AccueilL'évaluation des politiques publiques en Europe : cultures et futurs

*  *  *

Publié le vendredi 16 novembre 2007 par Raphaëlle Daudé

Résumé

La Société Française de l’Evaluation tiendra début juillet 2008 son huitième congrès à Strasbourg, capitale historique et institutionnelle de l’Europe. Le fil directeur des Journées sera la question des cultures de l’évaluation des politiques et programmes publics en Europe, de leurs différences et de leurs futurs : enrichissement mutuel ? Convergence ?

Annonce

L'évaluation des politiques publiques en Europe : cultures et futurs

La Société Française de l’Evaluation tiendra début juillet 2008 son huitième congrès à Strasbourg, capitale historique et institutionnelle de l’Europe. Le fil directeur des Journées sera la question des cultures de l’évaluation des politiques et programmes publics en Europe, de leurs différences et de leurs futurs : enrichissement mutuel ? Convergence ?

OBJECTIFS DU COLLOQUE

Le colloque sera l’occasion de renforcer les liens entre les évaluateurs français ou francophones et les communautés de l’évaluation des autres pays européens. Après la conférence de Berlin de 2004, co-organisée par DeGEval - Gesellschaft für Evaluation (Société de l’évaluation rassemblant l’Allemagne et l’Autriche) et la Société européenne de l’Evaluation, cette rencontre strasbourgeoise permettra d’approfondir la comparaison européenne des pratiques nationales visant à nourrir une réflexion fondamentale sur l’apport de l’évaluation à la modernisation de l’action publique.

Une session spéciale, sous l’égide de la Société européenne de l’évaluation, aura lieu la veille de l’ouverture du colloque pour renforcer la coopération entre les sociétés d’évaluation à l’échelon européen, dans l’objectif de capitaliser et d’échanger les expériences, ainsi que de donner une meilleure visibilité à la communauté des évaluateurs.

THEME CENTRAL

Les évaluations en Europe ont une grande variabilité : les pratiques évaluatives dans les 27 Etats-membres ont un lien étroit avec les modèles organisationnels qui structurent notre action publique. Ainsi, l’évaluation peut prendre une tonalité différente selon qu’elle est obligatoire ou le fruit d’une initiative propre, nationale ou locale, instituée dans le cadre d’un co-financement à plusieurs niveaux (fonds européens, contrats de projet État-Région), ou qu’elle répond à une pression imprévue de l’opinion publique.

La vie publique en Europe s’organise aussi avec une grande variabilité selon le dosage des différentes règles du jeu démocratique : démocratie directe ou représentative, régime parlementaire ou présidentiel, système fédéral ou centralisé, relations entre exécutifs et législatifs, etc. : à la diversité des cultures politiques et des contextes institutionnels correspondrait une diversité des commandes et des formes d’évaluations.

Par ailleurs, les acteurs de l’évaluation dépendent des spécificités d’autres institutions nationales (législateur, autorités de contrôle, recours à l’audit, implication et rôle des universitaires et des chercheurs en politiques publiques etc.). Cependant, l’observation montre que les outils et les méthodes sont proches, des méta-évaluations peuvent regrouper les bonnes pratiques des uns et des autres.

L’Europe de l’évaluation est en cours de construction et elle a des futurs que l’on peut commencer à imaginer. Nous attendons des participants à Strasbourg qu’ils relèvent ce défi en nourrissant l’analyse des différences nationales et de leurs complémentarités. Le colloque abordera l’évaluation dans toutes ses dimensions (acteurs, institutions, méthodes, normes, métiers, etc.) et dans tous ses domaines d’application (gestion des territoires, politiques agricoles et rurales, économie, compétitivité, emploi, social, éducation, santé, environnement, développement durable, culturel, infrastructures, services publics rendus etc.).

FORUMS THEMATIQUES

Forum 1 : Institutionnalisation

Quelles sont les différentes formes d’institutionnalisation de l’évaluation en France et en Europe ? Quel rôle pour le législatif et l’exécutif, pour les citoyens, pour les gestionnaires publics, les collectivités locales, les institutions de contrôle, le marché de l’évaluation externe ou de l’audit ? Quelles formes d’implication ou d’influence des partenaires institutionnels, des groupes d’intérêts et des autres parties prenantes ? Comment les influences nationales, européennes et mondiales contribuent-elles à l’institutionnalisation de l’évaluation ?

