soulevés par l’application des récentes lois .

Quelles politiques locales ou nationales pourraient prévenir des pénuries de main d’œuvre et donc, des inégalités d’accès aux aides et aux soins pour les populations fragiles ?

14h30 - 16h30 Table ronde

Gouvernance locale et emplois médico-sociaux

Sous la présidence de Marie-Eve JOEL, Directrice du LEGOS, Université Paris-Dauphine
Avec la décentralisation et l’enchaînement des réformes, le paysage institutionnel médico-social s’est diversifié. Le renforcement des compétences d’action sociale des conseils généraux, l’intervention sociale des communes et leurs groupements, les compétences dévolues aux régions, en termes de schémas directeurs sanitaires et sociaux et de responsabilités des formations des professions sociales, ont induit une mutation de l’action publique d’Etat. L’action législative et réglementaire vise l’amélioration de la qualité des prestations et de la gestion, l’actualisation et l’harmonisation des formations, le soutien au secteur par des emplois aidés. La décentralisation a fait naître de nouvelles formes d’expertise et d’élaboration des politiques publiques territoriales, tout en multipliant les centres de décision et les modes de coordination.

Au cours de cette table ronde, des professionnels présenteront leurs outils de diagnostic, leurs actions et leurs réflexions sur leur environnement institutionnel.

Catégories

Lieux

  • Université Paris Dauphine
    Paris, France

Dates

  • lundi 10 décembre 2007

Mots-clés

  • travail, emploi, handicap, personnes âges dépendantes, medico social

Contacts

  • Yveline Méline (CEE) ~
    courriel : yveline [dot] meline [at] mail [dot] enpc [dot] fr
  • Caroline Grisard-Farges (Univ. Paris Dauphine) ~
    courriel : Caroline [dot] Grisard [at] dauphine [dot] fr

Source de l'information

  • Yveline MELINE
    courriel : y [dot] meline [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« L'emploi médico-social », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 12 novembre 2007, http://calenda.org/193873