Accueil1937-1938. Paroxysme de la Grande Terreur stalinienne

*  *  *

Publié le lundi 12 novembre 2007 par Raphaëlle Daudé

Résumé

La « Grande Terreur » de 1937-1938 en URSS constitue, avec ses 1,5 millions de victimes, dont 800 000 furent exécutés en quelques mois, un événement majeur de l’histoire européenne du XXe siècle. Il reste encore méconnu et n’a pas trouvé sa place dans le récit en construction de l’histoire du siècle dernier. L’objectif du colloque est de partager les résultatsdes recherches récentes entreprises à différentes échelles mais aussi de s’interroger sur la mémoire des évènements de 1937 dans la Russie et l’Ukraine d’aujourd’hui. La première demi-journée sera ouverte à un public plus large que les spécialistes de cette histoire, et fera le point sur les acquis récents. Symboliquement, les dates retenues pour la tenue du colloque renvoient non seulement à la commémoration des 70 ans de la Grande Terreur, mais aussi à celle de la fondation de la Tchéka, et enfin, à la Journée mondiale des Droits de l’homme.

Annonce

Colloque international organisé par :
  • L’Institut d’histoire du temps présent (IHTP-CNRS)
  • Le Centre d’études des mondes russe, caucasien et centre-européen (CERCEC-CNRS/EHESS)
  • Le centre d’histoire de Sciences Po
9-11 décembre 2007, Paris

Palais du Luxembourg, 15, rue de Vaugirard, 75 006 Paris, 9 décembre
Sciences Po, 56 rue Jacob, 75 006 Paris , 10-11 décembre

1937-1938. Paroxysme de la Grande Terreur stalinienne

La « Grande Terreur » de 1937-1938 en URSS constitue, avec ses 1,5 millions de victimes, dont 800 000 furent exécutés en quelques mois, un événement majeur de l’histoire européenne du XXe siècle. Il reste encore méconnu et n’a pas trouvé sa place dans le récit en construction de l’histoire du siècle dernier. L’objectif du colloque est de partager les résultats des recherches récentes entreprises à différentes échelles mais aussi de s’interroger sur la mémoire des évènements de 1937 dans la Russie et l’Ukraine d’aujourd’hui. La première demi-journée sera ouverte à un public plus large que les spécialistes de cette histoire, et fera le point sur les acquis récents.

Symboliquement, les dates retenues pour la tenue du colloque renvoient non seulement à la commémoration des 70 ans de la Grande Terreur, mais aussi à celle de la fondation de la Tchéka, et enfin, à la Journée mondiale des Droits de l’homme.

Responsables scientifiques du colloque :
  • Alain Blum (CERCEC), Alain.Blum@ehess.fr
  • Nicolas Werth (IHTP), werth@ihtp.cnrs.fr
____________________________________

Dimanche 9 décembre

(Palais du Luxembourg)

15h-18h
Ouverture du colloque : Yves Pozzo di Borgo (Sénateur de Paris)
Les mécanismes de la terreur
Présidence : Marc Ferro (EHESS)
  • Arsenij Roginskij (Association Memorial, Moscou, Russie), Révéler la mémoire
  • Nicolas Werth (IHTP-CNRS, Paris), Repenser la Grande Terreur
  • Alain Blum (CERCEC- EHESS/CNRS, Paris), La Grande Terreur et les élites scientifiques et administratives
  • Yuri Shapoval (Institut d’études politiques, Kiev, Ukraine), La Grande Terreur en Ukraine – étapes principales et spécificités

Lundi 10 décembre

(Sciences Po)