Forum 2 : Implication des citoyens

Comment et dans quelle mesure les évaluations sont-elles accessibles aux citoyens ? Par l’intermédiaire de leur mise en ligne sur Internet, grâce au relais des médias, à l’occasion de débats publics ? Quels sont les canaux et procédés d’évaluation qui permettent l’expression la plus large possible des publics concernés ? Quel est le rôle de la société civile comme les partenaires sociaux, les Organisations Non Gouvernementales et les divers groupes d’intérêts ?

Forum 3 : Modernisation de l’administration publique

L’évaluation, le suivi de programme et la mesure de la performance se développent-ils de manière combinée ou de manière indépendante ? Comment l’évaluation contribue-t-elle à la culture du résultat ? Comment est-elle mobilisée dans les exercices de programmation budgétaire, de management de la performance ou de benchmarking international ?

Forum 4 : Innovations méthodologiques

Où sont les lieux d’innovation méthodologique en Europe ? Qui crée, qui importe, qui transfère, qui diffuse et comment (éditeurs, séminaires, congrès, etc.) ? Y a-t-il des écoles de pensée nationales de l’évaluation ? Ou, au contraire, l’évaluation se développe-t-elle de manière unifiée ?

Forum 5 : Standards et pratiques

Existe-t-il des standards nationaux spécifiques ? Y a-t-il une reconnaissance des bonnes pratiques au niveau national ? Les pratiques de la Commission européenne créent-elles un espace européen de normalisation ? Quel est le rôle des normes et de l’expertise internationale, et comment se transfèrent-elles à travers l’Europe ?

Forum 6 : Professionnalisation

Comment se définissent les évaluateurs (nominations, saisines, commandites) ? Quelles sont les compétences demandées, les cursus professionnels et les expériences requises et, plus généralement, les carrières des évaluateurs ? Dans quelle mesure l’évaluation est-elle reconnue comme une profession dans l’administration publique, l’activité scientifique et le monde des consultants ?

Forum 7 : Activités voisines de l’évaluation

Quelles sont les frontières entre l’évaluation et les activités voisines comme l’audit, le management de la qualité, la recherche scientifique, l’observation statistique et les systèmes de suivi ? Existe-t-il dans certains pays des expériences complémentaires ou de valorisation mutuelle ?

SESSIONS PAR SECTEUR DE POLITIQUE PUBLIQUE

Des communications, en lien avec le thème central du colloque, concernant des secteurs spécifiques d’action publique sont également attendues :

a. Éducation
b. Emploi et politiques sociales
c. Santé
d. Handicap, dépendance, personnes âgées
e. Développement durable et environnement
f. Politiques urbaines
g. Développement local et régional
h. Agriculture et développement rural
i. Coopération transfrontalière
j. Recherche, innovation et compétitivité
k. Aide au développement
l. Autre : à préciser dans le résumé de communication

La liste des secteurs d’action publique est ouverte. Des sessions spécifiques pourront être organisées en fonction des propositions de communication reçues, et selon les sollicitations des partenaires de ce projet.

ÉCHEANCES

Les projets de communication sont attendus pour le 15 janvier sous la forme d’un résumé de 300 à 400 mots à adresser au secrétariat du Comité de programme du colloque de Strasbourg 2008 : sfe.strasbourg2008@orange.fr.

Ils doivent mentionner : nom et prénom de l’auteur, l’organisme représenté ou la profession, le titre de la communication, les coordonnées (téléphone, fax, mail et adresse postale de l’auteur) et le forum ou la session souhaité(e).

Le Comité de programme communiquera la liste des communications retenues mi-février 2008.

Les communications complètes seront attendues pour le 30 mars 2008 sous forme d’un document de 10 pages maximum (fichier informatique).

Pour la feuille de style, voir l'appel à communication ci-joint (.pdf).

Lieux

  • Strasbourg, France

Dates

  • mardi 15 janvier 2008

Mots-clés

  • évaluation, europe, politiques publiques

Contacts

  • Stéphanie BRETON
    courriel : stephanie [dot] breton [at] sfe-asso [dot] fr

Source de l'information

  • Ludovic Méasson
    courriel : sfe [dot] strasbourg2008 [at] orange [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L'évaluation des politiques publiques en Europe : cultures et futurs », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 16 novembre 2007, http://calenda.org/193904