9h-13h
Institutions et acteurs dans la Grande Terreur
Présidence : Juliette Cadiot (CERCEC-EHESS/CNRS)
  • Serguei Krasil’nikov (Université de Novossibirsk, Russie), Les racines de la Grande Terreur
  • Vladimir Haustov (Archives du FSB, Moscou), Staline, acteur de la Grande Terreur
  • Gabor Rittersporn (CERCEC-EHESS/CNRS), La justice et la logique du système soviétique : un paradigme du temps de la Grande Terreur
  • Nathalie Moine (CERCEC-EHESS/CNRS), Le rôle du fichage dans la Grande Terreur
  • François-Xavier Nérard (Université de Bourgogne, Dijon), L’action populaire dans la Grande Terreur
  • Malte Griesse (CERCEC- EHESS/CNRS), Journal intime, identité et terreur
  • David Shearer (Université de Delaware, USA), “Une fois pour toutes”. Les grandes purges en perspective
15h30-18h30
Les groupes cibles de la Grande Terreur
Présidence : Sabine Dullin (Université Paris-1)
  • Nikita Ohotin (Association Memorial, Moscou), La Grande Terreur et les “opérations nationales”
  • Hiroaki Kuromiya (Université d’Indiana, États-Unis), La Grande Terreur, connections polono-japonaises
  • Pavel Polian, Grande Terreur et déportations
  • Rolf Binner et Marc Junge (Université de Bochum, Allemagne), Les répressions contre les criminels dans le cadre des opérations de masse
  • Lennart Samuelson (Stockholm School of Economics, Suède), Le rôle des sharagi dans le sillage de la Grande Terreur

Mardi 11 décembre

(Sciences Po)

9h-13h
Le NKVD, bourreau et victime
Présidence : Christian Ingrao (IHTP-CNRS)
  • Oleg Leibovich (Université de Perm, Russie), Le personnel du NKVD dans la région de Perm
  • Vadim Zolotariev (Université de Kharkov, Ukraine), Les cadres dirigeants du NKVD d’Ukraine en 1936-1938 – esquisse d’un portrait collectif
  • Nikita Petrov (Association Memorial, Moscou), Les cadres du NKVD dans la tourmente : bourreaux et victimes
  • Sergej Bogunov (Archives nationales du SBU, Kiev), Les purges des cadres tchékistes en Ukraine durant la période de la Grande Terreur
La Grande Terreur dans les régions
Présidence : Jean-François Sirinelli (Centre d’histoire de Sciences Po)
  • Serguei Kropachev (Association Memorial, Krasnodar, Russie), La Grande Terreur au Kouban
  • Mikhail Rogachev (Association Pokojanie, Syktyvkar, Russie), La Grande Terreur dans la République des Komis
  • Aleksandr Vatlin (Association Memorial, Moscou), Micro-histoire de la « Grande Terreur » : l’activité du NKVD du district de Kountsevo (région de Moscou)
15h-18h
La mémoire de 1937
Présidence : Henry Rousso (IHTP-CNRS)
  • Aleksandr Daniel (Association Memorial, Moscou), Les étapes de la redécouverte de la « Grande Terreur » en Russie et en Europe de l’Est
  • Marc Elie (Centre franco-russe de sciences sociales, Moscou), La réhabilitation des victimes des répressions politiques, de la mort de Staline à nos jours
  • Kathy Rousselet (CERI-Sciences Po/CNRS, Paris), La mémoire de Butovo
  • Irina Shcherbakova (Association Memorial, Moscou), La mémoire de la Grande Terreur dans la société russe
  • Elena Radzivill (Revue Genez, Kiev), Comment raconter la Grande Terreur aux enfants en Ukraine
  • Elena Zhemkova (Association Memorial, Moscou), Les lieux de mémoire de la Grande Terreur
  • Irina Flige (Association Memorial, Saint-Petersbourg, Russie), Les mémoriaux de la Grande Terreur
18h30-19h30
Table ronde conclusive
Modérateur : Wladimir Berelowitch (CERCEC- EHESS/CNRS, Université de Genève)

Lieux

  • Palais du Luxembourg (Paris) et Sciences Po (56 rue Jacob, 75006 Paris)
    Paris, France

Dates

  • dimanche 09 décembre 2007
  • lundi 10 décembre 2007
  • mardi 11 décembre 2007

Fichiers attachés

Mots-clés

  • Grande terreur, union soviétique, 1937-1938, Staline

Contacts

  • Gabrielle Muc
    courriel : gmuc [at] ihtp [dot] cnrs [dot] fr

Source de l'information

  • Gabrielle Muc
    courriel : gmuc [at] ihtp [dot] cnrs [dot] fr

Pour citer cette annonce

« 1937-1938. Paroxysme de la Grande Terreur stalinienne », Colloque, Calenda, Publié le lundi 12 novembre 2007, http://calenda.org/193876